Je crois en un seul Dieu

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 14 mars au 09 avril 2017
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

,

Documentaire

,

Politique

,

Sélection Pièce d'actualité

Rachida Brakni incarne tour à tour la Palestinienne, l’Israélienne et l’Américaine dans un projet quasi journalistique, engagé, documentaire de Stefano Massini. Un aspect du conflit israélo-palestinien, et au-delà, les catastrophes contemporaines.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 avril 2017

 

Photos & vidéos

Je crois en un seul Dieu

De

Stefano Massini

Mise en scène

Arnaud Meunier

Avec

Rachida Brakni

« Je ne sais pas, je l'ai fait et c'est tout. Je l'ai fait. »

  • Trois points de vue opposés

Coup de feu à Rishon LeZion, au sud de Tel-Aviv. Nouvel attentat meurtrier. Un an plus tôt, Shirin Akhras, étudiante à l’université de Gaza, raconte son quotidien, le garage de son père, et les préparatifs. Elle veut devenir martyre de la cause palestinienne. Une autre femme, Eden Golan, cinquante ans, professeure de l’histoire juive, appartient au milieu gauchiste israélien. Son récit débute lui aussi un an avant l’attentat. Comme celui de Mina Wilkinson, soldate américaine, arrivée là en renfort de la police locale pour lutter contre le terrorisme. Trois voix, trois angles pour un seul fait. Et une seule comédienne pour tout dire, Rachida Brakni.

L’Italien Stefano Massini est l’auteur de Femme non-rééducable, Mémorandum théâtral sur Anna Politkovskaïa et de Chapitres de la chute, la saga des Lehman Brothers, révélée au Rond-Point en 2013 par Arnaud Meunier. Il élabore ici les entremêlements de trois visions, trois points de vue opposés dans un monde en crise.

Ancienne pensionnaire de la Comédie-Française, César du meilleur espoir pour Chaos, ou Molière de la révélation théâtrale pour Ruy Blas, Rachida Brakni incarne tour à tour la Palestinienne, l’Israélienne et l’Américaine. Elle prend possession d’un théâtre-récit. Arnaud Meunier la dirige dans un projet quasi journalistique, engagé, documentaire. Il met en lumière un aspect du conflit israélo-palestinien, et au-delà, les catastrophes contemporaines.

Texte à paraître chez L’Arche Editeur sous le titre O-dieux.

  • La presse

« Seule sur scène, la comédienne donne toute l’intériorité nécessaire au théâtre-récit de Stefano Massini. Un théâtre à hauteur d’êtres qui dévoile – de façon très factuelle, comme documentaire, sans préconçus ou jugements – les pensées et les parcours de ces femmes dont les destins vont se rejoindre. Nourri par une mise en scène d’une grande exigence qui laisse se déployer toute l’intensité d’une violence contenue (...), Je crois en un seul dieu (...) nous plonge dans le cauchemar d’une humanité déchirée par les spirales de la peur, de la colère, de l’aveuglement.  » La Terrasse, 13 janvier 2017

« Avec sa virtuosité, sa sensibilité, son humanité, Rachida Brakni s'avère idéale pour ce triple rôle. Arnaud Meunier la dirige simplement, justement, sans jamais forcer le trait. Massini lui-même évite tout pathos, toute rhétorique vaine, tout jugement moral, dans cette fable glaçante (...). » Philippe Chevilley, Les Echos, 12 janvier 2017

« Une vision subtile et forte du conflit israélo-palestinien. La comédienne. Elle déplie l'origami polyphonique, avec une articulation précise et calme, implacable. » Emmanuelle Bouchez, Télérama, 25 janvier 2017

Avis du public : Je crois en un seul Dieu

6 Notes

6 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(3)

Bon


(2)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

MICHEL R. (1 avis) 25 mars 2017

Découverte de Rachida Brakny qui est remarquable dans cette pièce La pièce dure 1h40 et on est scotché à ses paroles. Outre son interprétation de trois rôles enchevêtrés, en tout point remarquable, la pièce est d'une étonnante actualité et va bien au delà du conflit israélo-palestinien. Voilà une pièce que je ne regrette pas d'avoir vue et une actrice que je ne vais pas oublier de sitôt. Bravo.
0
0
1
2
3
4
5
Par

DJAOUIDA I. (2 avis) 10 avril 2017

Immense, Rachida Brakni est de celle que l'on n'oublie pas sur scène comme à l'écran. J'ai été émue jusqu'aux larmes par cette magnifique interprétation. Très beau texte malheureusement d'actualité.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Brigitte B. (1 avis) 25 mars 2017

Excellente interprétation de Rachida brakny Rachida brakny réussit la prouesse de nous tenir suspendu à ses lèvres pendant plus D '1 h 30 en interprétant 3 femmes . Le texte d stefano massini sur le conflit israélo-palestiniens est pertinent. À voir
0
0
1
2
3
4
5
Par

Francoise T. (1 avis) 23 mars 2017

intense avec une comédienne aussi sobre qu'habitée on se croirait en Israel l'atmosphère y est parfaitement retranscrite et l’interprétation est formidable, abslolument formidable de vérité, d'intensité, sans pathos, sans fioriture, la réalité à nue, rêche, insoluble et la douleur omi présente.Bravo
0
0
1
2
3
4
5
Par

Armand C. (1 avis) 10 avril 2017

Interpretation formidale, sensible et intense....mais texte un peu decevant peut etre trop long .
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie-Christine P. (1 avis) 06 avril 2017

Un peu trop long Belle illustration du conflit israélo-palestinien et des déchirements qu'il provoque de part et d'autre. Pas de manichéisme et grande sobriété dans le jeu de Rachida Brakni mais gagnerait à être plus court, plus concis.
0
0

Spectacles consultés récemment