Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée

Lucernaire , Paris

Du 27 mars au 12 mai 2019
Durée : 1h10

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Un chassé-croisé amoureux des plus rafraîchissants servi par un duo de comédiens détonnant. Il rame devant sa belle tandis qu’elle lui décoche ses flèches jusqu’à provoquer un corps à corps musclé. Musset remis au goût du jour grâce à une adaptation pleine de talent. On est plus que séduit !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 12 mai 2019

 

Photos & vidéos

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée

De

Alfred de Musset

Mise en scène

Matthias Fortune Droulers

,

Anne-Sophie Liban

Avec

Matthias Fortune Droulers

,

Anne-Sophie Liban

,

Katia Miran

,

Vladimir Perrin

  • Une histoire d'amour en accéléré

Derrière la porte d’un loft parisien se déroule un impitoyable duel amoureux : compliments, moqueries, déclarations, humiliations : quelle sera l’issue du combat ?

Une histoire d'amour en accéléré où rien ne se passe comme prévu.

Après leur exploration explosive de Molière (Le Bourgeois Gentilhomme, La Mariage forcé de George Dandin), la compagnie du Homard Bleu plonge avec insolence dans le romantisme sans complexes de Musset. Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée, une pièce exquise et cruelle, remise au goût du jour, qui laisse ici jaillir la flamme comique de l'auteur.

Un spectacle de la compagnie Le homard bleu, avec la collaboration artistique de Julie Brochen.

  • La presse

« Truffée de gags, poudrée de glamour et d'un nuage de piment, la comédie romantico-féministe d'Alfred de Musset s'apparente à un match de boxe en boudoir. On s'amuse du culot des jeunes comédiens en comptant les coups. Et les baisers. C'est Alfred qui serait content. » L'Express

« Le duo mouille (littéralement) le maillot. Un joli Musset 2.0 » Le Parisien

« Une véritable fête de l’amour ! » Lemonde.fr

« Clins d’œil, coups de folie, rythme trépidant. Un face à face passionnant où tout peut arriver. » Froggy's Delight

« Une joute amoureuse des plus virulentes et des plus subtiles. » Théâtre du Blog

  • Note d'intention

« #La pièce
Sous les apparences anodines d’un flirt, Musset se livre à une critique en règle des usages amoureux dans la société de son époque. Drôle, cruelle, audacieuse, sa pièce stimule le grain de folie qui est notre marque. Et nous entraîne, dans le respect du texte, de l’autre côté de la porte, là où les êtres se mettent à nu dans un combat dont le théâtre est le ring.

#Féminisme
Vrillée de piques malicieuses, la joute verbale aura, peu à peu, raison du vernis et des codes de la bonne société. En particulier dans le discours féministe de la marquise, que le comte aura du mal à entendre en dépit de sa bonne volonté.

#GuerreEtPaix
Au début, chaque personnage est vu isolément. L’une s’éclate. L’autre s’angoisse. La porte est prête à se refermer entre eux. Mais toujours, elle reste ouverte à la transformation de soi. C’est un voyage intérieur. Boosté par notre propre fantaisie, Musset s’amuse de la maladresse de ses personnages : silences pesants, quiproquos, aveux manqués, peur de se dévoiler avant l’autre, crainte du ridicule... Un matériau idéal qui appelle au burlesque pour finir en explosion amoureuse, avec le bouquet final de l’aveu, invitation faite au spectateur de ne pas avoir peur d’aimer.

#Hipsters...
En équivalence au monde aristocratique et à ses codes, le monde des hipsters, ces néo-bobos, dernier avatar de l’élégance codée dont la culture a créé, selon la spécialiste de mode, Pascal Monfort, « un mode de vie qui produit le contraire de ce qu’il promet : une quête d’uniformité mondiale plutôt que l’authenticité locale.». Comme la marquise et son prétendant, qui cherchent à s’affranchir des convenances, ils revendiquent une singularité tout en adoptant une vie ultra-calibrée, ultraconnectée.

#Le corps, la violence, l’absurde
Dans cette pièce, les mots prennent beaucoup de place. D’où l’importance que nous avons voulu donner au langage du corps, traversé de tensions et de désirs. Il faut parfois de la violence pour que le vernis s’écaille. Peut-être même jusqu’aux humiliations, aux coups, voire à une tentative de suicide comme une ultime preuve d’amour. »

Anne-Sophie Liban et Matthias Fortune Droulers

Distribution en alternance.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée

29 Notes

29 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(25)

Très bon


(1)

Bon


(1)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Claude D. (3 avis) 02 août 2018

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée Tout commence par la présence incongrue d'un PC sur le plateau. A mon goût ça augurait mal. Le duo fonctionne à merveille. le clin d'oeil aux couleurs de notre temps par l'intermédiaire du PC provoque des effets comiques des plus réussis.Saluons une grande intelligence de la mise en scène. Une superbe soirée de théâtre; On en sort ravi. Merci. Claude D
2
0
1
2
3
4
5
Par

Claude O. (33 avis) 08 mai 2019

De la difficulté de dire l'amour Pour une fois, la modernisation ne nuit pas à la qualité de la pièce. Utilisation intelligente de l'ordinateur (qui remplace les valets de théâtre), de la chanson de variété (qui aère des dialogues qui pourraient devenir ennuyeux), jeux subtils des sentiments , difficultés de dire l'amour: on est plus près d'un film de Rohmer (la chanson "L'amour à la plage" : clin d'oeil à "Pauilne à la plage" ?) que d'une atmosphère crépusculaire à la Tchekhov. Bravo !
1
0
1
2
3
4
5
Par

ChristineC (21 avis) 27 avril 2019

J’ai adoré Cette interprétation actuelle de cette pièce romantique sonne tellement juste ! C’est brillant et émouvant, la mise en scène est en permanence super inventive et drôle, les acteurs sont excellents, jouent avec une telle justesse et une telle énergie. Bravo
1
0
1
2
3
4
5
Par

Steele L. (1 avis) 20 juin 2018

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée C'était une très belle application de la pièce de Musset à nos comportements contemporains. J'ai adoré le talent des comédiens et le lieu lui-même a tout pour plaire!
1
0
1
2
3
4
5
Par

Jean M. (1 avis) 19 juin 2018

Enchanteur Cette pièce se déguste comme un bonbon acidulé. Avec un couple d'acteurs fantastiques. On rit et on s'émeut, que demander de plus! Mention à la salle du Paradis au Lucernaire, où la proximité avec les acteurs est réjouissante.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Andy Ty (1 avis) 07 mars 2018

Formidable Nous avons passé une soirée merveilleuse. Je le recommande à tous ceux qui lisent ce commentaire. Je ne regrette absolument pas. Musset est vivant.
1
0
1
2
3
4
5
Par

ArthurO (4 avis) 28 février 2018

À RECOMMANDER! Musset traîne une réputation de romantique un peu ennuyeux. Là c'est tout le contraire! La mise en scène délirante portée par les deux comédiens lui redonnent ses lettres de noblesse. Bravo, quelle énergie!
1
0
1
2
3
4
5
Par

Valérie R. (2 avis) 05 mai 2019

Excellente pièce très bien jouée. Je la recommande vivement !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Thomas B. (1 avis) 30 avril 2019

Génial! jeux d'acteurs exceptionnel Les deux acteurs sont formidables, la mise en scène est intelligente et agréable. Le thème est passionnant : l'opposition entre amour sincère et les conventions sociales de son expression qui le dévaluent et font obstacle à cette sincérité. Les deux acteurs jouent très juste et arrivent à donner de la modernité au propos qui est aussi pertinent au XIXè siècle qu'aujourd'hui. Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée, cette maxime qui vous dit que dans l'amour il faut choisir, on aime totalement ou pas du tout.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Anne-Sylvie L. (1 avis) 26 avril 2019

Excellent spectacle "Gros kiff" théâtral! La langue, les comédien.n.e.s, la mise en scène décapante. Quel panache! Bravo!
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment