Guillaume Marie / Igor Dobricic / Roger Sala Reyner - Roger

1
2
3
4
5

Théâtre de la Commune , Aubervilliers

Du 15 au 16 juin 2019
Durée : 60 minutes

MUSIQUE & DANSE

,

Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis

Le chorégraphe Guillaume Marie, le danseur Roger Sala Reyner, le plasticien Etienne Bideau-Rey et le dramaturge Igor Dobricic initient ROGER dans lequel ils explorent le thème de la consolation.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 juin 2019

 

Photos & vidéos

Guillaume Marie / Igor Dobricic / Roger Sala Reyner - Roger

Chorégraphie

Guillaume Marie

Mise en scène

Igor Dobricic

Avec

Roger Sala Reyner

Dans le solo ROGER, l'interprète est déjà en salle quand les spectateurs l'y rejoignent. Pas forcément à l'endroit attendu. Mais là où pourra s'entretenir la plus grande proximité. Là où s'échangeront des regards soutenus avec intensité. Là où pourra se nouer une alchimie du plus intime et du fait public. Cet interprète est Roger Sala Reyner, qu'on retrouve ainsi en titre, pour signe d'un engagement tout à fait singulier.

Il est danseur, mais aussi mime, clown et comédien. De cet explorateur du corps, le geste est pétri de toutes les densités, distillées en allégorie. Cela joue à l'inverse d'un quelconque plaquage en force d'une image qui chercherait à impressionner. Dans ROGER, ce performer, avec le chorégraphe Guillaume Marie, le dramaturge Igor Dobricic, creuse un lieu vivant, unique, de partage possible d'une consolation. Notre époque l'appellerait, au-delà de ses douleurs endurées. Mais en arts contemporains, pareille notion a été bannie, jugée conservatrice et périmée, là où seules vaudraient des valeurs de protestation, de séparation.

Sans craindre l'imprégnation d'un effluve romantique et au terme d'une riche visitation des Consolations du patrimoine pictural, ROGER s'attelle à la production de nouveaux rituels contemporains, aptes à restaurer des puissances, réveiller des solidarités, permettre des reconnaissances. Un frisson ancien ouvre des jours nouveaux. Rien de réactionnaire en fait, dans le retour au terrain du sensible, du vulnérable assumé, par où éprouver l'inquiétante étrangeté de transports véritables, par-delà l'encoignure de l'accablement et du repli meurtri.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Guillaume Marie / Igor Dobricic / Roger Sala Reyner - Roger

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment