Grand Magasin - Eloge et défense de la routine

1
2
3
4
5

Nanterre - Amandiers , Nanterre

Le 09 avril 2016
Durée : 30 minutes

CONTEMPORAIN

,

Conférence

« Voilà une trentaine d’années que sous le nom de Grand Magasin, nous avons une activité publique commune ». C’est ainsi que se présentent Pascale Murtin et François Hiffler, au début de D’Orfèvre et de cochon, l’un des quatre exposés présentés cette saison.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 avril 2016

 

Grand Magasin - Eloge et défense de la routine

Avec

François Hiffler

,

Pascale Murtin

« Voilà une trentaine d’années que sous le nom de Grand Magasin, nous avons une activité publique commune ». C’est ainsi que se présentent Pascale Murtin et François Hiffler, au début de D’Orfèvre et de cochon, l’un des quatre exposés présentés cette saison.

Pour répondre à une commande, le duo fondé en 1982 a accepté de réfléchir sur le travail, un mot qu’il avait jusque‑là soigneusement évité de prononcer. Comment ce terme peut‑il à la fois « recouvrir l’activité de tous et désigner celle de chacun » ? Un travail agréable est‑il encore un travail ? Qu’a‑t‑il de commun avec une tâche pénible, répétitive et mal payée ? Assis à une table sur laquelle trône un xylophone semblable à celui du Jeu des mille euros, Grand Magasin aborde des questions universelles sur un mode loufoque. Adeptes de l’autodérision, ils tentent de définir leur propre activité, évoquant avec humour le grand flou qui entoure le travail artistique et la difficulté de le mesurer. Ni acteur, ni metteur en scène, ni performer ou tout cela à la fois, Pascale Murtin et François Hiffler aiment inventer des jeux et se poser des questions étirées à l’infini.

Ainsi, Le Sentiment de compréhension triture sans y répondre la formule « qu’est‑ce que je comprends quand je comprends ? », Voyez‑vous ce que je vois ?, en collaboration avec Bettina Atala interroge nos perceptions individuelles. Enfin, le Festival du cinéma sans image, imaginé avec l’artiste Antoinette Ohannessian, est un collage de moments de noir piochés dans l’histoire du cinéma et commentés.

Sophie Joubert

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Grand Magasin - Eloge et défense de la routine

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment