George Dandin ou le mari confondu

1
2
3
4
5

L'Azimut - Théâtre F. Gémier / P. Devedjian , Antony

Le 24 février 2006
Durée : 1H25

CLASSIQUE

Une comédie de Molière peint le destin tragique d’un homme en recherche d’identité. George Dandin, riche paysan, a conclu un mariage d’affaires avec des nobles désargentés dans le but de devenir l’égal des gentilshommes. Dès le début de la pièce, George Dandin avoue qu’il s’est trompé. Son erreur l’obsède, il cherchera à faire reconnaître son infortune par ses beaux-parents, mais les situations se retourneront inévitablement contre lui et il deviendra le mari confondu.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 février 2006

 

George Dandin ou le mari confondu

De

 Molière

Mise en scène

Enrico Di Giovanni

Avec

Christophe Caustier

,

Marie-Béatrice Dardenne

,

Myriam Derbal

,

Enrico Di Giovanni

,

Lionel Fernandez

,

Stéphanie Mathieu

,

Alain Véniger

Spectacle tout public à partir de 12 ans.

  • Le destin tragique d’un homme en recherche d’identité

Une comédie de Molière peint le destin tragique d’un homme en recherche d’identité.

George Dandin, riche paysan, a conclu un mariage d’affaires avec des nobles désargentés dans le but de devenir l’égal des gentilshommes. Dès le début de la pièce, George Dandin avoue qu’il s’est trompé. Son erreur l’obsède, il cherchera à faire reconnaître son infortune par ses beaux-parents, mais les situations se retourneront inévitablement contre lui et il deviendra le mari confondu.

« Cette pièce met en évidence encore aujourd’hui l’isolement que peut produire la différence de statut social. Comédie ou peut-être aussi tragédie. Il m’a semblé intéressant de traiter la souffrance de Dandin à travers le filtre du rêve, car cette histoire dans son excès et son étrangeté fait penser à une farce ou à un conte, comme un rêve ou un cauchemar. » Enrico Di Giovanni

  • La presse

« Enrico Di Giovanni révise ses classiques et si son Dandin est bien toujours le dindon de la farce, celle-ci prend les couleurs sombres de la solitude, de l’incommunicabilité et de la manipulation (…) Un Molière bien pensé, d’une solide cohérence et d’une indiscutable cohésion dramatique. » Pierre Boiter, La Progrès, janvier 2002

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : George Dandin ou le mari confondu

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment