Emmanuelle Huynh - Augures

1
2
3
4
5

MC93 , Bobigny

Du 04 au 05 mai 2012
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Variation performée à partir du suspense et de la tension au cœur du film Shining de Stanley Kubrick, la nouvelle création d’Emmanuelle Huynh explore le thème de la peur et des différentes facettes que constitue chaque individu, à travers une pièce de groupe interrogeant, telle une suite à Cribles, l’individuel et le collectif.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 05 mai 2012

 

Photos & vidéos

Emmanuelle Huynh - Augures

De

Emmanuelle Huynh

Avec

Nuno Bizarro

,

Tallia De Vries

,

Yoann Demichelis

,

Corinne Garcia

,

Fragan Gelkher

,

Christophe Ives

,

Betty Tchomanga

Variation performée à partir du suspense et de la tension au cœur du film Shining de Stanley Kubrick, la nouvelle création d’Emmanuelle Huynh explore le thème de la peur et des différentes facettes que constitue chaque individu, à travers une pièce de groupe interrogeant, telle une suite à Cribles, l’individuel et le collectif.

Figure clé incarnant la dualité qui existe en chacun de nous, Danny, l’enfant faisant du kart dans les couloirs de l’hôtel hanté du film Shining, parle à un « lui-même », un personnage intérieur, image d’une altérité endogène. C’est le vecteur de ce thriller psychologique qui a posé les bases de ce nouveau spectacle, expérimentation en mouvement d’un thème psychanalytique : l’enfance comme réceptacle de situations composant l’adulte en devenir, l’adulte comme une somme d’enfants qu’il a été.

Pour Emmanuelle Huynh, le monde de l’enfance est un réservoir infini en ce qu’il représente un creuset d’inventivité et de liberté intérieures, dont la mise en regard avec le monde des adultes alimente sans cesse un dialogue (im)possible de l’individu avec lui-même, aux prises avec une multiplicité de négociations. À travers la figure de la chute infinie comme image de ce que pourrait être la condition humaine, constamment en équilibre puis en déséquilibre, cette nouvelle création aborde une dimension existentielle et philosophique du travail de la chorégraphe. Comme dans Augures où l’hôtel est à l’image d’un intérieur humain dont les différents espaces symbolisent les parties du corps, l’espace de la performance sera un personnage en soi, interlocuteur possible pour les sept interprètes qui, comme les personnages de Shining, font l’expérience d’une solitude peuplée.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Emmanuelle Huynh - Augures

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment