Divin@Media.com / Cellule / Vestige

1
2
3
4
5

Etoile du Nord , Paris

Du 26 au 27 janvier 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Festival

,

Festival Open Space

,

Hip-hop

Un espace ouvert à l’expérimentation et à la recherche. Découvrez le travail que mènent les artistes en amont d’une création. 6 compagnies partagent avec vous une étape de leur travail, un extrait de leur futur spectacle. Ces présentations de
travaux en cours sont suivies d’un échange avec les artistes.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Divin@Media.com / Cellule / Vestige

Chorégraphie

Santiago Codon Gras

,

Etienne Rochefort

,

Nach Van

Avec

Santiago Codon Gras

,

Maxime Cozic

,

Jimmy Febvay

,

Nicolas Mathuriau

,

Nach Van

,

Marino Vanna

  • Divin@Media.com

Ce spectacle est une relecture contemporaine de L’Enfer, première partie de la Divine Comédie de Dante. Ce titre, qui rappelle une adresse e-mail, se révèle être l’anagramme de la Divina Comedia de Dante. L’Enfer est symbolisé par notre monde, où les écrans et internet permettent d’assouvir des fantasmes inavoués, de s’isoler, de se transformer...

Ce spectacle questionne la place des médias dans nos vies, les libertés qu’ils nous offrent comme celles dont ils nous privent.

Direction artistique, chorégraphie et danse Santiago Codon Gras
Regard extérieur David Colas
Vidéo Claudio Cavallari

  • Cellule

Une femme. Un corps, une énergie, une ombre, une lumière. Dans un espace confiné semblable à une cellule, un être survit, questionne et se rencontre en s’évadant par sa propre chair. Nach Van chorégraphie son solo pour nous transmettre sa vision des danses qui l’accompagne : le krump, née dans les rues de Los Angeles au début des années 90 en écho au duende espagnol, danse urbaine très codifiée.

Nach explore dans ce langage élaboré les énergies féroces du désir, de l’excès, de la souffrance, de la peur et de la jouissance. Dans l’éphémère de ses mouvements impulsés, comme pour fixer le présent et le faire vivre dans son corps, elle immortalise des instants de vie d’une grande puissance, entre prouesse physique et présence subtile.

Chorégraphie et danse Nach
Lumière Emmanuel Trousse
Son Vincent Hoppe

  • Vestige

En présence d’un musicien, ce travail chorégraphique explore le corps des danseurs : il creuse, épure et dépoussière le mouvement de tous ses parasites afin de révéler l’animalité qui sommeille en chacun de nous.

Chorégraphie Etienne Rochefort
Danse Maxime Cozic, Marino Vanna
Musique Jimmy Febvay (guitare), Nicolas Mathuriau (vibraphone)

Avis du public : Divin@Media.com / Cellule / Vestige

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment