Coups de foudre

Vingtième Théâtre , Paris

Du 05 mai au 25 juillet 2010
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Courez découvrir ce musical réjouissant qui chante les jeux de l'amour à travers des standards de la variété française et internationale des années 50 à aujourd'hui (de Boris Vian aux Rita Mitsouko, en passant par Mike Brant, Diam's, Linda Lemay...).
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 25 juillet 2010

 

Photos & vidéos

Coups de foudre

De

Jean-Baptiste Arnal

,

Gabrielle Laurens

,

Catherine Robert

Mise en scène

Jean-Baptiste Arnal

Avec

Jean-Baptiste Arnal

,

Aurélia Arnaud

,

François Borand

,

Raphaël Callandreau

,

Matthieu d'Aurey

,

Célia Delaruelle

,

Cécile Dumoutier

,

Lorelyne Foti

,

Angélique Fridblatt

,

Gabrielle Laurens

,

Sébastien Menard

,

Rachel Pignot

,

Julien Salvia

,

Marlène Schaff

,

Yvonne Tondolo

,

Emmanuelle Vacarisas

,

Malou Vigier

Un musical maléficomique
Note de mise en scène
La presse

  • Un musical maléficomique

Cassandre et Jason sont passionnés, enflammés, rouge baiser ! Alceste est un rêveur candide, un bleu comme on dit. Daphné, elle, voit la vie en rose… Par quel malheureux hasard s’égarent-ils dans le Royaume d’Eris, la sorcière au coeur noir ? Déesse de la Discorde, elle règne sur un monde austère, entourée de ses légions, mi-anges, mi-démons. Passion, couleur, lumière… sur ses terres ! C’est plus qu’il n’en faut pour la mettre en colère !

A l’aide de ses deux plus grands corrupteurs, l’ensorcelante Circé et le troublant Narcisse, Eris propage, avec foudre, sa malédiction ! A défaut de romance, ses quatre victimes découvriront frustration, amertume, rivalité et jalousie…

Haut de page

  • Note de mise en scène

Coups de foudre est un musical pas vraiment comme les autres… D’abord on n’y parle jamais. Ensuite on y chante une histoire à travers des standards de la variété française et internationale des années 50 à aujourd’hui. Toutes ces chansons que nous adorons tous plus ou moins secrètement, vous savez ? Lio, Bardot, Polnareff, Juliette, Hervé Vilard, France Gall, Diam’s, Brassens, Gainsbourg, Anaïs…

Pourquoi utiliser un répertoire à dominante rétro-kitsch ? Premièrement pour créer un décalage entre le sens originel de la chanson et celui qui lui est prêté dans le spectacle. Par exemple, Lettre à France devient une chanson sur le narcissisme chantée face à un miroir par un séducteur décadent... Et deuxièmement pour tisser une histoire que personne ne connaît à travers des mélodies connues de tous autour d’un thème millénaire, l’Amour. D’ailleurs on est servi, tout y passe : séduction, frustration, jalousie, rivalité, mensonge, tromperie, amertume, passion, lassitude, manque, attirance, soumission, rupture, rencontre…

Mais il n’était pas question de me contenter de ça. Il me fallait créer un univers nouveau, intemporel ; inventer des personnages forts dans lesquels chacun peut se reconnaître. Je suis allé les chercher au coeur de la mythologie, comme on le voit souvent dans l’Opérette. Ainsi, Eris, déesse de la Discorde, qui provoqua la guerre de Troie devient, dans Coups de foudre, le chef spirituel d'une armée qui lutte pour un monde sans amour. L’arrivée de Cassandre et Jason, archétype du couple éternel, et de Daphné et Alceste, symboles de pureté et de naïveté juvénile, bouleverse son univers. Tel Oberon, roi des elfes, dans Le Songe d'une Nuit d'Eté, Eris fera tout, avec sa suite, pour désenchanter ces mortels aventureux.

Pour créer l’univers de Coups de foudre, je me suis principalement inspiré de celui de Tim Burton qui joue de la rencontre d'univers opposés : le baroque et le gothique, l’inquiétant et le grotesque, le noir et blanc et la couleur, le rêve et la réalité, le froid et le chaud…

Alors, qu’est ce que Coups de foudre en définitive ? Les Rita Mitsouko, Shakespeare, Ballroom Dancing, l’Illiade, Le Rocky Horror Picture Show, Carmen, Edouard aux mains d’argent… : un patchwork de références musicales, cinématographiques et littéraires… un spectacle populaire qui a du caractère !

Jean Baptiste Arnal

Haut de page

  • La presse

"On en sort le sourire aux lèvres et des chansons plein la tête." Regard en coulisse

"Des mélodies rétro-kitsch, un univers gothico-baroque, une oeuvre originale à la dérision jubilatoire." Télérama

"Une production comme on en voit rarement !" Figaro Magazine

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Coups de foudre

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Catherine D. (2 avis) 07 mai 2010

Coups de foudre J'ai assiste à la premiere de coups de foudre qui revient cette fois au 20eme theatre et j'ai pu comme tout le public present dans cette salle comble retrouver avec bonheur ce spectacle magnifique Nouvelle distribution des artistes tous aussi talentueux les uns que les autres quelques nouveautes aussi avec entre autre un emouvant hommage à jean ferrat ... Toujours ce melange d'humour d'amour d'emotion et de vieilles chansons que l'on redecouvre avec une autre oreille bref que du bonheur à partager . Et on en ressort à nouveau le coeur leger enchanté et toujours en chantant...l'amour ça sert à ça ;-))
0
0

Spectacles consultés récemment