Concerto contre Piano et Orchestre

1
2
3
4
5

Athénée Théâtre Louis-Jouvet , Paris

Du 21 au 25 septembre 2021

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Dans la longue série des concertos qui ont traversé les trois derniers siècles, réjouissons-nous aujourd’hui d’une nouveauté : le concerto qui donne de la voix et fait valoir ses humeurs musicales, le concerto contre. Contre piano et contre orchestre. Une opposition autant qu’un rapprochement, comme on peut être contre ou tout contre.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 40 €,33,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 18 ans (inclus). À partir du 30 septembre 2021 le pass sera exigé pour les adolescents de 12 à 17 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Concerto contre Piano et Orchestre

De

Carl Philipp Emanuel Bach

Avec

Samuel Achache

,

Matthieu Bloch

,

Youen Cadiou

,

Nicolas Chedmail

,

Pauline Chiama

,

Gulrim Choi

,

Anne-Emmanuelle Davy

,

Etienne Floutier

,

Myrtille Hetzel

,

Antonin-Tri Hoang

,

Olivier Laisney

,

Boris Lamerand

,

Thibault Perriard

,

Eve Risser

,

Thibault Roussel

,

Marie Salvat

Dans la longue série des concertos qui ont traversé les trois derniers siècles, réjouissons-nous aujourd’hui d’une nouveauté : le concerto qui donne de la voix et fait valoir ses humeurs musicales, le concerto contre. Contre piano et contre orchestre. Une opposition autant qu’un rapprochement, comme on peut être contre ou tout contre.

Une expérience portée par une équipe expérimentée : Samuel Achache, metteur en scène et musicien, Eve Risser et Antonin-Tri Hoang (tous deux passés par l’Orchestre national de jazz), et Florent Hubert (avec qui Achache était associé sur les opéras revisités Crocodile trompeur et l’Orfeo, je suis mort en Arcadie). L’orchestre va note à note explorer la forme concertante, avec pour point de départ le Concerto Wq 43/4 pour clavier de Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788). Cette pièce du fils cadet de Jean-Sébastien, composée en 1772 et issue de sa série de concertos hambourgeois, œuvres de la maturité, parachève sa maîtrise du genre comme elle la perturbe par certaines expériences nouvelles. Nul ne sait encore... Certainement partout.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Concerto contre Piano et Orchestre

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment