Chiens de Navarre - Quand je pense qu'on va vieillir ensemble

Paris 10e
du 8 au 18 octobre 2014
1h30 environ

Chiens de Navarre - Quand je pense qu'on va vieillir ensemble

Ne manquez pas aux Bouffes du Nord l'incroyable spectacle du collectif Chiens de Navarre. Du théâtre drôlissime et virtuose.
La troupe des Chiens de Navarre menée par Jean-Christophe Meurisse s’attaquent au théâtre intime, et à notre besoin de consolation. Les comédiens osent tout, avec une cruauté et un sens de la dérision inouïs. Du théâtre drôlissime et virtuose.
  • Création collective et intime

Amateur des contre-pieds saisissants, c’est en caressant à rebrousse poil le postulat qui donnait son titre à un fameux film de Maurice Pialat que la troupe des Chiens de Navarre s’amuse avec Quand je pense qu’on va vieillir ensemble des promesses d’une espérance de vie censée faire de chacun de nous des centenaires en puissance.

Prônant le jeu de massacre sociétal sans craindre les zones d’ombres poétiques pas plus que les plages de tendresse, le théâtre des Chiens de Navarre se réécrit lors de la représentation dans l’instantané de sa monstration. Neuf comédiens lâchés sur le plateau sous le regard d’un metteur en scène et chef de troupe qui, en la personne de Jean-Christophe Meurisse, veille chaque soir au grain, harmonise les performances entre les solistes en garant du tempo idéal.

Des rituels sorciers des Maîtres fous de Jean Rouch aux expériences destroy du cinéma de l’américain Harmony Korine, ce théâtre du rire cathartique adore aussi puiser son inspiration au cœur de la littérature, tels les écrits de l’auteur suédois Stig Dagerman qui, avec son texte testamentaire Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, irrigue le spectacle de sa présence fantomatique.

Par les Chiens de Navarre.

  • La presse

« Comme d’habitude, les Chiens se plaisent à rapprocher les contraires, à frotter les opposés dans un mélange de sérieux et d’« on est là pour rigoler », où la franche déconnade porte toujours en elle le poids de la mélancolie. (...) Le couple, l’enfance, l’envie d’ailleurs et d’autrement affleurent dans cet opus où brille toujours la capacité à faire naître une écriture de plateau bien particulière, où l’improvisation réglée place sans cesse les comédiens sur la brèche. » Eric Demey, Mouvement, 25 février 2013

« Dire que l’on va vieillir ensemble, avec ces Chiens de Navarre et leurs comédies à la française, limite franchouillardes, cela fiche un sacré coup au moral. Mais dans le bon sens, car cette meute de comédiens continue de nous faire rire en pointant les travers de ses contemporains, c’est-à-dire les siens. » Marie-Christine Vernay, Libération, 6 mars 2013

« L’imagination des Chiens de Navarre déborde comme le lait dans la casserole quand on ne surveille pas le feu. Les Chiens de Navarre ne veulent pas surveiller le feu, ni le domestiquer, ni le maîtriser, ils aiment quand ça déborde, quand ça dégouline. L’aléatoire est leur rigueur. Cela peut laisser ici l’impression d’un spectacle pas fini et là celui d’un spectacle faisant l’éloge du fragmentaire et de l’imprévisible. Ça passe ou ça casse. Cette fois ça passe et plus que bien. » J.-P. Thibaudat, rue 89, 27 février 2013

Sélection d’avis du public

Par Cornelia D. - 20 octobre 2014 à 16h08

Très beau spectacle, raffiné et dissacrant.

excellent Par Arnaud D. - 16 octobre 2014 à 09h06

Décalé, trash mais fin et drôle à la fois. Pas facile de réussir ce grand écart là. A ne franchement pas louper.

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 2 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 2 5
Par Cornelia D. (4 avis) - 20 octobre 2014 à 16h08

Très beau spectacle, raffiné et dissacrant.

excellent Par Arnaud D. (1 avis) - 16 octobre 2014 à 09h06

Décalé, trash mais fin et drôle à la fois. Pas facile de réussir ce grand écart là. A ne franchement pas louper.

Informations pratiques

Bouffes du Nord

37 bis, bd de la Chapelle 75010 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Gare du Nord Librairie/boutique Salle climatisée
  • Métro : La Chapelle à 119 m
  • RER : Gare du Nord à 259 m, Magenta à 374 m
  • Bus : Place de la Chapelle à 62 m, La Chapelle à 206 m, Gare du Nord à 256 m
  • Transilien : Gare du Nord à 259 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Bouffes du Nord
37 bis, bd de la Chapelle 75010 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 18 octobre 2014

Pourraient aussi vous intéresser

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le samedi 18 octobre 2014