Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles

Paris 20e
du 7 au 19 février 2022
1h20

Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles

Comme le titre l’indique, chacune des cinq scènes de la pièce prend la forme d’un entretien mené par une voix d’homme avec une femme dont l’existence s’avère hors du commun en cela qu’elle rompt, d’une manière ou d’une autre, avec une certaine norme sociale.

  • Cinq femmes hors normes

Sur un plateau qui pourrait être celui d’une émission de télévision se succèdent cinq femmes à la personnalité hors du commun. Un exercice féroce de déconstruction du regard et des identités.

Exceptionnelles, ces femmes le sont d’une façon presque monstrueuse tant elles sont radicales et incarnent des problématiques qui traversent notre société et aiguisent le regard sur l’altérité. Tour à tour, elles abordent la question de la transidentité, de la violence de notre société ou des injonctions aux normes de beauté. Au réalisme factice de ces entretiens, la mise en scène répond par un dévoilement de ses propres coulisses, effet de réel qui pointe et questionne la construction de l’identité et une fictionnalisation de nos propres vies que chacun peut expérimenter au quotidien.

À quel moment sommes-nous encore dans le réel et où se situe la radicalité dans un monde où tout semble formaté ? Ces questions traversent l’œuvre du dramaturge catalan Joan Yago, auteur de ces Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles, conçus à partir d’histoires vraies comme un acte de résistance à la puissance du storytelling, ici mis en échec par le dispositif scénique.

Ce spectacle se présente comme un prolongement naturel du travail audacieux et grinçant mené par Le Grand Cerf Bleu sur les liens entre individu et société et sur les contours mêmes de la théâtralité. Un art du décalage que le collectif a déjà filé depuis 2016 au CENTQUATRE-PARIS avec Non, c’est pas ça ! (Treplev variation) et Jusqu’ici tout va bien. C'est avec Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles que l'on retrouve le Grand Cerf Bleu, rejoint par le musicien Étienne Jaumet.

Dans cette œuvre, l’auteur délaisse délibérément l’intrigue au profit d’une organisation minimaliste de la matière dramatique : comme le titre l’indique, chacune des cinq scènes de la pièce prend la forme d’un entretien mené par une voix d’homme (situé dans le hors-scène) avec une femme dont l’existence s’avère hors du commun en cela qu’elle rompt, d’une manière ou d’une autre, avec une certaine norme sociale.

Par le collectif Le Grand Cerf Bleu.

  • Note de mise en scène

« Ce texte nous pose la question de la construction de l’identité et de la fictionalisation de nos propres vies. C’est cette réalité fabriquée intrinsèque à la dramaturgie qui nous apparait être un révélateur des paradoxes actuels de représentation des individus. On pourrait même penser que la réalité est un concept en cours de redéfinition. Les réseaux sociaux en tête, de post Instragram en Stories, la dynamique médiatique consiste à nous vendre une idée du réel, d’auto(re)présentations numériques de soi, alors que tout est calculé, fabriqué, manufacturé. La spontanéité est mise en scène comme un tableau. Tout le monde a la possibilité d’exposer son identité, son individualité, son exception. Exception qui nécessite de plus en plus de fantaisie afin de se distinguer de la masse. À quel moment est-on encore dans le réel ? Comment ces femmes qui ont l’air bien réelles et qui sont radicales dans leur choix de vie semblent avoir construit leur parcours et leurs particularités de toutes pièces comme les actrices construisent et incarnent des personnages inventés de A à Z ? »

Le Grand Cerf Bleu, juin 2019.

Sélection d’avis du public

Cinq démarches pour une approche de la vie Par Brigitte S. - 13 février 2022 à 14h03

La pièce est intéressante. En nous présentant cinq approches de la vie par des femmes hors normes, on en arrive à se demander où se situe l'information, où se trouve la fiction. C'est étrange mais la qualité des actrices nous captive et nous interroge tout à la fois.

un bon moment Par Nicolas G. - 13 février 2022 à 09h32

Bonne mise en scène pour ces 5 histoires pour le moins étonnantes voire dérangeantes.

Par Béatrice A. - 11 février 2022 à 11h26

Très bon spectacle, acteurs, actrices et mise en scène excellent. Un petit regret : que les entretiens n'aient pas ménagé un épisode plus incisif sur l'histoire / la condition des femmes.

Synthèse des avis du public

4,0 / 5

Pour 3 Notes

0%
100%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 3 5
Cinq démarches pour une approche de la vie Par Brigitte S. (442 avis) - 13 février 2022 à 14h03

La pièce est intéressante. En nous présentant cinq approches de la vie par des femmes hors normes, on en arrive à se demander où se situe l'information, où se trouve la fiction. C'est étrange mais la qualité des actrices nous captive et nous interroge tout à la fois.

un bon moment Par Nicolas G. (12 avis) - 13 février 2022 à 09h32

Bonne mise en scène pour ces 5 histoires pour le moins étonnantes voire dérangeantes.

Par Béatrice A. (12 avis) - 11 février 2022 à 11h26

Très bon spectacle, acteurs, actrices et mise en scène excellent. Un petit regret : que les entretiens n'aient pas ménagé un épisode plus incisif sur l'histoire / la condition des femmes.

Informations pratiques

Théâtre Ouvert

159 avenue Gambetta 75020 Paris

Bar Gambetta Librairie/boutique
  • Métro : Saint-Fargeau à 181 m
  • Bus : Saint-Fargeau à 125 m, Pelleport - Gambetta à 210 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Ouvert
159 avenue Gambetta 75020 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 19 février 2022

Pourraient aussi vous intéresser

Un état de nos vies

Ferme du Buisson

Music-Hall Colette

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

Et le coeur fume encore

Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine

- 32%
Radio Live - La relève ( les récits croisés)

Théâtre de la Cité Internationale

- 25%
Kaldûn

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête

Spectacle terminé depuis le samedi 19 février 2022