Anna - Les lumières de l’asile

Guichet Montparnasse , Paris

Du 11 mai au 30 juin 2018

CONTEMPORAIN

« Quand papa m’a laissée avec le docteur et qu’il est parti, j’ai compris qu’il reviendrait pas. Alors je l’ai pas attendu. Jamais. J’ai décidé. »
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 30 juin 2018

 

Anna - Les lumières de l’asile

De

Pascale Martineau

Mise en scène

Pascale Martineau

Avec

Pascale Martineau

Anna, petite fille « pas comme les autres » qu’on a posée, là, oubliée pendant des années, tente de trouver sa place et de vivre, envers et contre tout ce qui l’entoure. Elle regarde, elle écoute, elle apprend, et comprend à sa manière, instinctive, que ce monde-là, elle doit le transformer, l’embellir, pour pouvoir le vivre et pour s’envoler. Anna, elle ne pleure pas, ou si peu. Anna voit les couleurs, les lumières. Même quand elles n’existent pas. Anna est libre.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Anna - Les lumières de l’asile

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Manon D. (2 avis) 27 juin 2018

COURREZ Y! Un grand moment de théâtre et d'humanité. La salle est petite mais l'émotion est grande. 1h15 tenue par une grande comedienne. On passe du rire aux larmes en une fraction de seconde... La comédienne est d'une justesse remarquable. Également l'auteur de cette pièce elle nous offre un moment empreint d'une humanité totale. Elle nous donne un autre point de vue sur ceux que l'on appelle tour à tour des malades, des patients, des résidents. Elle nous montre que la folie n'est pas forcément là où on pourrait penser qu'elle se trouve, sans jamais tomber dans le pathos, elle nous fait le cadeau de nous attacher à cette petite Anna et fait flotter dans l'air, en toute poesie et tendresse, un vent de liberté, que personne ne devrait avoir à retirer à mon humble avis. Merci à Pascale Martineau pour ce moment de vie qui apporte à un sujet plus que d'actualité un point de vue différent, fort et poignant. Un dernier mot : COURREZ Y!
0
0

Spectacles consultés récemment