Alexandra David-Néel, mon Tibet

Théâtre du Petit Montparnasse , Paris

Du 19 janvier au 16 mai 2010
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Hélène Vincent incarne magistralement la femme d'exception que fut Alexandra David-Néel. Entraînant dans ses pas Émilie Dequenne, elle évoque le destin singulier de l'exploratrice, orientaliste, féministe, cantatrice, écrivain, figure majeure du voyage du XXème siècle. Un beau moment de théâtre ! Dernière le 16 mai.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 mai 2010

 

Alexandra David-Néel, mon Tibet

De

Michel Lengliney

Mise en scène

Didier Long

Avec

Emilie Dequenne

,

Hélène Vincent

Alexandra David Néel est l’une des plus grandes figures du Voyage au 20ème siècle. Femme unique et multiple, elle a tour à tour été bourgeoise, anarchiste, cantatrice, journaliste, écrivain, bouddhiste, exploratrice… Féministe avant l’heure, en 1910 elle exige un salaire pour la femme au foyer… Passionnée d’Extrême-Orient, quelques mois après son mariage, elle convainc son mari de partir en Inde, seule, six mois. Elle y restera quatorze ans ! Son exploit : être la première Occidentale à pénétrer dans un Tibet interdit à l’époque.

Etonnante femme qui, en 40 ans, a parcouru des milliers de kilomètres de jungles, de steppes ou de solitudes glacées, à pied, à dos de yack ou de mule, franchissant des cols de 5000 mètres d’altitude… Exceptionnelle femme qui a défié l’Himalaya, déguisée en mendiante, pour arriver enfin, famélique, épuisée, en guenilles, à Lhassa. Ses exploits, sa philosophie très pertinente sur la vie, la « vraie » vie… ses recherches sur le Bouddhisme lui ont donné matière à écrire de nombreux livres comme le Voyage d’une Parisienne à Lhassa. Ce qui lui valut une renommée et une dimension internationales.

La pièce commence au moment où Alexandra David Néel, au soir de sa vie, retirée dans le Midi de la France, engage une jeune femme qui va lui servir de gouvernante, cuisinière, secrétaire, lectrice, bibliothécaire, confidente et... souffre-douleur ! Invraisemblables rapports entre ces deux femmes où deux caractères de feu vont s’affronter. Amour-haine, colères-tendresse, qui, immanquablement s’achèvent dans d’improbables voyages par la mémoire ressuscités.

« Allez, petite, donne-moi ton bras, on part… » Et, sans quitter son bureau, on part avec elles, sur le Toit du Monde, dans le vent et la morsure du froid. Et on y croit ! Inimaginable, extravagante femme qui, à 100 ans, faisait refaire son passeport !

Michel Lengliney

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Alexandra David-Néel, mon Tibet

0 Note

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

S X. (152 avis) 29 avril 2010

RE: Alexandra David-Neel, mon Tibet Deux comédiennes excellentes, un texte bien écrit... On apprend beaucoup, on rit aussi, on s'étonne et on voyage dans le temps et l'espace. Du très beau théâtre !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Maryse L. (1 avis) 01 mars 2010

RE: Alexandra David-Neel, mon Tibet magnifique soirée : que du bonheur ! merci à Hélène Vincent et Emilie Dequenne pour ces moments de grande émotion... je me suis retrouvée au Sikkim et aussi face à "Tortue" que j'ai connue à plusieurs reprises lors du Festival des Orientales à St Florent le Vieil... Elles sont des artistes fantastiques, bravo ! A la fin du spectacles, presque tous les hommes et les femmes pleuraient... quelle soirée ! Ramiza de Tours
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie-dominique G. (2 avis) 27 février 2010

Alexandra David-Neel, mon Tibet Superbe performance ! Très beau spectacle, émouvant. A voir absolument !
0
0

Spectacles consultés récemment