Alexander Vantournhout - Contre-jour

1
2
3
4
5

Le Centquatre (104) , Paris

Du 03 au 06 novembre 2021
Durée : 1h15 environ

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

Dans le monde sauvage comme dans les sociétés modernes, les individus perçus comme intrus n’ont pas intérêt à laisser de traces. À partir du scandale humanitaire des traversées clandestines de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, le chorégraphe Alexander Vantournhout rapproche l’humain et l’animal, dans une même écriture de l’effacement.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 18 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Alexander Vantournhout - Contre-jour

Chorégraphie

Alexander Vantournhout

Avec

Kim Amankwaa

,

Philomène Authelet

,

Tina Breiova

,

Noémi Devaux

,

Aymara Parola

  • Une écriture du mouvement

Le travail chorégraphique se heurte sans cesse à la problématique de la retranscription : comment conserver la mémoire d’un geste, alors même qu’il n’existe que dans l’instant ? À rebours des méthodes de traduction et de toutes les pratiques de notation, Alexander Vantournhout envisage une autre écriture du mouvement à la lumière des crises politiques contemporaines. À la frontière entre le Mexique et les États-Unis, une véritable chasse à l’homme oppose les gardes-frontières aux populations qui cherchent à rejoindre le pays de l’Oncle Sam. Comme un hommage à ces âmes et à l’ingéniosité qu’ils déploient pour se faire oublier, Contre-jour met en lumière ce qui conserve le mouvement, dans le fait même de l’effacer. Entre étude du geste et alerte politique, la pièce du chorégraphe belge offre une performance surprenante, où la danse ne se soustrait jamais au contexte qui l’a fait naître et l’instant ne s’envole pas de la mémoire collective.

  • La presse

« Signe particulier d’Alexander Vantournhout, danseur, chorégraphe et acrobate : au spectaculaire (attendu), il préfère la délicatesse du trait, un espace qui respire et l’épure du geste. » Fabienne Arvers, Les Inrockuptibles

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Alexander Vantournhout - Contre-jour

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment