Abou Lagraa - Dakhla (Suresnes Cités Danse)

du 12 au 16 janvier 2017
1 heure

Abou Lagraa - Dakhla (Suresnes Cités Danse)

Quatre ports pour un quatuor. Avec deux hip hopeurs et deux danseurs contemporains de sa compagnie La Baraka, Abou Lagraa, assisté de son épouse Nawal, invite le public à un voyage chorégraphique entre Hambourg, Marseille, Alger et New York.
  • Voyage chorégraphique

Chacune des quatre villes est une porte ouverte sur un continent : les sons électroniques de la scène techno allemande, le chaâbi — la musique arabo-andalouse algéroise —, les chansons ave l’accent de Fernandel, et l’énergie d’un hip hop né il y a quarante ans sur les trottoirs du Bronx. De l’Afrique à l’Europe, de l’Amérique au bassin méditerranéen, Abou Lagraa brasse les lumières, les rythmes et les cultures dans un métissage revendiqué, qui s’incarne jusque dans ses interprètes. Venu du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Liban ou d’Italie, chacun d’eux apporte à cette déambulation, la richesse de sa danse et de sa personnalité. Quant au mot Dakhla, qui signifie « entrée » en arabe, c’est le nom d’une ville marocaine posée au bord de l’Atlantique. Une porte ouverte sur le rêve d’un monde sans frontières.

  • La presse

« Dakhla surfe sur les vagues du réel et de la mythologie urbaine en tissant une cartographie aux parfums inédits. » Rosita Boisseau, Télérama sortir

  • Note d'intention

Le titre arabe « Dakhla » signifie l'entrée en français. Quatre danseurs, deux danseurs hip hop dont un du Ballet Contemporain d'Alger et deux danseurs contemporains, nous embarquent dans un voyage musclé en destination de quatre ports maritimes : Hambourg, Marseille, Alger et New-York.

Ce qui m'interpelle et m'intéresse dans ce voyage chorégraphique, c'est le passage dans différents mondes, différentes cultures, de l'Europe à l'Afrique en passant par le continent américain.

Ces quatre ports d'attache nous invitent à découvrir quatre villes emblématiques : Alger la blanche, Marseille la méditerranéenne, New-York l'insolente, la ville qui ne dort jamais et Hambourg l'une des plus grandes scènes de musique techno d'Europe. Ces quatre villes portuaires que j'aime et que je connais symbolisent pour moi des portes, celles des hommes aux cultures multiples, celles de l'Europe et de l'Orient.

Dakhla est un quatuor où je retrouve la fusion de la danse contemporaine et hip hop si emblématique de mon écriture chorégraphique. Les quatre artistes portent en eux ce métissage, car leurs origines sont diverses : Algérie, Français de la Réunion, Côte d'Ivoire, Sénégal, Liban, Italie. C'est à partir de cette richesse que je compte sublimer et faire ressortir leurs personnalités, tout en jouant d'une composition chorégraphique qui met en valeur l'espace, le quotidien, les couleurs et jeux de lumières de ces différents ports. J'invite le spectateur à redécouvrir la musique arabo-andalouse d'Alger, le Chaâbi, les sons électroniques allemands de la tapageuse Helena Hauff et du brillant DJ berlinois Mike Denhert sans oublier de rendre hommage à la poésie et l'humour du chanteur marseillais, Fernandel.

Dakhla est un quatuor de rencontre et d'espoir où l'on pourra découvrir avec émotion quatre artistes dont l'imaginaire est de revendiquer la liberté de circulation de ports en ports, dans un monde que j'ose rêver... sans aucune frontière, ni tabou.

Abou Lagraa (avril 2016)

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre Suresnes - Jean Vilar

16, place Stalingrad 92150 Suresnes

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Hauts-de-Seine Restaurant Vestiaire
  • Tram : Suresnes Longchamp à 2 km
  • Bus : Stalingrad à 18 m, Place de Stalingrad à 82 m, Stresemann à 191 m, Place de la Paix à 331 m, Les Mazurieres à 377 m
  • Transilien : Suresnes Mont Valérien à 2 km
  • Navette gratuite Paris - Suresnes : Une navette est mise à votre disposition (dans la limite des places disponibles) pour vous rendre aux représentations du Théâtre.

    Départ de cette navette 1h précise avant l’heure de la représentation (ex. : départ à 19h30 pour une représentation à 20h30), avenue Hoche (entre la rue de Tilsitt et la place Charles de Gaulle-Étoile), du côté des numéros pairs. À proximité de la gare Suresnes-Longchamp (Tram 2), la navette peut marquer un arrêt sur le boulevard Henri-Sellier (à l’arrêt des bus 144 et 244 (direction Rueil-Malmaison), 25 minutes environ avant la représentation. Faites signe au chauffeur.

    La navette repart pour Paris environ 10 minutes après la fin de la représentation, et dessert, à la demande, l’arrêt Suresnes-Longchamp, jusqu’à son terminus place Charles de Gaulle-Étoile.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Suresnes - Jean Vilar
16, place Stalingrad 92150 Suresnes
Spectacle terminé depuis le lundi 16 janvier 2017

Pourraient aussi vous intéresser

Souhail Marchiche / Mehdi Meghari - Le Grand Bal

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

Mehdi Kerkouche - PORTRAIT

Espace Marcel Carné

Ousmane Sy - One shot

Ferme du Buisson

- 32%
Perrine Valli - Kantik

Théâtre de la Cité Internationale

Spectacle terminé depuis le lundi 16 janvier 2017