À tort et à raison

Théâtre Hébertot , Paris

Du 18 septembre 2016 au 02 janvier 2017

CONTEMPORAIN

,

Biopic

,

Molières 2016

,

Pièce historique

,

Tête d'affiche

L'immense comédien Michel Bouquet prête toute sa force d'interprétation à un chef d’orchestre renommé, accusé de compromission avec le régime nazi. Un affrontement bouleversant et féroce, écrit par le scénariste du film Le Pianiste.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 02 janvier 2017

 

Photos & vidéos

À tort et à raison

De

Ronald Harwood

Mise en scène

Georges Werler

Avec

Michel Bouquet

,

Didier Brice

,

Juliette Carré

,

Francis Lombrail

,

Margaux Van den Plas

,

Damien Zanoly

Écrite par Ronald Harwood, scénariste du film Le Pianiste, la pièce nous plonge en 1946 à Berlin. Michel Bouquet joue Wilhelm Furtwängler à l'heure de la défaite nazie. L'immense comédien prête ici toute sa force d'interprétation à un chef d'orchestre renommé, accusé de compromission avec le régime nazi.

Bien décidé à prouver la culpabilité de l'artiste, le commandant américain Steve Arnold, interprété par Francis Lombrail, interroge Wilhelm Furtwängler sans relâche. Pourquoi Furtwängler n'est-il pas parti ? Pourquoi n'a-t-il pas abandonné son orchestre et ses musiciens ? Qui a raison et qui a tort ?

Un affrontement bouleversant et féroce, qui nous donne à voir un Michel Bouquet au sommet de son art, dans un face à face inoubliable avec Francis Lombrail.

Ronald Harwood est l'auteur entre autres de Collaboration, L'habilleur et le scénariste (Oscar 2003) du film Le Pianiste.

Traduction de Dominique Hollier.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : À tort et à raison

97 Notes

99 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(64)

Très bon


(25)

Bon


(6)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Patrice B. (1 avis) 24 mars 2016

Michel Bouquet bouleversant par sa présence et son jeu ; haute performance de Francis Lombrail ; justesse des autres acteurs et mention spéciale pour le décorateur : le tout sur un sujet difficile et délicat. Bravo.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Anna T. (1 avis) 28 février 2016

Vraiment une pièce superbe avec des acteurs impressionnants - tous.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Ronald Z. (19 avis) 27 février 2016

Supebe Michel Bouquet, magnifiquement entouré, ne joue pas, il EST Furtwaengler.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Dany P. (2 avis) 08 février 2016

À tort et à raison 2 grands comédiens pour 2 grands rôles. Peu importe l'âge des protagonistes après tout. L'essentiel reste la question du bon positionnement face au totalitarisme. Que ce soit en Allemagne, en Iran, au Cambodge et pourquoi pas un jour en France... Le nombre fait la loi et émettre un avis contraire n'est pas toujours aisé. Dommage que l'inconfort de la salle (trop serré) gâche le plaisir. Agnès et Dany
1
0
1
2
3
4
5
Par

alexiss (2 avis) 20 janvier 2016

Un texte, un fond, une réflexion, des comédiens ! Quel merveilleux débat que celui de la place de l'art dans la politique. Surtout lorsque cette politique est celle d'un régime extrême ... Porté par Monsieur Michel Bouquet, on retrouve ici ce que le theatre a de plus merveilleux. Car dans ce qu'il a à dire, à expliquer surtout lorsqu'il s'agit d'un monde qui nous dépasse - celui de la musique et de comment elle nous transcende -, on sent dans son interprétation toute la profondeur d'un serviteur du theatre, tout autant qu'un valet de la musique. Dans le timbre, les nuances, les cadences, ... Il s'opère quelque part une sorte de concerto pour un homme qui doit répondre à d'autres instruments qui petit à petit parviennent à rejoindre son harmonie, au détriment de leur meme philharmonie. Un concerto n'est réussi que par tous ses interprètes, qui donnent merveilleusement bien le LA à leur soliste. Et l'on en sort presque dissonant nous-mêmes tant on est entre dans cet univers artistique surréaliste qui côtoie, à un moment, l'extreme réalité du mal. À voir, à revoir, à trouver le manuscrit, et à le savourer sans cesse.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Christophe L. (1 avis) 13 décembre 2016

A tord ou à raison Rien à dire sur l'interprétation des acteurs, bravo à Michel Bouquet. L'intrigue manque un peu de corps et le personnage de l'américain est un peu caricatural...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Annie R. (5 avis) 17 novembre 2016

Sujet toujours d'actualité, hélas... Immense Michel Bouquet. En pleine possession, au sommet de son art. Nous sommes sortis du théâtre émus, bouleversés. Peut-être aussi que l'issue toute récente des élections américaines a infléchi notre lecture de l'œuvre. Le Vieux Monde et sa barbarie; le Nouveau Monde et la sienne...
0
0
1
2
3
4
5
Par

France B. (1 avis) 15 novembre 2016

A tort ou à raison Excellent Michel Bouquet, ainsi que tous les autres acteurs. Magnifique interprétation, mais il faut tendre l'oreille pour capter certaines paroles, dommage!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Béatrice B. (1 avis) 14 novembre 2016

Merveilleux Michel Bouquet! Mais les autres acteurs aussi tres bons. Seul bémol: il faut vraiment tendre l'oreille pour capter les paroles ( ils pourraient parler un ton au dessus) bravo!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Guy B. (1 avis) 08 novembre 2016

interprétation magistrale
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment