À l'abordage !

Une réécriture jubilatoire du Triomphe de l'amour mise en scène par Clément Poirée. Réussite totale.

Emmanuelle Bayamack-Tam propose une réécriture jubilatoire et extraordinairement réussie du Triomphe de l'amour de Marivaux. Sans temps mort, les comédiens hyper doués mis en scène par Clément Poirée explosent de vitalité. Galvanisant ! Dès 14 ans.

Dès 14 ans.

  • Une relecture jubilatoire

« L’amour existe. » C’est sur ces mots, cette promesse d’éden, que s’achève Arcadie, le roman d’Emmanuelle Bayamack-Tam, autrice à qui Clément Poirée a commandé la réécriture du Triomphe de l’amour de Marivaux y décelant comme une figure inversée d’Arcadie. D’un côté, l’amour libre à Liberty House, de l’autre l’abstinence moralisatrice. Quel dialogue possible entre ces deux utopies ? Quelle voie choisir pour ces personnages porteurs de désir, qu’ils le clament ou qu’ils le cèlent au plus profond d’eux-mêmes ?

L’effraction de Sasha dans ce monde fermé ne fait que le révéler davantage. Elle séduit tout le monde sans exception, comme le héros de Théorème de Pasolini. L’usage du faux emporte tout, l’amour devient une véritable arme de combat dans ce clash générationnel entre la jeunesse ardente des uns et la frilosité quasi sénile des autres.

Emmanuelle Bayamack-Tam propose dans une langue d’aujourd’hui une relecture jubilatoire de l’utopie formulée trois siècles avant, une mise à l’épreuve de la philosophie d’Hermocrate devenu Kimbote. Un triomphe de nos corps désirants, l’amour inconditionnel comme horizon. À l’abordage ! ou comment conquérir son désir et gagner sa liberté.

D’après Le Triomphe de l’amour de Marivaux.

  • La presse

« Une réécriture ébouriffante du Triomphe de l'amour de Marivaux par l'écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam. La loi du désir, de tous les désirs, s'impose sur la scène en forme de ring. Un spectacle galvanisant porté par de jeunes comédien(n)es virtuoses. » Philippe Chevilley, Les Echos

« Quelle jubilation dans cette réinvention du Triomphe de l’amour ! Quelle vitalité et quel souffle de liberté ! (...) La direction d’acteurs frappe par sa précision et sa cohérence, impeccablement servies par des comédiennes et comédiens éblouissants. » Agnès Santi, La Terrasse, 16 septembre 2020

« Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est le dispositif quadrifrontal. Le spectateur se trouve en position d'observateur, d'entomologiste du sentiment amoureux. » Marie Sorbier, France Culture

« Aux thématiques explorées par Marivaux – le sentiment amoureux, bien sûr, et sa douleur universelle – se mêlent avec finesse des questions contemporaines sur l’identité sexuelle, la virilité, le dévoiement de la passion vers la violence et la méprise sur le sens des mots. » Marie-Valentine Chaudon, La Croix

« Clément Poirée met en scène Emmanuelle Bayamack-Tam, qui revisiste Le Triomphe de l'amour de Marivaux avec des comédiens remarquables. […] A l’Abordage ! joue sur plusieurs registres sans jamais bouder celui du rire. » Gérald Rossi, L'Humanité

« Ludique et drôle, admirablement incarnée par une jeune troupe faisant corps avec la langue gouleyante de Bayamack-Tam, cette fiesta aborde sensuellement les questions de genre, d’identité comme le pourquoi des passions. » Télérama 

Sélection d’avis du public

Bravo à voir absolument ! Par Cathy G. - 11 décembre 2021 à 11h51

Formidable ! Des comédiens vifs et drôles, un texte piquant, l’amour et ses trahisons trémies au goût du jour, pertinent et jubilatoire jusque dans la mise en scène!

Exceptionnel! Par Maud S. - 9 décembre 2021 à 09h23

Ne pas voir passer les 2h20 de pièce montre à quel point elle était incroyable. Tout aussi profonde que drôle, avec un jeu tellement juste de tous les personnages, cette adaptation géniale de Marivaux est à ne pas louper!

Par Patrick C. - 8 décembre 2021 à 13h51

Super soirée. Bravo !!!

Belle énergie, pas toujours très subtil Par Anne B. - 4 octobre 2020 à 10h00

Bons comédiens, belle énergie, mise en scène enlevée, humour dans cette adaptation moderne de Marivaux mais qui souffre parfois un peu de longueurs et de lourdeurs...

Synthèse des avis du public

4,7 / 5

Pour 7 Notes

86%
0%
14%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 7 5
Bravo à voir absolument ! Par Cathy G. (3 avis) - 11 décembre 2021 à 11h51

Formidable ! Des comédiens vifs et drôles, un texte piquant, l’amour et ses trahisons trémies au goût du jour, pertinent et jubilatoire jusque dans la mise en scène!

Exceptionnel! Par Maud S. (1 avis) - 9 décembre 2021 à 09h23

Ne pas voir passer les 2h20 de pièce montre à quel point elle était incroyable. Tout aussi profonde que drôle, avec un jeu tellement juste de tous les personnages, cette adaptation géniale de Marivaux est à ne pas louper!

Par Patrick C. (4 avis) - 8 décembre 2021 à 13h51

Super soirée. Bravo !!!

Belle énergie, pas toujours très subtil Par Anne B. (1 avis) - 4 octobre 2020 à 10h00

Bons comédiens, belle énergie, mise en scène enlevée, humour dans cette adaptation moderne de Marivaux mais qui souffre parfois un peu de longueurs et de lourdeurs...

Je me rends ! Par ALAIN A. (2 avis) - 27 septembre 2020 à 10h21

Quelle énergie ! Texte très écrit , d’une plume incisive , décapante, moderne et poétique, donné par des acteurs totalement engagés . 2h20??? Nous sommes happés par tant d’ardeurs ! Et de drôlerie où se côtoient légèreté apparente du propos et profondeur des sentiments . Mise en scène qui « colle » parfaitement à ce magnifique texte . Je me rends sans conditions à cet abordage là!

Superbe soirée à la cartoucherie ! Le 25 septembre 2020 à 11h09

N’hésitez pas à l’aborder! Une grande réussite, que cette pièce, tant dans l’écriture, la mise en scène et les acteurs! Tous plus bons les uns que les autres. On se régale pendant 2h30. Une belle très belle adaptation de Marivaux remis au goût du jour . Bravo à tous !

Superbe soirée Par Jean-François B. (1 avis) - 20 septembre 2020 à 10h24

Hier au soir au Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie. "A l'abordage !" d'Emmanuelle Bayamack-Tam d'après "Le Triomphe de l'amour de Marivaux, mise en scène de Clément Poirée. 2h30 sans entracte avec port du masque bien entendu obligatoire. Bigre ! Allons-nous tenir ? Ce fut un enchantement. Mise en scène et en espace audacieuses, fidélité à la trame de Marivaux, modernité du propos, distribution et interprétation hors pair, lumières, disposition scénique, tout était remarquable. 2h30... pas possible, c'est déjà fini ? Le masque ? Quel masque ? De plus, en raison des contraintes sanitaires, le Théâtre de la Tempête a eu l'excellente idée de dédoubler son espace bar-restauration à l'extérieur. Boire un petit verre et grignoter dans une ambiance champêtre avant de partager une superbe soirée théâtrale, que demander de plus ? C'est jusqu'au 18 octobre. Courez-y !

Informations pratiques

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête

Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Cartoucherie
  • Métro : Château de Vincennes à 1 km
  • Bus : Cartoucherie à 174 m, Plaine de la Faluère à 366 m
  • Navette : Sortir en tête de ligne de métro, puis prendre soit la navette Cartoucherie (gratuite) garée sur la chaussée devant la station de taxis (départ toutes les quinze minutes, premier voyage 1h avant le début du spectacle) soit le bus 112, arrêt Cartoucherie.

    En voiture : A partir de l'esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).
    Parking Cartoucherie, 2ème portail sur la gauche.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête
Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 12 décembre 2021

Pourraient aussi vous intéresser

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Oublie-moi

Théâtre Actuel La Bruyère

Music-Hall Colette

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

- 21%
Spectacle terminé depuis le dimanche 12 décembre 2021