Wajdi Mouawad

Wajdi Mouawad
Contemporain Tête d'affiche XXème siècle

Biographie
Ecriture pour le théâtre

Roman

Traductions et adaptations

Ecriture radiophonique
Pour le cinéma
Comédien
Mises en scène

Né en 1968, l’auteur, metteur en scène et comédien Wajdi Mouawad a passé son enfance au Liban, son adolescence en France et ses années de jeune adulte au Québec avant de vivre en France aujourd’hui.

C’est là qu’il fait ses études et obtient en 1991 le diplôme en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada à Montréal. Il codirige aussitôt avec la comédienne Isabelle Leblanc sa première compagnie, Théâtre Ô Parleur.

En 2005, il crée les compagnies de création Abé Carré Cé Carré avec Emmanuel Schwartz au Québec et Au Carré de l’Hypoténuse en France.

Parallèlement, il prend en 2000 la direction artistique du Théâtre de Quat’Sous à Montréal pour quatre saisons. Associé avec sa compagnie française à l'Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie, de 2008 à 2010, il est en 2009 l’artiste associé de la 63ème édition du Festival d’Avignon, où il propose le quatuor Le Sang des Promesses. Il est directeur artistique du Théâtre français du Centre national des Arts d’Ottawa de 2007 à 2012. En septembre 2011, il devient artiste associé au Grand T - Nantes.

En avril 2016, il est nommé directeur du Théâtre national de la Colline.

Sa carrière d’auteur et de metteur en scène s’amorce au sein du Théâtre Ô Parleur en portant au plateau ses propres textes : Partie de cache-cache entre deux Tchécoslovaques au début du siècle 1991, Journée de noces chez les Cromagnons 1994 et Willy Protagoras enfermé dans les toilettes 1998, puis Ce n’est pas la manière qu’on se l’imagine que Claude et Jacqueline se sont rencontrés coécrit avec Estelle Clareton 2000. C’est en 1997 qu’il effectue un virage en montant Littoral 1997 qu’il adapte et réalise au cinéma en 2005 ; expérience qu’il renouvelle avec Rêves 2000, puis Incendies 2003 qu’il recrée en russe au Théâtre Et Cetera de Moscou et Forêts 2006. En 2008, il écrit, met en scène et interprète Seuls. En 2009, il se consacre au quatuor Le Sang des Promesses, qui rassemble, en plus d’une nouvelle version de Littoral, les spectacles Incendies, Forêts et une création Ciels. Wajdi Mouawad propose en 2011 sa dernière création Temps.

Il écrit également un récit pour enfants Pacamambo, des entretiens dont celui avec André Brassard : Je suis le méchant !, ainsi que les romans Visage retrouvé et aujourd'hui Anima (qui a reçu en 2012 le grand prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres et le prix Phénix de la Littérature).

Comédien de formation, il interprète des rôles dans sept de ses propres spectacles, mais aussi sous la direction d’autres artistes comme Brigitte Haentjens dans Caligula d’Albert Camus 1993, Dominic Champagne dans Cabaret Neiges noires 1992 ou Daniel Roussel dans Les Chaises d’Eugène Ionesco 1992. Plus récemment, il interprète Stepan Fedorov dans la pièce Les Justes de Camus mise en scène par Stanislas Nordey.

Son parcours lui donne à explorer aussi d’autres univers : Al Malja 1991 et L’Exil de son frère Naji Mouawad, Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, Macbeth de Shakespeare 1992, Tu ne violeras pas de Edna Mazia 1995, Trainspotting de Irvine Welsh 1998, Œdipe Roi de Sophocle 1998, Disco Pigs de Enda Walsh 1999, Les Troyennes d’Euripide 1999, Lulu le chant souterrain de Frank Wedekind 2000, Reading Hebron de Jason Sherman 2000, Le Mouton et la baleine de Ahmed Ghazali 2001, Six personnages en quête d’auteur de Pirandello 2001, Manuscrit retrouvé à Saragosse opéra de Alexis Nouss 2001, Ma mère chien de Louise Bombardier 2005 et Les trois Sœurs de Tchekhov 2002 encore en tournée récemment.

Il se consacre à porter au plateau les sept tragédies de Sophocle : après le premier opus Des femmes composé des Trachiniennes, d’Antigone et d’Electre en 2011, viendront les créations Des héros et Des mourants puis l'intégrale en 2015.

En 2016, il est nommé à la direction du Théâtre National de la Colline.

Haut de page

Willy Protagoras enfermé dans les toilettes
Partie de cache-cache entre 2 tchécoslovaques au début du siècle
Journée de noces chez les Cromagnons
Pacamambo, édition Actes-Sud Leméac
Alphonse
, édition Leméac nomination Prix du gouverneur général, 1996
Littoral éditions Actes Sud, 1999 -Prix du Gouverneur général 2000 - Molière 2005 du meilleur auteur francophone vivant.
Les mains d'Edwige au moment de la naissance, édition Leméac
Rêves - édition Actes-Sud Leméac Nomination pour le Prix du Gouverneur général 2002
Un obus dans le coeur
Incendies
en 2003, meilleur spectacle en langue française par le Syndicat de la Critique, Prix de la Francophonie par la SACD pour toute son oeuvre en 2004
Forêts
Seuls
Temps

Visage retrouvé, Lémeac, Actes Sud, 2002

Haut de page

Pour le théâtre :
Les Fleuves profonds
de José Maria Arguedas, traduction Francis Reille
Disco Pigs de Enda Walsh
Don Quichotte de Miguel de Cervantes Saavedra
Trainspotting de Irvine Welsh, adaptation théâtrale de Harry Gibson, co-traduction avec Martin Bowman
Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, avec les élèves de l'E.N.T.C
Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, avec les élèves de l'E.N.T.C.

Pour la radio :
La Vie devant soi d'Émile Ajar, pour Nuit Blanche, réal. Danielle Bilodeau
L'Oeil du Loup de Daniel Pennac, pour Nuit Blanche, réal. Danielle Bilodeau
Les Échelles du levant de Amin Maalouf pour Nuit Blanche, réal. Danielle Bilodeau
L’Étranger de Albert Camus pour Nuit Blanche, réal. Danielle Bilodeau

Haut de page

Loin des chaises, réal. François Ismert
Wilfrid, réal. François Ismert
William M, réal. François Ismert
Le chevalier, réal. François Ismert
Dans la cathédrale, réal. François Ismert
Les trains hurlent quand on tue, réal. Claude Godin
Les étrangers du bord du monde, réal. Danielle Bilodeau, en collaboration avec Jean-François Caron et Lise Vaillancourt

Mon petit Pierrot, réal. Pierre Sidaoui Production Office national du film octobre 2001
La danse du guerrier, réal. Marie Brodeur Production Office national du film mai 2001
Il a adapte sa pièce Littoral pour le cinéma en 2004

Haut de page

2002 Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov, m.e.s. Wajdi Mouawad
2000 Ce n’est pas de la manière qu’on se l’imagine que Claude et Jacqueline se sont rencontrés de Estelle Clareton et Wajdi Mouawad
1998 Willy Protagoras enfermé dans les toilettes de et m.e.s. Wajdi Mouawad
1994 Alphonse de Wajdi Mouawad, m.e.s. Serge Marois
Journée de noces chez les Cromagnons de Wajdi Mouawad, m.e.s. Paul Lefebvre/Michelle Rossignol
1993 Caligula de Albert Camus, m.e.s. Brigitte Haentjens
1992 Cabaret Neiges Noires de D.Champagne/J.F.Caron/J.F.Messier/P.Rafie, m.e.s. Dominic Champagne
L'Exil de Naji Mouawad, m.e.s. Wajdi Mouawad
Les Chaises de Eugène Ionesco, m.e.s. Daniel Roussel

Haut de page

2012 Temps de Wajdi Mouawad
2011 Antigone de Sophocle
Électre
de Sophocle
Des femmes - Intégrale de Sophocle
2010 Littoral de Wajdi Mouawad
Ciels de Wajdi Mouawad
2008 Seuls de Wajdi Mouawad
2006 Forêts de Wajdi Mouawad
2005 Ma mère chien mise en scène du texte de Louise Bombardier
2003 Incendies de Wajdi Mouawad
2002 Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov prix de l’AQCT 2002
2001 Manuscrit trouvé à Saragosse de Alexis Nouss, Opéra
Six personnages en quête d’auteur de Luigi Pirandello
Le Mouton et la Baleine de Ahmed Ghazali
2000 Reading Hebron de Jason Sherman (production de Teesri Dunyia)
Ce n’est pas de la manière qu’on se l’imagine que Claude et Jacqueline se sont rencontrés de Estelle Clareton et Wajdi Mouawad
Lulu, le chant souterrain de Frank Wedekind Opéra
1999 Les Troyennes de Euripide
Rêves de Wajdi Mouawad
Disco Pigs de Enda Wals
1998 Willy Protagoras enfermé dans les toilettes de Wajdi Mouawad, Grand prix de l’Association des critiques du Québec
Œdipe Roi de Sophocle
Trainspotting de Irvine Welsh, adaptation théâtrale de Harry Gibson
1997 Littoral de Wajdi Mouawad
1995 Tu ne violeras pas de Edna Mazia
1992 L'Exil de Najil Mouawad
Macbeth de William Shakespeare
1991 Al Malja de Najil Mouawad

Haut de page

Cet(te) artiste n'est pas lié(e) en ce moment à un spectacle.

De 1999 à hier - Wajdi Mouawad

Mère

La Colline (Théâtre National), Paris

du 10 mai au 4 juin 2023
2h15
CONTEMPORAIN À ne pas manquer Coup de cœur En langue étrangère Société Terminé
  • De : Wajdi Mouawad
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Odette Makhlouf, Wajdi Mouawad, Christine Ockrent, Aïda Sabra

Reprise événement ! Troisième opus du cycle Domestique, Wajdi Mouawad déploie une fiction dans laquelle le regard d’un enfant de 10 ans observe le croisement de l’histoire de sa famille en exil à la grande Histoire. Porté par une distribution formidable, ce spectacle est à voir absolument. Spectacle en français et en libanais surtitré en français.

Pacamambo

Théo Théâtre, Paris

du 28 janv. au 8 avr. 2023
1h
CONTEMPORAIN Avec les ados Terminé
  • De : Wajdi Mouawad
  • Mise en scène : Mélanie Beder
  • Avec : Constance Lasserre, Aude Barrère, Pierre Ispar, Quentin Lecarduner, Alvaro Ruault, Linda Latiri, Justine Marec, Mélanie Dufrier, Mélanie Beder

Et si vous pouviez rencontrer la Mort, que lui diriez-vous ? À partir de 10 ans.

Racine carrée du verbe être

La Colline (Théâtre National), Paris

du 30 sept. au 30 déc. 2022
6 heures
CONTEMPORAIN Événement Théâtre dramatique Terminé
  • De : Wajdi Mouawad
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Madalina Constantin, Jade Fortineau, Julie Julien, Jérémie Galiana, Jérôme Kircher, Norah Krief, Maxime Le Gac-Olanié, Wajdi Mouawad, Richard Thériault, Raphael Weinstock, Maïté Bufala, Delphine Gilquin, Anna Sanchez, Merwane Tajouiti

Wajdi Mouawad retrace une semaine de la vie d’un homme, dans cinq versions représentant autant de possibles. Inspiré de sa propre histoire marquée par ses origines libanaises, le metteur en scène donne à voir l’influence des choix dans nos existences et interroge la frontière entre fiction et réel. 

Boulevard Davout

Jardin Serpollet, Paris

du 28 sept. au 16 oct. 2022
CONTEMPORAIN Théâtre dramatique Terminé
  • De : Olivia Barron, Mathieu Ehrhard, Tom Linton, Wajdi Mouawad
  • Avec : Neva Bonachera, Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard, Tom Linton, Esdras Registe

Un spectacle déambulatoire sur les légendes du 20ème arrondissement de Paris, aux alentours du Boulevard Davout.

Tous des oiseaux

La Colline (Théâtre National), Paris

du 31 mai au 25 juin 2022
4 heures entracte inclus
CONTEMPORAIN À ne pas manquer Coup de cœur En langue étrangère Terminé
  • De : Wajdi Mouawad, Eleni Karaïndrou
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Jalal Altawil, Jérémie Galiana, Victor de Oliveira, Leora Rivlin, Judith Rosmair, Darya Sheizaf, Rafi Tabor, Raphael Weinstock, Souheila Yacoub, Jocelyn Lagarrigue

Après avoir interrogé sa responsabilité et celle de ses concitoyens dans des récits qui mettent en scène la guerre civile libanaise, Wajdi Mouawad tente de dépasser la ligne rouge qu’il s’est toujours fixée : celle d’écrire les douleurs de l’ennemi. Une pièce passionnante sur l’idée absolue de l’Autre, une reprise à voir absolument. Spectacle en langues étrangères, surtitré en français.

28 i mig

La Colline (Théâtre National), Paris

du 16 mars au 10 avr. 2022
2 heures environ
CONTEMPORAIN En langue étrangère Poésie Société Cinéma Terminé
  • De : Oriol Broggi, Dante Alighieri, Luigi Pirandello, Ettore Scola, Eduardo di Filippo, William Shakespeare, Salvador Espriu, Vicent Andrés Estellés, Ingmar Bergman, Anton Tchekhov, Wajdi Mouawad
  • Adaptation : Oriol Broggi, Jeroni Rubio
  • Avec : Laura Aubert Blanch, Guillem Balart, Xavier Boada, Marcia Cistero, Enrico Ianniello, Blai Juanet Sanagustin, Clara Segura Crespo, Montse Vellvehi, Joan Garriga, Maria Roch, Marc Serra

Nourrie de sa fascination pour l’Italie et notamment du mouvement cinématographique néoréaliste, la compagnie catalane La Perla 29 rend hommage avec le spectacle 28 i mig au monde de la fiction, du théâtre et du cinéma.

Mère

La Colline (Théâtre National), Paris

du 19 nov. au 30 déc. 2021
2h15
CONTEMPORAIN À ne pas manquer Coup de cœur En langue étrangère Société Terminé
  • De : Wajdi Mouawad
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Odette Makhlouf, Wajdi Mouawad, Christine Ockrent, Aïda Sabra

Reprise événement ! Troisième opus du cycle Domestique, Wajdi Mouawad déploie une fiction dans laquelle le regard d’un enfant de 10 ans observe le croisement de l’histoire de sa famille en exil à la grande Histoire. Porté par une distribution formidable, ce spectacle est à voir absolument. Spectacle en français et en libanais surtitré en français.

Tous des oiseaux

Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux, Sceaux

du 6 au 17 oct. 2021
4 heures entracte inclus
CONTEMPORAIN À ne pas manquer Coup de cœur En langue étrangère Terminé
  • De : Wajdi Mouawad, Eleni Karaïndrou
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Jalal Altawil, Jérémie Galiana, Victor de Oliveira, Leora Rivlin, Judith Rosmair, Darya Sheizaf, Rafi Tabor, Raphael Weinstock, Souheila Yacoub, Jocelyn Lagarrigue

Après avoir interrogé sa responsabilité et celle de ses concitoyens dans des récits qui mettent en scène la guerre civile libanaise, Wajdi Mouawad tente de dépasser la ligne rouge qu’il s’est toujours fixée : celle d’écrire les douleurs de l’ennemi. Une pièce passionnante sur l’idée absolue de l’Autre, une reprise à voir absolument. Spectacle en langues étrangères, surtitré en français.

Œdipe

Opéra Bastille, Paris

du 20 sept. au 14 oct. 2021
3h15 avec entracte
MUSIQUE & DANSE Opéra Terminé
  • De : Georges Enesco
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Direction musicale : Ingo Metzmacher
  • Avec : Christopher Maltman, John Tomlinson, Brian Mulligan, Vincent Ordonneau, Laurent Naouri, Nicolas Cavallier, Adrian Timpau, Graham Clark, Ekaterina Gubanova, Clémentine Margaine, Anna-Sophie Neher, Anne-Sofie Von Otter, Daniela Entcheva

Pour ses débuts à l’Opéra de Paris, Wajdi Mouawad nous conte la trajectoire d’Œdipe, cet homme qui s’ignore, dans un continuum d’images organiques, tantôt végétales, tantôt aériennes ou aquatiques.

Sœurs

La Colline (Théâtre National), Paris

du 20 juin au 10 juil. 2021
2 heures
CONTEMPORAIN Coup de cœur Terminé
  • De : Wajdi Mouawad
  • Mise en scène : Wajdi Mouawad
  • Avec : Annick Bergeron

Comme on rassemble les pièces éparses d’un puzzle pour reconstituer une image énigmatique, Wajdi Mouawad pose, dans cette nouvelle création, la question de l’identité et du positionnement vis-à-vis de ses origines. Ce spectacle polyphonique, interprété par Annick Bergeron, s’inscrit comme deuxième opus d’un cycle d’écriture commencé en 2008 avec Seuls.