Edwin Crossley-Mercer

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Alceste

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Royal de Versailles Versailles | le 10 décembre 2017
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique

Spectacle terminé depuis le 10 décembre 2017

 

Edwin Crossley-Mercer

Véritable révélation de la jeune génération française, Edwin Crossley-Mercer, après ses études à Versailles et Berlin, fait ses débuts en 2006 à Berlin dans Don Giovanni et est aujourd’hui invité sur le plus prestigieuses scènes internationales.

En 2009, il chante Guglielmo (Così fan tutte) au Festival d’Aix-en-Provence. Il fait ensuite ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Ariane à Naxos (Harlekin) et chante La Juive (Albert) à Amsterdam, La Cenerentola (Dandini) à l’Opéra national du Rhin, Hippolyte et Aricie (Thésée) aux Festivals de Beaune et de Versailles, Castor et Pollux (Pollux) au Théâtre de Champs-Élysées.

À Berlin (Staatsoper et Komische Oper), il chante dans La Bohème, Der Freischütz et Doktor Faustus sous la direction de Daniel Barenboim. Par la suite, Edwin Crossley-Mercer fait ses débuts américains dans le rôle de Figaro (Les Noces de Figaro) avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles et Gustavo Dudamel, et se produit dans Platée (Jupiter) à New-York, Vienne et Paris.

En 2013, il chante le rôle-titre de Don Giovanni à l’Opéra de Dijon. Il incarne Jean-Jacques Rousseau à Genève dans la création de Philippe Fénelon JJR et campe Leporello (Don Giovanni) en 2014 au Festival de Glyndebourne. En concert et récital, il se produit à Bayreuth et New York, en passant par Paris et Saint-Pétersbourg, avec notamment le Bayerischer Rundfunkorchester ou l’Orchestre national de France.

Lauréat en 2007 du HSBC Foundation Award et du Prix Lili et Nadia Boulanger, il a enregistré Les Motets de Charpentier, Arias and Opera Extracts de Lully, et Carmina Catulli de Michael Linton.

En 2014 / 2015, il interprète Papageno (La Flûte enchantée) et Harlekin à l’Opéra national de Paris, Claudio (Béatrice et Bénédict) au Festival Saito Kinen au Japon et se produit avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin dans La Damnation de Faust à Baden-Baden. Il vient d’interpréter Eurymaque dans Pénélope de Fauré à l’Opéra national du Rhin.

Avis du public : Edwin Crossley-Mercer

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS