Alceste

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 10 décembre 2017

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Musique classique

Lully invente là tout ce qui fera son succès, et Christophe Rousset qui connaît merveilleusement l'œuvre du Florentin, vient clore son cycle des opéras lullystes par ce chef d'œuvre, avec le soutien des plus beaux chanteurs pour faire chavirer nos cœurs, comme celui du jeune Roi de 36 ans, victorieux chef de guerre, éperdument amoureux de Madame de Montespan...
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 64 € au lieu de 76,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Alceste

De

Jean-Baptiste Lully

Direction musicale

Christophe Rousset

Avec

Etienne Bazola

,

Ambroisine Bré

,

Edwin Crossley-Mercer

,

Enguerrand De Hys

,

Emiliano Gonzalez Toro

,

Lucia Martin-Carton

,

Bénédicte Tauran

,

Judith van Wanroij

,

Douglas Williams

Créé en janvier 1674, Alceste ou le triomphe d'Alcide est le second opéra de Lully. Avec Cadmus et Hermione l'année précédente, il avait offert à Louis XIV la première tragédie lyrique, et aiguisé l'appétit royal. Avec Alceste, Lully signe son premier chef-d'œuvre. D'avance le Roi était conquis : il avait demandé à ce que les répétitions se tiennent à Versailles, et son enthousiasme fut tel que « Le Roi a déclaré que s'il se trouvait à Paris au moment des représentations, il irait l'entendre tous les soirs ».

Le génie de Lully et de son librettiste Quinault fut de parler d'amour et de pouvoir en des termes qui ne pouvaient que faire succomber le jeune Roi : la belle Alceste, promise au glorieux Roi Admete, est convoitée par Hercule sous son identité d'Alcide. Blessé à mort au combat, le Roi Admete ne peut être sauvé que si on prend sa place aux Enfers : par amour, Alceste se dévoue. Alcide/Hercule promet à Admète d'aller chercher Alceste aux Enfers à condition qu'elle soit à lui. À leur retour des Enfers, les adieux entre les deux époux sont si émouvants qu'Alcide/Hercule renonce à Alceste et laisse Alceste retrouver les bras d'Admète.

Lully invente là tout ce qui fera son succès, et Christophe Rousset qui connaît merveilleusement l'œuvre du Florentin, vient clore son cycle des opéras lullystes par ce chef d'œuvre, avec le soutien des plus beaux chanteurs pour faire chavirer nos cœurs, comme celui du jeune Roi de 36 ans, victorieux chef de guerre, éperdument amoureux de Madame de Montespan...

Tragédie en 5 actes avec prologue, sur un livret de Philippe Quinault.
Créée le 19 janvier 1674 au Jeu de Paume de Bel-Air à Paris.
Chœur de chambre de Namur (chefs de chœur : Leonardo García Alarcón & Thibaut Lenaerts)
Les Talens Lyriques, direction Christophe Rousset

Avis du public : Alceste

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment