Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt

MUSIQUE & DANSE 68 %
CONTEMPORAIN 21 %
AUTRES GENRES 11 %
Prochainement
Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt
Châtelet

  • Histoire du lieu

A l’origine, le Châtelet était un château fort qui devint par la suite le siège d’une juridiction civile et criminelle du vicomté de Paris. En 1802, tous les bâtiments sont détruits sauf la tourelle du guet.

En 1851 le quartier du Châtelet et tout Paris est repensé sous l’égide de Haussmann en terme d’urbanisme et d’architecture. Ainsi, Paris est traversé par de larges travées et d’imposants bâtiments sont construits en bordure de ces travées.

1860 voit l’architecte Gabriel Davioud construire de part et d’autre de la place du Châtelet et de la colonne du Palmier deux théâtres de même style à la demande du Baron Haussmann.

Davioud est aussi l’architecte de l’ancien Trocadéro aujourd’hui remplacé par des bâtiments dont l’aile gauche abrite aujourd’hui le Théâtre de Chaillot. Le théâtre place du Châtelet est appelé en 1862 Théâtre Lyrique en remplacement de celui du Boulevard du Temple rasé selon les plans de Haussmann. Il est construit à l’emplacement de la rue de la Vieille Lanterne où le poète Gérard de Nerval s’est pendu au dessus de la grille d’un égout en 1855, à l’emplacement de l’ancien trou du souffleur du théâtre.

Incendié pendant la Commune (en 1871), le bâtiment est reconstruit par les soins de la Ville de Paris en 1874. Il prend alors le nom de Théâtre Historique en 1875 puis celui du Théâtre des Nations en 1879 et accueille la Troupe de l’Opéra Comique en 1887.

En décembre 1898, c’est l’illustre tragédienne Sarah Bernhardt qui prend la direction de ce théâtre, lui donne son nom, et anime ce lieu durant 25 ans.

Sous l'occupation, le Théâtre Sarah Bernhardt est renommé Théâtre de la Cité ; c'est Charles Dullin qui en prend la direction. En 1943, la première pièce de Jean-Paul Sartre, Les Mouches, y est créée.

Après la guerre, le Théâtre Sarah Bernhardt reprend son nom, sous la nouvelle direction d'A.M. Julien, et accueille de 1947 à 1957 le Théâtre des Nations qui invite Brecht et le Berliner Ensemble, Visconti, l’Opéra de Pékin, Giorgio Strehler et le Piccolo Teatro di Milano…

A la fin des années 60, le bâtiment nécessite de profondes rénovations. L’intérieur est entièrement démoli et ne sont conservés que les murs, le toit et la façade. La nouvelle salle en amphithéâtre vient répondre aux exigences de la scénographie contemporaine.

L’architecte Jean Perottet, les décorateurs Fabre et Tribel et le scénographe René Allio (auxquels on devra par la suite de très nombreuses réalisations culturelles, dont, à Paris, le Théâtre national de Chaillot) conçoivent une salle de 1000 places réparties sur les gradins qui, construits d’une seule volée de 25 m, sans piliers, au-dessus du foyer du public, susciteront de nombreuses imitations à travers le monde.

Le Théâtre Sarah Bernhardt devient Théâtre de la Ville en décembre 1968 pour sa réouverture au public. La façade de Gabriel Davioud est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques en 1990.

  • Un théâtre réinventé

« C’est un théâtre réinventé, avec un hall polyvalent et spectaculaire dévoilant le superbe gradin, des ouvertures nouvelles sur la ville, une coupole ouverte au public et une grande salle rééquipée, que nous pouvons redécouvrir.

Neuf. Il est comme neuf. Ni la façade, ni les toitures n’ont changé. D’ailleurs, elles sont inscrites au titre des Monuments historiques. Le Théâtre de la Ville donne toujours le sentiment d’être édifié en miroir du Théâtre du Châtelet. Mais dès que l’on pénètre à l’intérieur du bâtiment, on est saisi. Au-dessus d’un hall qui semble beaucoup plus vaste qu’auparavant, comme suspendue, impressionnante et aérienne, se déploie la coque de béton imaginée dans les années soixante par les regrettés Jean Perrottet (1925-2021) et Valentin Fabre (1927-2022), qui signèrent également et entre autres, Chaillot, Les Gémeaux, La Colline. Cette conque surplombante, c’est l’envers de la salle, l’envers des gradins! La nouvelle équipe d’architectes, Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux, en dialogue avec Emmanuel Demarcy-Mota et ses équipes, a rééclairé l'œuvre des prédécesseurs. Et aussi les feuilles d’or de François Morellet, que l’on voit mieux. Ainsi dégagé, le hall devient une agora. Ouvert sur la place arborée, il est en contact vivant avec l’animation de la ville.

Il n’y avait pas eu de travaux d’envergure, au Théâtre de la Ville, depuis 1968. L’incendie de février 1982, qui avait touché le plateau et jusqu’à la toiture, avait conduit à de sérieuses interventions. Mais pour l’essentiel, tout était fatigué et ne répondait plus aux normes de sécurité. La réhabilitation technique a été complète, avec un cintre électronique, un plateau refait. Le bâtiment a été mis aux normes et nous avons souhaité aménager des ouvertures sur la ville. L’idée architecturale centrale développée avec Marie-Agnès Blond et Stéphane Roux a été de mettre en valeur le grand gradin de béton, tout en réouvrant totalement le hall, créant ainsi un nouvel espace. Celui-ci pourra accueillir des propositions artistiques, des répétitions, des bals, des rencontres et des débats. Nous lançons le projet du « hall connecté » permettant de relier les espaces les uns aux autres et de proposer des expériences culturelles mondiales entre le réel et le virtuel, le rêve et la réalité. La « coupole », mythique lieu de répétitions et de créations, est désormais accessible aux publics. La grande salle entièrement rééquipée et rénovée, conserve quant à elle son atout majeur : le rapport unique entre la scène et la volée de sièges, sublime et vertigineuse à la fois. »

Emmanuel Demarcy-Mota

Consulter le programme du Théâtre des Abbesses.

Prochainement au Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt

mai 2024 (3)
juin 2024 (3)
juillet 2024 (1)
Hofesh Shechter - Création 2024
du 27 juin au 17 juil. 2024
1h30
MUSIQUE & DANSE Événement Danse contemporaine Bientôt en vente
  • Chorégraphie : Hofesh Shechter

Le retour de Hofesh Shechter sur la place du Châtelet sera orné du statut de création mondiale : un cadeau tout particulier, réservé au public parisien ! Encore sans titre, ce voyage dans nos angoisses, espoirs et désirs pénètre le royaume intime des rêves, et plus encore. 

Marie Barbottin / Catherine Verlaguet - La Chambre d'eaux
du 2 au 6 mai 2024
45 minutes
JEUNE PUBLIC Familial Primaire Danse contemporaine Société Offre adhérent 18 €
  • De : Catherine Verlaguet
  • Mise en scène : Marie Barbottin
  • Avec : Marie Barbottin, Yan Giraldou

Fille ou garçon ? La question est ailleurs. Catherine Verlaguet, autrice pour la jeunesse, a écrit un texte partition qui accompagne le souffle d’une danseuse et de son double, interprète en langue des signes. Entre images poétiques et voix d’emblématiques chanteuses punk, Marie Barbottin transmet son engagement. Dès 6 ans.

Pépé Chat ; ou comment Dieu a disparu
du 30 mai au 2 juin 2024
1h30
MUSIQUE & DANSE Théâtre musical Bientôt en vente
  • De : Lisaboa Houbrechts, Jean-Sébastien Bach
  • Mise en scène : Lisaboa Houbrechts
  • Direction musicale : Pedro Beriso
  • Avec : Alberto Martinez, Boule Mpanya, Elisa Soster, Elsie de Brauw, Pieter Ampe, Philippe Thuriot, Sandra Paelinck, Stefaan Degand

Lisaboa Houbrechts écrit et met en scène une épopée familiale entre théâtre et opéra, à la recherche de la grâce.

Loin dans la mer
du 28 mai au 2 juin 2024
1 heure
JEUNE PUBLIC Avec les ados Familial Primaire Conte Mythologie Bientôt en vente
  • De : Lisa Guez, Hans Christian Andersen
  • Mise en scène : Lisa Guez
  • Avec : Marie-Claire Alpérine, Dolorès Dallaire, Chantal Esso, Frédéric Foulon, Kévin Lefèbvre

La Petite sirène brûle d’une flamme impossible pour le prince qu’elle a sauvé du naufrage. Elle sacrifie sa voix pour avoir des jambes et une chance d’être aimée. Loin dans la mer questionne la douleur d’un amour rejeté, le désir et la peur d’être différent. A partir de 10 ans.

Informations pratiques

Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt

2, place du Châtelet 75004 Paris

Châtelet
  • Métro : Châtelet à 31 m
  • Bus : Châtelet à 20 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 62 m, Hôtel de Ville à 181 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 342 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt
2, place du Châtelet 75004 Paris
Prochainement

Les plus grands succès

  • Antigone

    2015

  • The Old Woman

    2013

  • Le Songe d'une nuit d'été

    2024

  • Tabac Rouge

    2014