Woyzeck

1
2
3
4
5

Odéon - Théâtre de l'Europe , Paris

Du 30 novembre au 09 décembre 2001

CONTEMPORAIN

Woyzeck est un texte d'une formidable puissance d'évocation visuelle, une série de fragments d'un rêve extralucide inspiré à Büchner par la véritable histoire d'un simple soldat qui assassina sa maîtresse à Leipzig en 1821. Büchner, dramaturge clinicien, se borne à nous montrer sans commentaire et sans pathos commen
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 décembre 2001

 

Woyzeck

De

Georg Büchner

Mise en scène

Robert Wilson

Avec

Kaya Brüel

,

Morten Eisner

,

Jonathan Hall-Andersen

,

Ulla Henningsen

,

Tom Jensen

,

Lars Knutzon

,

Morten Lützhøft

,

Benjamin Boe Rasmussen

,

Jens Jørn Spottag

,

Asger Taarnberg

,

Ole Thestrup

,

Hanne Uldal

  • Wilson, Waits, Woyzeck

Après Time Rocker et POEtry, nés de sa collaboration avec Lou Reed, Woyzeck est le troisième spectacle musical que Robert Wilson présente à l'Odéon. C'est aussi la troisième fois qu'il travaille avec l'un des maîtres de la musique inorthodoxe : Tom Waits, qui cosigna avec Wilson The Black Rider (sans doute l'une des plus importantes créations scénique des années 90) et Alice. Depuis lors, Waits avait choisi de se concentrer sur sa propre musique. Mais l'équipe du Betty Nansen Theatret de Copenhague, avec qui Wilson venait de créer une mémorable version version des Trois Soeurs de Tchekhov, l'a décidé à renouer avec le théâtre. Les profondes affinités entre l'univers de Woyzeck et le noyau le plus personnel de l'art de Tom Waits, associés aux ressources poétiques de l'image wilsonienne, laissaient espérer un spectacle mémorable : l'attente n'a pas été déçue.

Attention : le spectacle est joué en danois et en anglais, surtitré.

  • Une formidable puissance d'évocation visuelle

Woyzeck est un texte d'une formidable puissance d'évocation visuelle, une série de fragments d'un rêve extralucide inspiré à Büchner par la véritable histoire d'un simple soldat qui assassina sa maîtresse à Leipzig en 1821. La simplicité laconique du drame n'a rien qui lui corresponde dans la littérature antérieure. Car Woyzeck, après Lenz, constitue justement l'acte de décès d'une certaine "littérature". Büchner, dramaturge clinicien, se borne à nous montrer sans commentaire et sans pathos comment un pauvre militaire aliéné à tous égards - asservi par son capitaine, cobaye d'un docteur en médecine, soutenant tant bien que mal un siège contre la folie - finit par poignarder sa compagne. Mais malgré cette simplicité, Woyzeck est de ces oeuvres que chaque metteur en scène doit reconstruire : à sa mort, Büchner laissait son texte à l'état d'esquisses réparties entre quatre groupes de manuscrits. Robert Wilson a commandé à deux de ses dramaturges de confiance un montage des matériaux qui intègre au mieux les songs de Tom Waits. Créé à Copenhague en novembre 2000, ce Woyzeck ainsi réinventé est considéré par Wilson lui-même comme l'un de ses meilleurs spectacles.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Woyzeck

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment