Vêpres de la vierge bienheureuse

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 12 au 30 octobre 2022

CONTEMPORAIN

,

Poésie

,

Seul(e) en scène

L’histoire folle et brinquebalante du père d'un prostitué travesti, qui conseil aux cendres de son fils suicidé le chemin à prendre pour les enfers. Un poème de Tarantino, entre mythologies anciennes et tragédie contemporaine.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 34,50 €,31,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Vêpres de la vierge bienheureuse

De

Antonio Tarantino

Mise en scène

Jean-Yves Ruf

Avec

Paul Minthe

  • Langue turbulente et sans système 

Un lieu de passage, entre Milan et Turin, le père rentre chez lui. Dans ses mains, il serre l’urne des cendres de son fils, suicidé dans les eaux du Lambro, travesti et prostitué. Le père se confie, avoue, gronde ou vocifère. Sa parole virevolte, burlesque ou tragique, berceuse intime ou accès de colère, traversée par les voix de la mère, des voisins, des copains de bar. Il conseille à son fils de garder sa robe et ses talons aiguilles pour traverser le Styx et trouver ceux qui accueillent les morts. Poème à langue heurtée, les mots allient l’humour et l’horreur, drainent les mythes anciens et l’impuissance d’une Europe actuelle. Tombé dans sa maison à 82 ans, le sculpteur et écrivain Tarantino disparaît en 2020. Après Passion selon Jean, Jean-Yves Ruf et Paul Minthe saisissent la promesse flamboyante d’un homme à son enfant, pour une mort mythologique et une éternité apaisée, poétique.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Vêpres de la vierge bienheureuse

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment