Une divine comédie

1
2
3
4
5

Gyptis Théâtre , Marseille

Le 25 mai 2012
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

Une divine comédie est poème lyrique en italien médiéval en quatre parties pour contre-ténor, récitant, quatuor à cordes et dispositif électroacoustique. Une partition qui joue volontairement sur les contrastes.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 25 mai 2012

 

Une divine comédie

De

Medhi Belhaj Kacem

,

Christophe Mauro

Avec

Alain Aubin

,

Jean-Baptiste Bourrel

,

Nicolas Germerie

,

Xavier Leteuré

,

Catherine Lubatti

,

Fosco Perinti

  • Jouer sur les contrastes

La partition joue volontairement sur les contrastes en créant un Enfer en paix, un Purgatoire ironique, un Paradis fougueux et tonique, pour finir par une vision décalée de la mort dans Vita Nova ; ces images s‘entrelaçant en une ultime dichotomie ou « Comment éprouver de la joie dans les moments les plus durs de l’existence ou ressentir une certaine gravité au cœur de l’allégresse ? ».

La pièce s’articule sur la voix de contre-ténor et le quatuor, jouant sur leur suavité et leur habileté communes.

Le récitant évoque en français une autre facette du poète, apportant un digne contrepoint à la passion éthérée du chant : texte parlé et chanté s’enroulant autour de la musique.

L’ajout d’éléments électroacoustiques renforce les aspects fantasmatiques du texte.

D'après Dante Alighieri.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Une divine comédie

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment