Un amour qui ne finit pas

Théâtre Antoine - Simone Berriau , Paris

Du 17 mai au 08 juillet 2016
Durée : 1h40

COMEDIE & BOULEVARD

,

Coups de coeur

,

Comédie romantique

,

Vaudeville

,

Tête d'affiche

Jean trouve l’amour idéal dans une relation épistolaire et imaginaire. Une comédie hilarante avec un excellent jeu d’acteur de la part des comédiens, en particulier Michel Fau, et une mise en scène astucieuse. On ne voit pas le temps passer ! Ne manquez pas les dernières parisiennes !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 08 juillet 2016

 

Photos & vidéos

Un amour qui ne finit pas

De

André Roussin

Mise en scène

Michel Fau

Avec

Pascale Arbillot

,

Pierre Cassignard

,

Léa Drucker

,

Philippe Etesse

,

Michel Fau

,

Audrey Langle

  • Un amour imaginaire

Après avoir conquis le public et la critique la saison dernière au Théâtre de l’Œuvre, cette comédie d’André Roussin est à l’affiche du Théâtre Antoine pour ses dernières représentations.

Pour ne pas vivre une fois de plus un amour sans lendemain, Jean décide d’aimer à distance une femme avec laquelle il convient de n’entretenir que des rapports épistolaires. Alors qu’il s’épanouit dans cette relation d’un nouveau genre, excluant toute forme de jalousie et de souffrance, voilà que le mari décide de s’en mêler. Ce triangle amoureux se complique encore d’avantage lorsque la propre femme de Jean entre dans la danse.

Un amour qui ne finit pas a été nommé aux Molières 2016 dans la catégorie « Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé » pour Léa Drucker.

Michel Fau était également le metteur en scène et interprète dans Fleur de Cactus, triomphe de la saison théâtrale 2015 - succès couronné par 6 nominations aux Molières 2016.

  • La presse

« Adepte du noir et blanc, Michel Fau instille de la distance, dose la férocité et la mélancolie, glisse de l’étrangeté dans la comédie, née du décalage entre le côté lunaire de son personnage, à la fois rêveur et cynique, et la confrontation avec la réalité. Les quatre interprètes sont impeccables : Michel Fau, Léa Drucker, dont la composition, dans la lignée des grandes interprètes de la comédie, est irrésistible, Pascale Arbillot et Pierre Cassignard. » Annie Chénieux, leJDD.fr, 22 juin 2016

« Extraordinaire, formidable, délicieux, merveilleux, moderne. De l’élégance, de l’invention. » France Inter, Le masque et la plume

« Avec Un amour qui ne finit pas, on est du côté d'une comédie très originale par son argument et son écriture. (...) L'humeur est cristalline et d'une drôlerie très particulière (...) Les interprètes, tous excellents et dirigés d'une main ferme et tendre, savourent jusqu'au moindre soupir de cette partition délicate » Armelle Héliot, Le Figaro, 28 mai 2015

« Michel Fau, en compagnie de Léa Drucker, Pierre Cassignard et Pascale Arbillot, réhabilite en beauté une comédie d'André Roussin qui dépasse par son sujet et le brio de son dialogue les conventions du genre. » Le Point

« On rit beaucoup dans cette pièce… Le théâtre illuminé de Michel Fau gomme les facilités du texte, détourne son côté misogyne, teinte d'opale les éclats de rire. Il magnifie le boulevard. » Les Echos

« Ah, l’épatant quatuor nous réjouissant de dialogues savoureux, grinçants, cruels, parfois très justes et avant-gardistes sur la relation amoureuse, s’inscrivant dans une mécanique dramaturgique imparable ! Courez-y ! » Fous de Théâtre

« Quiproquos, subterfuges, chassés-croisés, bons mots, tout l’attirail de la comédie se déploie sous la plume d’un André Roussin inspiré. Chaque spectateur reconnaît forcément cet élan, ce vertige où Michel Fau le précipite. La salle applaudit à tout rompre. » Le Canard Enchaîné

« Cette comédie est originale, audacieuse, allègre, merveilleusement écrite, elle est féroce et si bien mise en scène et interprétée qu'elle n'a pas pris une ride. Les comédiens sont irrésistibles. Ils interprètent leurs personnages avec une sincérité délicieuse. C'est drôle, enlevé, désinvolte. Ils suivent leurs partitions avec une musicalité étourdissante. » Le Quotidien du Médecin

« Si la pièce électrise tant encore aujourd'hui, c'est parce qu'elle porte un regard à la fois satirique et caustique sur les travers des couples bourgeois. Entre rires, pleurs et peurs, tout le monde peut s'y retrouver. » France 3

« Une grande réussite. » Le Figaroscope

« Magnifique, une merveille de drôlerie. » Le Figaro Magazine

« Génialissime. » Le Parisien

« Tout concourt au plaisir du public, qui n’en finit pas d’applaudir. » Le Nouvel Obs

« Un vertige d’intelligence et de finesse, des comédiens tous excellents. » Europe 1

« Un bijou d’esprit, finement interprété. » Le Figaro



Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Un amour qui ne finit pas

20 Notes

25 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(11)

Très bon


(6)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(2)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Michele B. (1 avis) 12 mai 2019

un amour qui ne finit tous les comédiens sont excellents et j'adore Michel Fau
0
0
1
2
3
4
5
Par

C C (5 avis) 11 août 2016

une pièce qui n'en finit pas... j'attendais la fin avec impatience. je ne suis pas rentrée dans la pièce. redondance d'idée dans la pièce qui semble trop longue, l'auteur a un sujet mais il ne sait pas où il va, ni ce qu'il veut en dire. c'est juste lassant. pas surprenant, pas d'idée, clichés au final, n'apporte rien...Michel Fau en séducteur n'est pas crédible et plutôt glaçant.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Valentine F. (2 avis) 04 juillet 2016

un amour qui ne finit jamais à voir ++, très bien joué !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jean-claude B. (4 avis) 06 juin 2016

Un amour virtuel difficile à vivre dans le réel ! Très bonne mise en scène et très bonne direction des acteurs qui s'impliquent très fortement dans leur rôle. Le jeu des acteurs sublime la qualité du texte d'André Roussin. Le thème abordé est, lui, intemporel.
0
0
1
2
3
4
5
Par

pierregeorges (3 avis) 06 juin 2016

Une piece qui n'en finit pas! Je salue le travail des comédiens accompagnant Michel Fau qui s'est octroyé un rôle un peu trop présent.. On croit que l on va rire, on sourit à cette piéce qui aurait fait le régal des spectateurs d'il y a 60 ans Ajoutons qu'au vu du nombre restreint de spectateurs, ce dimanche 5 juin, nous avons été mis dans des loges aux etages, assis sur des chaises inconfortables..ils avaient fermé une partie plus haut, mais bien de face, pour remplir les "trous"
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jaacques I. (1 avis) 05 juin 2016

Un amour qui ne finit pas. Très bonne pièce d'André Roussin, qui fait aujourd'hui un peu vieillotte, bien fournie en clichés, mais la remarquable interprétation des acteurs en fait une bonne soirée à chaudement recommander.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Danielle C. (7 avis) 04 juin 2016

Belle comédie servie par des acteurs excellents . Beaucoup d'humour même si on peut relever des clichés sur les femmes , les hommes et leurs sentiments . De belles trouvailles de mise en scène . Bref un très bon spectacle à conseiller pour ne belle soirée .
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marcel F. (4 avis) 30 mai 2016

Un amour qui ne finit pas Remarquable interprétation et pièce très fine
0
0
1
2
3
4
5
Par

Valerie P. (1 avis) 29 mai 2016

un amour qui n'en finit pas très belle pièce qui laisse à réfléchir sur l'amour et l'usure du couple... je n'ai pas ri autant que j’imaginais mais c'est une excellente réflexion sur les relations amoureuses sur fond d'humour et interprétée par d'excellents acteurs
0
0
1
2
3
4
5
Par

Nicole V. (2 avis) 26 mai 2016

"Un amour qui ne finit pas" Excellente pièce qui nous fait rire, mais aussi réfléchir philosophiquement à l'amour ! Très belle interprétation de tous les acteurs...A voir et revoir sans modération....
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment