Tu mues, tu meurs !(?)!

1
2
3
4
5

Colombier , Bagnolet

Du 05 au 09 avril 2022
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Avec les ados

,

Performance

,

Société

Pour sa deuxième création, Forbon N’Zakimuena s’intéresse à la thématique de la construction de l’estime de soi pendant l’adolescence. En duo sur scène avec le musicien Adam Carpels, les artistes orchestreront ce récit à la manière d’une antenne libre, d’une radio pirate. Dès 11 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 6 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Tu mues, tu meurs !(?)!

Mise en scène

Forbon N’zakimuena

Avec

Adam Carpels?

,

Forbon N’zakimuena

Dès 11 ans.

  • A la manière d’une radio pirate

Pour sa deuxième création, Forbon N’Zakimuena s’intéresse à la thématique de la construction de l’estime de soi pendant l’adolescence.

À partir d’une collecte de voix qui muent, Forbon proposera une performance reliant plusieurs matières entre elles : fragments de récits de son expérience d’adolescent, fragments audio de récits de vie d’adolescents rencontrés et fragments de légendes abordant cette thématique.

En duo sur scène avec le musicien Adam Carpels, les artistes orchestreront ce récit à la manière d’une antenne libre, d’une radio pirate. Un projet qui se veut à l’image et à l’écoute des voix mises en avant : À humeurs et tons variables.

  • Note d'intention

Pour ma deuxième création, je m’intéresse à cette thématique : La construction de l’estime de soi pendant l’adolescence. « L’Âge entre-deux ». « L’Âge bête ». « L’Âge ingrat ». Autant d’expressions qui désignent un être qui change. Comme son étymologie latine l’indique, l’adolescere, c’est grandir. Grandir, c’est muer. Comme ces voix qui ne sont pas toujours évidentes à (se faire) entendre. Muer comme ces voix qui symbolisent ce qu’il y a de plus irrégulier chez nous : Osciller brusquement entre les graves et les aigus, entre l’adulte en nous qui arrive et l’enfant qui n’existera (peut-être?) plus. Il s’agira de parler de ces voix adolescentes et de l’estime qu’elles ont d’elles-mêmes. Bien sûr, on parlera de confiance en soi, mais surtout ET avant tout, d’estime de soi. La confiance en soi, c’est croire en ses capacités et ses ressources pour affronter une situation particulière. L’estime de soi, c’est reconnaître sa propre valeur en tant que personne. C’est l’image que l’on a de soi avec nos forces, nos talents, nos qualités, nos faiblesses, nos valeurs. La confiance en soi est un acte. L’estime de soi est un sentiment. C’est ce sentiment qui sera au coeur de cette exploration.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Tu mues, tu meurs !(?)!

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment