Trahisons

Théâtre de la Bastille , Paris

Du 15 juin au 05 juillet 2015
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Les comédiens de tg STAN proposent leur version de Trahisons de Harold Pinter en français. Une fois encore leur talent excelle dans ce grand texte de la littérature théâtrale. Un triangle amoureux moins classique qu'on ne le croirait.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 05 juillet 2015

 

Photos & vidéos

Trahisons

De

Harold Pinter

Avec

Robby Cleiren

,

Jolente de Keersmaeker

,

Frank Vercruyssen

  • Une histoire par sa fin

Voilà plus de vingt ans ans que les comédiens de tg STAN nous émerveillent par la lucidité d’un jeu qui révèle et éclaire les textes dans leur signification et dans leur actualité la plus juste et la plus frappante. Il n’y a pas un mot, pas une attitude, pas un mouvement, pas un soupir qui ne soit au service du texte qu’ils montent. C’est pour cela que leur théâtre coule « comme de l’eau de source ». Il est limpide et revigorant.

Cette année, les comédiens de tg STAN proposent au Théâtre de la Bastille leur version de Trahisons de Harold Pinter en français, version traduite comme à leur habitude par leurs soins. Une fois encore leur talent excelle dans ce texte culte de la littérature théâtrale. Car si l’intrigue est simple, évoquant un triangle amoureux classique, c’est une œuvre difficile à jouer dans laquelle Pinter alterne le « chaud et le froid », les mots tranchants et les silences, lourds de non dits. Impitoyable observateur des rapports humains et subtil écrivain, Pinter nous prend à témoin en choisissant de raconter son histoire par la fin.

Quand la pièce commence Emma et Jerry, anciens amants, se retrouvent dans un bar. Pendant sept ans, Emma, galeriste, a trompé son mari Robert, éditeur, avec Jerry, agent littéraire et meilleur ami de celui-ci. Comment en sont-ils arrivés là ? Trahisons déroule les années écoulées : un monde tissé, au nom de l’amour et de l’amitié, de faux-semblants, de duperies et de mensonges dont les trois protagonistes sont les acteurs mais dont les victimes ne sont pas toujours celles que l’on croit.

Aude Lavigne

  • La presse

« Par son mouvement régressif, la dramaturgie plonge de plus en plus profond dans le passé jusqu’à façonner un paysage humain passionnel. (...) Pour les Tg Stan, cette capacité à se situer en quelque sorte à la lisière de son personnage, de le faire exister sans entièrement l’habiter, en contrôlant toujours sa respiration, donne aux dialogues de Pinter un impact inouï. » Hugues le Tanneur, Libération, 11 juin 2015

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Trahisons

1 Note

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Patrice C. (39 avis) 27 juin 2015

trahison cette troupe ( Stan) a notamment le talent de revisiter certaines pièces ( thomas Bernhardt) c'est le cas pour cette pièce de Pinter: on rit, grâce à eux à Pinter ce qui mérite d'être souligné ils sont très bons, c'est un très bon moment de théâtre
0
0
1
2
3
4
5
Par

Helene P. (2 avis) 25 juin 2015

trahisons Bonne pièce et bons acteurs.
0
0

Spectacles consultés récemment