Tokyo Bar

Un couple américain échoue dans un bar d’hôtel à Tokyo… Naufrage d’une vie et d’un amour. Miriam tente de séduire le barman, tandis que Mark, son mari, peintre new-yorkais d’avant-garde, puise l’inspiration créatrice dans la drogue. Il dérive vers la folie et Miriam veut le renvoyer aux États-Unis pour le faire interner.

Un couple américain échoue dans un bar d’hôtel à Tokyo… Échoue. C’est à dire « est échoué », comme un bateau sur une rive inconnue après une tempête. Mais aussi « est un échec », celui d’une vie et celui d’un amour. Miriam tente de séduire le barman, tandis que Mark, son mari, peintre new yorkais adepte du dripping – on pense à Pollock –, tente de retrouver l’inspiration créatrice dans la drogue. Dans sa quête éperdue de la couleur et d’une forme nouvelle, il dérive vers la folie et Miriam prend peur.

Ceux qui aiment l’oeuvre de Tennessee Williams n’en connaissent souvent que la période brillante, celle des succès à Broadway et Hollywood entre 1945 et 61. En 1961, quelque chose se brise en lui. Débute alors une décennie de dépression, avec son cortège de substances… Tokyo Bar – inédit en France – témoigne de cette période. C’est la première fois que Tennessee Williams se représente sous les traits d’un artiste. Mark est un grand peintre reconnu. Plus tout à fait actuel et pas encore immortel. Comme Williams dans les années soixante, blessé et isolé, mais qui refuse d’abdiquer et garde ses dernières forces pour créer.

Adaptation Jean-Marie Besset (L'avant-scène théâtre).

  • La presse en parle

« Sûrement l'un de ses plus beaux rôles de Christine Boisson. (…) La pléthore d'émotions qu'elle parvient à véhiculer sidère : sensuelle lorsqu'elle drague le barman, mais aussi drôle, tragique, grotesque. » L'Express

Sélection d’avis du public

Tokyo Bar Le 27 mai 2012 à 08h25

Mortel... Trop de répétitions alors ennuyeux. Les acteurs sont bons voir très bons, la mise en scène magnifique, mais le texte.... Drôle d'idée de choisir de jouer cette pièce...

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Tokyo Bar Le 27 mai 2012 à 08h25

Mortel... Trop de répétitions alors ennuyeux. Les acteurs sont bons voir très bons, la mise en scène magnifique, mais le texte.... Drôle d'idée de choisir de jouer cette pièce...

Informations pratiques

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête

Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Cartoucherie
  • Métro : Château de Vincennes à 1 km
  • Bus : Cartoucherie à 174 m, Plaine de la Faluère à 366 m
  • Navette : Sortir en tête de ligne de métro, puis prendre soit la navette Cartoucherie (gratuite) garée sur la chaussée devant la station de taxis (départ toutes les quinze minutes, premier voyage 1h avant le début du spectacle) soit le bus 112, arrêt Cartoucherie.

    En voiture : A partir de l'esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).
    Parking Cartoucherie, 2ème portail sur la gauche.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête
Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 2 juin 2012

Pourraient aussi vous intéresser

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le samedi 2 juin 2012