The Children of Herakles

1
2
3
4
5

MC93 , Bobigny

Du 20 novembre au 01 décembre 2002

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Spectacle en anglais surtitré. Après la mort de leur père, les enfants d’Héraclès sont exilés par un régime politique hostile. Ils fuient de pays en pays mais chaque frontière se ferme devant eux jusqu’à leur arrivée à Athènes, la cité démocratique. Il y a 2400 ans de cela, Euripide écrivait une pièce sur les réfugiés qui aurait pu être écrite ce matin même. Une pièce courageuse, emplie d’humanité, très engagée politiquement, un théâtre à l’humour grinçant où se succèdent renversements de situation et transitions miraculeuses. La parole puissante d’Euripide nous parvient d’un temps où le théâtre contribuait fortement à la construction politique et sociale de la cité.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 01 décembre 2002

 

The Children of Herakles

De

 Euripide

Mise en scène

Peter Sellars

Avec

Ulzhan Baibussynova

,

Cornel Gabara

,

Michel Polac

,

Albert S.

,

Julyana Soelistyo

,

Jan Triska

,

Elaine Tse

,

Brenda Wehle

Présentation
La pièce
The Children of Herakles, un spectacle spécifique selon le pays où il est joué
Euripide et le théâtre grec
Le déroulement de la soirée
Débats, témoignages et films
Chaque soir autour du spectacle, un intervenant-un film

Musique et chant Ulzhan Baibussynova
Animateur : Michel Polac
Enfants d'Héraclès Les adolescents du Collège Pierre Semard, du Collège République et du Lycée Louise Michel de Bobigny

Spectacle en Anglais surtitré. Enfants, hommes, femmes : exilés, réfugiés, immigrés, sans-papiers, clandestins... quel regard portent-ils ? Que savons-nous de ces destins tragiques ?

Peter Sellars est l’un des plus grands metteurs en scène de théâtre et d’opéra. Il est diplômé de la plus célèbre université américaine (Harvard) mais il n’est devenu ni un golden boy, ni le plus jeune candidat aux primaires démocrates pour les présidentielles.

C’est au théâtre qu’il a choisi de consacrer son existence terrestre.

Et dans un pays où le théâtre est traditionnellement un business, il a choisi la voix étroite de l’art.

A vingt-quatre ans, il est nommé directeur du Kennedy Center à Washington où il monte notamment un mémorable Comte de Monte Cristo. Mettre en scène ce qui est a priori injouable, de là peut naître le théâtre.

Avec Peter Sellars, le théâtre devient plus que du théâtre, il respecte le texte classique mais pour lui, "le théâtre possède un sens du temps, c’est le présent".

Ses Noces de Figaro se déroulaient dans la tour Trump, son Cosi fan tutte dans le Bronx, son Don Juan dans les bas-fonds de New-York.
Dans l’opéra de John Adams Nixon in China, il mettait en scène la conjoncture politique actuelle, son Jules César d’Haendel représentait le conflit au Proche-Orient. Quand le metteur en scène américain Peter Sellars fait du théâtre, ou lorsqu’il met en scène un opéra, il s’engage sur le contenu actuel et intemporel des classiques.

En tant que directeur des festivals de Los Angeles et d’Adelaïde il a surpris le public par son concept inhabituel destiné à sortir le théâtre du musée. Ses mises en scène d’opéras du vingtième siècle, comme St François d’Assise d’Olivier Messiaen, Matisse le peintre de Paul Hindemith, Le Pavillon des Pivoines de Tang Xianzu, Le Grand Macabre de Györgi Ligeti sont entrés dans la légende.

Dans le film de Jean-Luc Godard, il jouait le Roi Lear devenu fou, pour Herbie Hancock il a mis en scène une vidéo-rock, pour le musée d’art moderne de San Francisco il a dirigé une rétrospective sur l’œuvre du célèbre artiste multimédia Bill Viola. Avec Peter Sellars, le théâtre devient bien plus que du théâtre.

Invité pour la première fois en 1989, avec les opéras de Mozart, le lien entre Peter Sellars et la MC93 est fort, il a présenté plus de dix mises en scène à Bobigny.

Haut de page

La pièce Les Héraclides a été écrite en 439 avant Jésus-Christ. Après la mort d’Héraclès, ses enfants, ainsi que leur grand-mère Alcmène, sont condamnés à l’exil par le roi Eurysthée, parent de la famille. Il craint les prétentions au trône que pourraient avoir les enfants et les menace de mort. Les enfants et Alcmène fuient leur ville natale Mycènes où règne Eurysthée au service duquel Héraclès dut effectuer ses douze travaux. Souverain disposant d’une grande puissance, il menace de guerre tous les pays qui accueilleraient les réfugiés. Seuls les Athéniens accordent l’asile aux enfants ainsi qu’à Alcmène et à Iolaos qui les guide. Eurysthée décide d’assiéger la ville. Afin que celle-ci remporte la victoire, l’oracle exige le sacrifice d’une jeune fille vierge. Macarie, fille d’Héraclès, se sacrifie pour sauver la vie d’une Athénienne. Athènes gagne la guerre, Eurysthée est fait prisonnier. Alcmène, qui dirige les exilés, exige son exécution. Les Athéniens débattent : leur constitution exclut la peine de mort, mais dans ce cas précis…

Haut de page

The Children of Herakles a été créé en Allemagne à la RuhrTriennale. En Allemagne, Peter Sellars a choisi de travailler avec des enfants et des adultes de la communauté kurde, fortement présente dans ce pays.

Pour la création à la MC93, Peter Sellars souhaite que soient représentés les différents courants de l’immigration récente en France. Il a rencontré pendant son passage à Bobigny début octobre des personnes exilées pouvant témoigner de leur histoire. Les enfants d’Héraclès seront interprétés par des figurants, il a rencontré plus de cinquante jeunes des collèges Louise Michel, Pierre Sémard et du Lycée Louise Michel de Bobigny, certains d’entre eux seront présents dans le spectacle.

Haut de page

Euripide et ses deux alter-ego plus âgés, Eschyle et Sophocle constituent la triade des grands auteurs dramatiques au Ve siècle avant Jésus-Christ. Peu de temps après la mort d’Euripide, ses pièces étaient déjà connues dans toute la Grèce, et depuis plus de deux mille ans, elles appartiennent au répertoire mondial du théâtre.

Cependant nous savons peu de choses sur sa vie. On sait seulement, qu’il se sentait souvent incompris par ses contemporains.
Aristophane le brocarde dans sa comédie Les Grenouilles, où on le voit aux enfers, obligé de concourir contre Eschyle avec ses propres citations détournées, souvent de façon comique, pour gagner la couronne du poète. Aux Dionysies, il ne remportait que rarement un prix.
Ces concours dramatiques annuels étaient le point culminant de la vie bourgeoise d’Athènes. Le lauréat était désigné par le plus haut magistrat de la ville, et devait présenter trois tragédies et un drame satirique en l’honneur du dieu Dionysos. Le poète récompensé était à la fois auteur et metteur en scène et dirigeait surtout les répétitions très complexes du chœur. Celui-ci était constitué de bourgeois de la ville, tenus de participer à cet épuisant festival d’une durée de cinq jours.

Euripide a déjà atteint un âge avancé lorsqu’il rejoint la cour du roi de Macédoine, point de rencontre des grands artistes de son temps.
Il y meurt en 406 avant Jésus-Christ. Ses versions des Bacchantes et de Médée sont considérées depuis deux mille cinq cents ans comme les plus populaires des drames antiques grecs.

Haut de page

Dans sa mise en scène de la pièce d'Euripide Les Héraclides, Peter Sellars dépasse le cadre fermé d'une soirée théâtrale et ouvre un forum de débats. Comme cela se pratiquait dans le théâtre Grec, il y a 2400 ans, la représentation sera précédée de prises de paroles éclairant le public sur le sujet de la pièce. Dans le cas des Héraclides, les thèmes de l'exil, du droit d'asile, des Droits de l'Homme seront développés par des personnalités confrontées à ces problèmes. Des réfugiés, exilés, immigrés apporteront leurs témoignages. La représentation suivra. Une série de films liés aux différents témoignages clôturera la soirée.

Michel Polac, comme pour un autre "Droit de réponse" a accepté de présenter et d'animer ces onze soirées.

Haut de page

Les personnalités qui interviendront en prologue de la représentation seront notamment : Michel Tubiana -Président de La Ligue des Droits de l'Homme, Smaïn Laacher -sociologue (auteur d'une étude sur le camp de Sangatte), Louis Joinet -Magistrat, Jean-Pierre Rosenczveig - Président du Tribunal pour enfants de Bobigny, ainsi que des représentants du Haut-Comité des Réfugiés, des collectifs des Sans-Papiers, et des philosophes et historiens.

"Sans papier, je n'existais pas" : voilà un récit parmi des milliers d'autres, nous en entendrons plus de onze d'entre eux.

La série de projections tentera d’éclairer le problème de l’exil sous diverses perspectives cinématographiques en mettant en présence des films de réalisateurs venus de France, de Turquie, d’Egypte, d’Iran … et des documentaires sur les exilés afghans, les immigrés algériens, les réfugiés roumains...

Haut de page

Le mercredi 20 novembre 
Corinne Perthuis, P.I. Officer U.N.H.C.R.
Projection du documentaire Clandestins, Le voyage infernal
Réalisation Jean-Paul Mudry et Roland Tillmanns
Télévision Suisse Romande

Le jeudi 21 novembre 
Louis Joinet, Président de la Commission d’enquêtes des Nations Unies sur la détention arbitraire
Projection du documentaire Neba 
Réalisation Bizidi productions

Le vendredi 22 novembre
Sylvie Mansour Psychologue, a vécu et travaillé en Palestine, effectue des missions pour l’UNRWA (Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens)
Projection du film The Dupes - Réalisation Tewfik Saleh 

Le samedi 23 novembre 
Jean-Pierre Rosenczveig Président du Tribunal pour enfants de Bobigny
Projection du documentaire Demandeurs d’asile 
Réalisation Josée Constantin - Arte

Le dimanche 24 novembre 
Nazénine Lajli Médiatrice au centre d‘hébergement et d’accueil d’urgence humanitaire de Sangatte 
Projection du documentaire Clandestins, Le voyage infernal Réalisation Jean-Paul Mudry et Roland Tillmanns 
Télévision Suisse Romande

Le mardi 26 novembre 
Smaïn Laacher Sociologue-Auteur de l’ouvrage « Après Sangatte… nouvelles immigrations, nouveaux enjeux » 
Projection du documentaire Clandestins, Le voyage infernal Réalisation Jean-Paul Mudry et Roland Tillmanns 
Télévision Suisse Romande 

Le mercredi 27 novembre 
Michel Tubiana Président de la Ligue des Droits de l’Homme
Projection du documentaire Un jour, je repartirai 
Réalisation Chantal Richard - Arte 

Le jeudi 28 novembre 
Gus Massiah Président du C.R.I.D. (Centre de recherche et d’information pour le développement) Membre Fondateur d’Attac 
Projection du documentaire Qui a peur des tsiganes roumains? Réalisation Evelyne Ragot - Arte

Le vendredi 29 novembre 
Hélène Gacon Présidente de l’ANAFE (Association nationale d’Aide aux frontières aux Etrangers)
Projection du documentaire Demandeurs d’asile 
Réalisation Josée Constantin - Arte 

Le samedi 30 novembre 
Père Bernard Berger Basilique de Saint-Denis
Projection du film Delbaran 
Réalisation Abolfazl Jailili Distribution Ad vitam 

Le dimanche 1er décembre 
Gérard Noiriel Historien, directeur d’études à l’EHESS Projection du film Delbaran 
Réalisation Abolfazl Jailili Distribution Ad vitam

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : The Children of Herakles

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment