Sweet justice

Comédie des Champs-Elysées , Paris

Du 01 au 16 juin 2015

CONTEMPORAIN

Un conflit privé dans un couple divorcé à l’amiable se complique d’un harcèlement, car les deux ex-époux, un cardiologue et une gynécologue, travaillent dans la même clinique. Comment dénouer cette situation triangulaire et de surcroît, pleine de surprises et d’ambiguïtés ? C’est là qu’un médiateur accoucheur et facilitateur intervient, missionné pour faire jaillir les non-dits et faire émerger par la créativité un accord entre les parties aux conflits, épaulées de leurs avocats.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 juin 2015

 

Sweet justice

De

Guy A. Bottequin

Mise en scène

Guy A. Bottequin

,

Alain Carré

Avec

Hedwige Caldairou

,

Alain Carré

,

Olivier Cuperlier

,

Aïssa Derrouaz

,

Danièle Ganancia

,

Stéphanie Leclef

,

Nina Strack

Un conflit privé dans un couple divorcé à l’amiable se complique d’un harcèlement, car les deux ex-époux, un cardiologue et une gynécologue, travaillent dans la même clinique. Ne trouvant d’autre issue que de quitter la clinique, le cardiologue voit son projet de départ contrarié par une clause de non-concurrence. Différends privés et professionnels se retrouvent entremêlés.

Comment dénouer cette situation triangulaire et de surcroît, pleine de surprises et d’ambiguïtés ? C’est là qu’un médiateur accoucheur et facilitateur intervient, missionné pour faire jaillir les non-dits et faire émerger par la créativité un accord entre les parties aux conflits, épaulées de leurs avocats. C’est une médiation à cœur ouvert à laquelle nous vous proposons d’assister. Le cœur du cardiologue y résistera-t-il ?

Un débat sur la médiation clôturera la pièce avec Madame le Bâtonnier Christiane Feral-Schuhl et Monsieur le Bâtonnier Yves Repiquet les 1 et 2 juin 2015 et le Président de Chambre honoraire au Tribunal de Commerce et arbitre Jean-Bernard Dagnaud les 15 et 16 juin 2015.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Sweet justice

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Gilles H. (1 avis) 17 juin 2015

SWEET JUSTICE Le débat final a occulté que la médiation est le constat de la faillite de du pouvoir régalien de la justice, et au-delà du symbole qu'elle incarne la justification de la chute des acquis de la révolution française: la même justice pour tous....et qu'elle est accessible qu'à ceux qui peuvent payer.
0
0

Spectacles consultés récemment