Sur les cendres en avant

Théâtre du Blanc-Mesnil , Le Blanc-Mesnil

Le 13 janvier 2018
Durée : 1h25

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

Théâtre musical

Quatre femmes en crise dans un désastre joyeux, enchanté. Pierre Notte compose et signe une heureuse comédie enlevée, une tragédie loufoque, chantée de bout en bout.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 12 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Sur les cendres en avant

De

Pierre Notte

,

Pierre Notte

Mise en scène

Pierre Notte

Avec

Paul-Marie Barbier

,

Juliette Coulon

,

Blanche Leleu

,

Chloé Oliveres

,

Elsa Rozenknop

  • Je ne vais quand même pas aller faire ça dans la chambre de la petite.

Tout part en vrille et en cendres par ici. Finances calamiteuses, états d’âme au plus bas et appartement calciné. Macha se prostitue pour subvenir aux besoins de sa petite soeur Nina. Leur voisine mademoiselle Rose a mis le feu à son deux-pièces. Les murs tombés, les trois femmes sont condamnées à vivre ensemble, quand une quatrième surgit, enragée. C’est la femme offensée du forain, venue régler son compte à la prostituée qui l’a éloignée de son mari. Les quatre femmes s’affrontent, puis décident de s’en sortir, ensemble et grandies, par le haut. Mais surtout en chantant, quoi qu’il arrive.

Pierre Notte et sa compagnie Les gens qui tombent raffolent des chansons. Il y en avait partout déjà dans J’existe (foutez-moi la paix) ; Sortir de sa mère ; La Chair des tristes culs ; Perdues dans Stockholm et C’est Noël tant pis, au Rond-Point. Idem dans Moi aussi je suis Catherine Deneuve. Il poursuit, s’acharne, rend encore leur grâce à Michel Legrand et Jacques Demy. Il met en musique l’intégralité de ce dialogue pour quatre femmes en crise qui se débattent dans un désastre enchanté, tout en tangos, valses, blues et bleuettes. Jazzman de génie, Paul-Marie Barbier arrange les mélodies, les accompagne au piano et en direct, tandis que les quatre comédiennes dansent. Sur les cendres en avant est une comédie enlevée, une tragédie loufoque, chantée de bout en bout.

Pierre Notte

  • La presse

« Pierre Notte signe un mélodrame chanté, un conte noir musical croisant quatre destins sinistres. (...) Rendons hommage à ces actrices-amazones, qui transforment les cendres en braises  : elles portent haut le drapeau féministe, anti-paternaliste et humaniste de cet opus dingo. (...) Elles font de ce spectacle drôle et poétique une fête. » Philippe Chevilley, Les Echos, 18 avril 2016

« Un petit miracle de grâce. » Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné, 4 mai 2016

« Pierre Notte fait chanter la vie quotidienne avec allégresse et bonheur. Ses mots simples sur sa musique colorée provoquent beaucoup de bonheur. On est sorti sur un petit nuage. » Stéphane Capron, France Inter, 2 mai 2016

« Un allègre et bouleversant spectacle délicieusement féministe. L’improbable, imprévisible quatuor vocal devient peu à peu un bouleversant chœur de femmes en quête de reconstruction. C’est magnifique. » Fabienne Pascaud, Télérama, 26 avril 2016

« L'auteur est à tous les pupitres : texte, musique et mise en scène en symbiose. Celle-ci joue avec le minimalisme et l’imagination du spectateur et cela fonctionne à merveille. » Annie Chénieux, le JDD, 22 avril 2016

« C'est très cocasse, plein de gaieté, de fraîcheur et d'humour intelligent. Il y a beaucoup de tendresse et de poésie chez Pierre Notte. » Philippe Tesson, Le Figaro magazine, 22 avril 2016

Avis du public : Sur les cendres en avant

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Stephane V. 14 mai 2016

    Excellent de fantaisie et de profondeur Performance remarquable des actrices et de leur pianiste »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
  • Spectacles consultés récemment