Rodin tout le temps que dure le jour

Mouffetard , Paris

Du 17 mars au 06 mai 2006
Durée : 1h40

CONTEMPORAIN

12 Mai 1906, chez Auguste Rodin, dans l’atelier de la villa des Brillants à Meudon. Le poète Rainer Maria Rilke, depuis peu secrétaire du Maître, et une jeune femme, Marie Cabannes, prête à tout pour apprendre du sculpteur, évoluent dans cet atelier. Elle ment à Rodin, Rainer va mal, Rodin l’agresse, Marie les aime. Marie Cabannes sera le témoin d’un duel entre deux sensibilités.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 06 mai 2006

 

Photos & vidéos

Rodin tout le temps que dure le jour

De

Françoise Cadol

Mise en scène

Christophe Luthringer

Avec

Steve Bedrossian

,

Françoise Cadol

,

Pierre Santini

  • Trio artistique

12 Mai 1906, chez Auguste Rodin, dans l’atelier de la villa des Brillants à Meudon. Le poète Rainer Maria Rilke, depuis peu secrétaire du Maître, et une jeune femme, Marie Cabannes, prête à tout pour apprendre du sculpteur, évoluent dans cet atelier. Elle ment à Rodin, Rainer va mal, Rodin l’agresse, Marie les aime. Marie Cabannes sera le témoin d’un duel entre deux sensibilités.

"Quand Rodin m’a demandé de poser pour lui… nue… j’ai prétexté la pudeur. Devant lui, mon esprit bat la chamade ! À cause de ses mains. Elles me troublent ! Ses mains ! Il y a des moments, elles sont fortes, elles prennent, elles saisissent… et le moment d’après, pouh, des battements d’ailes !"

  • Note de mise en scène

Rodin fait partie de ces personnalités qui cumulent plusieurs vies en une. À 65 ans, cet empereur de la sculpture vit à Meudon et a pour secrétaire un poète de 30 ans, Rainer Maria Rilke. Deux univers si différents dans un même espace.

Le 12 mai 1906, une femme est présente dans l’atelier du maître : Marie Cabannes, dite La Cabanette. Ce même jour, Rodin se sépare de Rainer Maria Rilke. Pourquoi ? La raison invoquée ressemble à un prétexte. Quelles sont ses vraies raisons ? Qu’est-ce qui, dans la sensibilité de ces deux artistes, les a empêché de se rejoindre ? Malgré la reconnaissance de l’un, la maîtrise du souffle de l’autre, malgré le sens du beau chez les deux, il y a une incompréhension, tantôt douloureuse, tantôt pointée du doigt, tantôt méprisante, tantôt excusée par amour.

Et puis il y a la femme… J’ai compris que chacun était le maître et le modèle de l’autre.

Françoise Cadol

  • La presse

« Un beau moment de théâtre à partager en famille. » Le Parisien

« Pierre Santini se glisse avec gourmandise dans la peau de Rodin, artiste fougueux, créateur inspiré, séducteur fiévreux. » Figaroscope

« Un regard triangulaire sur l’art, le rapport à la matière d’où naît la vie, la passion qui prend corps dans la création. » Figaro Madame

« Allez-y et faites le savoir autour de vous ! » AJP (Association des Journalistes du Patrimoine)

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Rodin tout le temps que dure le jour

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Delphine P. (1 avis) 13 avril 2006

Rodin tout le temps que dure le jour Courrez-y! Dans une petite cour de la rue Mouffetard, le théâtre du même nom attend de vous livrer sa surprise. Tout commence avec ce décors inouï, qui respire l'authenticité et invite le spectateur à glisser son modeste petit pied dans le Grand Monde de l'Art... où c'est pourtant la simplicité même qui mène le jeu! La Vie, invoquée à tous égards, Rodin la cherche, Rodin la trouve! Incarné par un Santini qui le joue avec brio, il exalte la matière et savoure de tous ses sens les courbes de la femme, cadeau de la nature. Cette femme c'est Marie, son modèle! Une histoire sensuelle, rythmée de touches d'humour où l'Artiste se révèle et le spectateur se laisse charmer... une représentation à ne manquer sous aucun prétexte.
0
0

Spectacles consultés récemment