Restons ensemble, vraiment ensemble

du 1 au 16 juin 2013
1h45

Restons ensemble, vraiment ensemble

Des fragments de Kafka ou de Murakami, des réflexions de Cioran, Lévinas ou Baudrillard, des textes dramatiques de Shakespeare à Joël Pommerat ainsi que des rêves et récits des comédiens sont à l’origine de ce spectacle, créé ensemble, vraiment ensemble : soit une écriture de plateau où la construction dramatique s’effectue au fil des répétitions.
  • Peut-on rêver ensemble, l’un pour l’autre ?

Des fragments de Kafka ou de Murakami, des réflexions de Cioran, Lévinas ou Baudrillard, des textes dramatiques de Shakespeare à Joël Pommerat ainsi que des rêves et récits des comédiens sont à l’origine de ce spectacle, créé ensemble, vraiment ensemble : soit une écriture de plateau où la construction dramatique s’effectue au fil des répétitions.

Et quel meilleur laboratoire que la famille, cadre du quotidien mais qui peut recéler tant d’inavouable voire d’impensable, pour scruter la relation que chaque être entretient avec son entourage, son milieu, la communauté ? L’image matrice est celle du repas : famille classique, rôles et règles définis, un rituel qui peu à peu se fissure pour ouvrir sur la vie secrète et rêvée de ses membres.

On croit entendre Gombrowicz : « Cessez d’être des petits enfants sages ; soyez fantaisistes et irresponsables, ne craignez ni la bêtise, ni la bouffonnerie », car c’est par ce détour que l’on peut, étonné, poser autrement la question incisive et décisive de nos utopies : peut-on rêver ensemble, l’un pour l’autre ? Le doit-on ?

  • Expérimenter un rapport nouveau entre cité et théâtre

La genèse du projet commence par un journal de bord tenu par chacun des protagonistes de Restons Ensemble, Vraiment Ensemble et qui répertorie les rêves. Chaque interprète est tenu ainsi de raconter ce dont il a rêvé durant la nuit. A cette matière première sʼajoutent des lectures philosophiques et théâtrales qui questionnent et étudient lʼidentité, les rêves, les utopies et les cauchemars. Ces intertextes sont complétés par des textes commandés aux auteurs Raphaël Heyer et Antoinette Rychner.

Au cours des répétitions, les comédiens ont également rédigé sur la base de leurs improvisations. Cette diversité des sources a ensuite été retravaillée, modelée et mélangée durant les répétitions afin de les confronter et de construire un spectacle riche et pluriel. Restons Ensemble, Vraiment Ensemble cherche ainsi à explorer la tension entre le multiple et le singulier. Le spectacle pose des questions relatives à lʼindividu, à son rapport au monde et à lʼautre.

Notre matériau premier est lʼacteur. À la fois terreau de nombreuses propositions et moteur de lʼacte sur scène, il est au centre de nos préoccupations. Nous nous concentrons sur ce qui naît réellement sur le plateau, sur chaque petite épiphanie. Puis, le travail se développe par tâtonnements de proche en proche, nous construisons ensemble par petites touches ce qui sera.

La lumière est le second élément de notre travail. Elle sculpte lʼespace et peut altérer la sensation du temps. Dans des dispositifs donnant la part belle aux ombres et au crépuscule, nous tentons de troubler les perceptions du public. De le conduire vers dʼautres mondes possibles. Ce qui nous intéresse : expérimenter un rapport nouveau entre cité et théâtre, cʼest-à-dire un lieu où peut se penser notre rapport au monde, au langage et au temps… sans pour autant sombrer dans le didactisme ou la pédagogie.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête

Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Cartoucherie
  • Métro : Château de Vincennes à 1 km
  • Bus : Cartoucherie à 174 m, Plaine de la Faluère à 366 m
  • Navette : Sortir en tête de ligne de métro, puis prendre soit la navette Cartoucherie (gratuite) garée sur la chaussée devant la station de taxis (départ toutes les quinze minutes, premier voyage 1h avant le début du spectacle) soit le bus 112, arrêt Cartoucherie.

    En voiture : A partir de l'esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).
    Parking Cartoucherie, 2ème portail sur la gauche.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête
Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 16 juin 2013

Pourraient aussi vous intéresser

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Oublie-moi

Théâtre Actuel La Bruyère

Un état de nos vies

Ferme du Buisson

- 25%
La Leçon

Théâtre de la Huchette

- 23%
Passeport

Théâtre de la Renaissance

Spectacle terminé depuis le dimanche 16 juin 2013