Rendez-vous gare de l'Est

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 31 mai au 26 juin 2016
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Dépendante d’une pharmacopée qui la maintient à la surface du réel, voilà l’histoire d’une jeune femme qui s’imagine avoir découvert un médicament, l’Abilifye, au nom si poétique qu’il pourrait être celui d’un papillon apte à transformer le cours de sa vie.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 26 juin 2016

 

Photos & vidéos

Rendez-vous gare de l'Est

De

Guillaume Vincent

Mise en scène

Guillaume Vincent

Avec

Emilie Incerti-Formentini

  • Monologue sur le fil du rasoir

Avec la théorie du chaos, on sait depuis longtemps que le battement d’aile d’un papillon peut changer la face du monde. Dépendante d’une pharmacopée qui la maintient à la surface du réel, voilà l’histoire d’une jeune femme qui s’imagine avoir découvert un médicament, l’Abilifye, au nom si poétique qu’il pourrait être celui d’un papillon apte à transformer le cours de sa vie.

Écrit et mis en scène par Guillaume Vincent, Rendez-vous gare de l’Est tient de la confession tout autant que du théâtre documentaire. Aussi sensible que réaliste, ce monologue nous fait partager six mois de l’existence d’une trentenaire sous influence qui évoque, avec pudeur mais sans se voiler la face, les rapports avec son mari et l’hypothèse de ne jamais avoir d’enfant tout comme les relations avec ses collègues de travail et les parenthèses de ses séjours à l’hôpital psychiatrique où on l’a étiquetée sous le sceau des maniaco-dépressives.

Émilie Incerti-Formentini incarne cette « Desperate Housewife » avançant sur le fil du rasoir entre normalité et folie. Cernant les contours d’une existence, ce récit est d’abord l’auto-portrait d’une vivante trop lucide déterminée à sortir de la chrysalide chimique qui la maintient sous cloche. Déployer ses ailes sans plus craindre les flammes qui jalonnent sa destinée, prendre appui sur l’air et s’envoler enfin... sa feuille de route est celle d’une libération qui pourrait s’appliquer à chacun d’entre nous.

  • La presse

« Histoire de nous entraîner dans les obsessions, hantises, fantasmes et délires de son personnage disjoncté, Guillaume Vincent adopte une phrase tout en ruptures, changements de rythme, de ton. C'est fort, drôle et grave à la fois. » Fabienne Pascaud, Télérama, 9 juin 2016

« En incarnant avec une extrême sincérité toutes les facettes de son personnage Émilie Incerti Formentini rappelle l’humoriste Zouc. Le spectacle crée en 2012 est un succès. Qui ne s’est pas démenti. » Patrick Sourd, M le magazine du Monde, 6 juin 2016

« Il faut dire qu’Émilie Incerti Formentini est proprement hallucinante. Dans ce one woman show, avec une chaise pour seule partenaire, la comédienne excelle en funambule en permanence sur le fil du rasoir. » Thomas Ngohong, blog Hier au théâtre, 4 juin 2016

« Entre folie ordinaire et troublante poésie, Emilie Incerti Formentini incarne avec talent une maniacodépressive dans un one woman show qui bouscule les règles du genre. » Patrick Sourd, Les Inrockuptibles, 1 juin 2016

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Rendez-vous gare de l'Est

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment