Radhouane El Meddeb - Face à la mer

Parc Villette - Grande Halle, Salle Charlie Parker , Paris

Du 19 au 20 juin 2018

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

Après Heroes, Radhouane El Meddeb réunit des artistes tunisiens venant de différents horizons artistiques, aujourd’hui libres, engagés et politiquement. Face à la mer est un hommage à ce pays qui a fait sa révolution et qui continue à se battre pour aller jusqu’au bout du changement.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 20 juin 2018

 

Photos & vidéos

Radhouane El Meddeb - Face à la mer

Chorégraphie

Radhouane El Meddeb

  • Un hommage à la Tunisie

Radhouane El Meddeb a créé Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire comme un hommage à ses origines. Il réunit des artistes tunisiens venant de différents horizons artistiques, aujourd’hui libres, engagés politiquement et impliqués dans la construction de la Tunisie de demain. Avec eux, Radhouane imagine l’allégorie d’une réconciliation. Sa place est en France, il le sait depuis vingt ans. Il est naturalisé français. Son coeur est resté en Tunisie avec ceux qu’il aime, qui l’ont construit, et cette révolution qu’il n’a pas faite.

Poursuivant le travail entamé avec Heroes, Prélude et Au temps où les arabes dansaient, Radhouane explore un nouveau langage corporel qui le rapproche du coeur de son pays, là où il ne s’est encore jamais aventuré.

  • La presse

« Malek Sebai est superbe, impérieuse, illumine la traversée. » Le Monde

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Radhouane El Meddeb - Face à la mer

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Geneviève L. (1 avis) 20 juin 2018

Impressionnée par le travail et le discours de Radhouane El Meddeb au festival d'Avignon, la performance des artistes danseurs et chanteurs dans la délivrance du propos, je suis retournée à la Villette ne ménageant pas mon plaisir de retrouver l'émotion et l'enthousiasme déjà éprouvés, ce qui fut le cas avec plus d'intensité et de ressenti dans ce que les protagonistes donnaient à voir d'autant que le sujet de l'exil secoue les consciences en ces temps difficiles. La performance de Malek Sebbai est saisissante. Geneviève Lambert
0
0

Spectacles consultés récemment