Pierre Richard - Détournement de mémoires

Théâtre Victor Hugo à Bagneux , Bagneux

Le 22 janvier 2005
Durée : 1H25

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

C'est dur à vivre, pour un comédien, de ne pas être applaudi du matin au soir… Il trimballe un sac de cailloux, ramassés par-ci par-là, comme tout le monde… mais il le trimballe avec jubilation et appétit comme personne. Et non content d’être heureux, il veut en plus savoir pourquoi. Alors il le vide, son sac. Il cherche la perle à laquelle il doit cet indéfectible goût du bonheur.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 22 janvier 2005

 

Pierre Richard - Détournement de mémoires

De

Christophe Duthuron

,

Pierre Richard

Mise en scène

Christophe Duthuron

Avec

Pierre Richard

Un sac rempli de perles
Les détournements
La presse

Il trimballe un sac de cailloux, ramassés par-ci par-là, comme tout le monde… mais il le trimballe avec jubilation et appétit comme personne.

Et non content d’être heureux, il veut en plus savoir pourquoi. Alors il le vide, son sac. Les pierres blanches, les grains de sable, jusqu’au caillou dans la chaussure, il les examine. Il cherche la perle à laquelle il doit cet indéfectible goût du bonheur. Seulement voilà, c’est plus fort que lui : il suffit qu’il y pose les yeux, et son sac n’est plus rempli que de perles. C’est à n’y rien comprendre. À croire que tout n’est finalement qu’une façon de voir les choses.

…C’est donc à une double intimité que nous invite ce spectacle. A celle, singulière, du moment partagé avec un homme hors du commun, et celle, tout aussi rare, que l’on peut tisser entre les hommes que nous sommes tous.

Christophe Duthuron

Haut de page

Il n’était pas question pour nous d’égrainer un chapelet d’anecdote avec satisfaction. Les histoires racontées ici, ne le sont jamais comme une fin en soi. Elles n’ont retenu notre attention que dans la mesure où elles nous suscitaient des prolongements drôles, poétiques, ou des considérations sur la vie en général. Elles ont donc été l’objet de détournements, comme l’indique le titre, dans la forme et dans le fond.

Dans la forme puisqu’on y croise des alexandrins, du conte, ou même des scènes de cinéma ; dans le fond puisqu’elles n’arrivent qu’en illustration d’un propos plus large. Dans la mesure où l’on peut y reconnaître nos propres moments de bonheur volés ou manqués, notre propre incapacité à dire les choses, ou nos décisions difficiles à prendre, on ne voit plus seulement défiler une vie, mais la vie.

Pierre Richard

Haut de page

« Vous allez voir le Grand Blond et vous tombez sur un Don Quichotte un peu las, un homme à panache et fierté du cœur. Un être qui a un humour formidable sur lui-même. (…) Un amoureux de son métier. Un bel artiste. C’est magnifique, un homme qui a pris un peu d’âge sans perdre les vertus de sa jeunesse. C’est beau. » Le Quotidien du Médecin

« Seul en scène, il parle avec humour et autodérision du métier d’acteur, évoque les rencontres qui ont jalonné sa carrière. Des anecdotes à pleurer de rire, à s’émouvoir aussi. » Télérama

« C’est joli et touchant. Il y a un charme qui ne s’évapore pas. C’est ténu, subtil. Mais c’est du vrai théâtre. » Le Figaro

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Pierre Richard - Détournement de mémoires

0 Note

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Monique H. (1 avis) 01 mars 2005

RE: RE: Détournement de mémoires Moi aussi je suis allée voir samedi soir 26 fevrier 2005 au Grand Théatre de Verviers Belgique,le grand blond et j’ai vu devant moi Don quichotte! Bon Dieu ce bonhomme a un dynamisme exceptionnel, il est formidable, je me demandais mais enfin quel age peut il bien avoir? Maintenant je sais il est né le 16 août 1934, c'est inimaginable il n'a rien perdu des vertus de sa jeunesse. Il court il saute, il rampe.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Béatrice G. (1 avis) 28 novembre 2004

RE: Détournement de mémoires j'ai eu la chance de voir ce monologue hier à Valenciennes et ce fut un grand moment de bonheur.J'ai rit,beaucoup,j'ai eu quelques pincements au coeur,la larme à l'oeil mais c'était merveilleux.MERCI à Pierre Richard pour ce grand moment,sa force sur scène,son dynamisme et son grand professionnalisme ..mais mon Dieu comme çà passe vite!!!!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Francois B. (1 avis) 25 juillet 2003

Détournement de mémoires En avant première nous pouvons dire que nous avons passer une exellente soirée. Après un début très poétique le personage est revenu sur scène. Il fait alterné les moments drolatique aux moments de pure poésie. Les Gruissanais ont eu le plaisir de cette découverte avant Paris
0
0

Spectacles consultés récemment