On en est là !

1
2
3
4
5

Café de la Gare , Paris

Du 26 septembre 2019 au 04 janvier 2020

CONTEMPORAIN

,

Politique

,

Thriller

Vous pensiez que la dernière élection présidentielle était folle ?
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 26,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

On en est là !

De

Jérémy Manesse

Mise en scène

Odile Huleux

Avec

Benjamin Alazraki

,

Morgane Bontemps

,

Jérémy Manesse

,

Florence Savignat

  • La vérité et rien que la vérité

Assistez au débat de l'entre-deux-tours 2027, une élection aux enjeux gigantesques, opposant deux candidats quasiment inconnus. Un débat présenté par les deux animateurs vedettes que sont Didier Palavas et Lisa Malarmé.

Mais la journaliste a préparé quelque chose de très spécial pour ce débat : ce soir, quoi qu'il en coûte, les candidats seront obligés de dire la vérité, rien que la vérité !

Un thriller futuriste sur la politique et le rôle des médias, toujours drôle et engagé, qui vous fera débattre bien au-delà de l'issue de la représentation.

Une production Café de la Gare pour les 50 ans du théâtre !

Bonus spécial geeks : Le spectacle propose des effets en réalité augmentée. Pour la première fois au théâtre, on vous demandera de laisser vos portables allumés !

  • Note d'intention

J’ai écrit On en est là ! pendant l’abracadabrante élection présidentielle 2017, en y mettant tout ce que le climat politique et médiatique me laissait sur le coeur, et ça faisait beaucoup. Cherchant le moyen d’exprimer tout ça tout en restant ludique, je me suis retrouvé avec un objet théâtral entre comédie, thriller politique, huis-clos et science-fiction. J’ai ensuite laissé reposer la chose, ayant pris l’habitude que mes pièces soient dans l’air du temps après leur exploitation et craignant une lassitude du spectateur vis-à-vis de la politique fin 2017. Je dois dire qu’aucun des nombreux rebondissements politiques de la vie réelle, ces deux dernières années, n’est venu invalider les constats qui sont fait dans On en est là !. A quelques détails près, le texte n’a pas changé. Ma crainte était plutôt que la réalité ne dépasse ce qui est censé être une science-fiction avant la première.

Ce sont les 50 ans du Café de la Gare, où j’ai grandi et monté mes six précédentes pièces, qui m’ont décidé à créer On en est là ! cette année, alors que je réalise une web-série sur l’anniversaire du théâtre, pour les réseaux sociaux, compilant des interviews des gens qui ont créé, vécu ou fait le Café de la Gare. Ce pèlerinage m’a replongé dans ce qui faisait le Café de la Gare des débuts, celui de Bouteille et de Coluche, où être engagé n’empêche pas d’être drôle et inversement. Cela a considérablement nourri notre travail, à moi et à Odile Huleux, qui m’a accompagné pour réaliser les interviews et qui met en scène la pièce. Pour la première fois sur mes spectacles, je n’assure pas moi-même ce rôle, étant sur scène pendant quasiment toute la pièce et comptant sur le regard extérieur de quelqu’un d’un peu moins « énervé » politiquement que moi. Je crois encore en la politique, Odile plus vraiment. Ça lui donne certainement plus de recul.

En 2027, suite à un défilé de rebondissements, de trahisons et de scandales à faire pâlir 2017 (avec un assassinat par-dessus le marché), deux candidats se retrouvent au second tour sans qu’on sache précisément qui ils sont. L’un des candidats a des choses assez classiques à cacher, les secrets de l’autre sont beaucoup plus surprenants. Mais au cours du débat du second tour, présenté intégralement dans On en est là ! (pages de pub comprises et avec le renfort de la réalité augmentée, technologie rarement utilisée au théâtre), la présentatrice vedette de l’émission va en quelque sorte prendre les deux candidats en otage et les placer dans une situation où ils seront obligés de dire la vérité, et rien que la vérité.

Les politiques peuvent-ils être « purs » ? Sommes-nous vraiment maîtres de notre vote ? La démocratie a-t-elle vécu ? Faut-il réhabiliter Machiavel ? Qu’est-ce qui est réellement rédhibitoire lorsqu’on cherche à être élu ? N’avons-nous pas finalement ce que nous méritons ? Et surtout, qui va gagner la Présidentielle 2027 et est-ce une bonne chose ? Ce ne sont que quelques questions auxquelles nous n’apporterons pas forcément de réponses claires, étant plutôt partisans d’un théâtre qui respecte l’intelligence de son public et laisse le champ libre à plusieurs interprétations, plusieurs conclusions.

Mon but avec cette pièce est simple : parler de l’importance des médias en ces périodes troublées, souligner la difficulté d’affirmer ses convictions dans un monde de plus en plus orwellien, mais aussi tromper le public en direct alors qu’il y est préparé, pour qu’en sortant de la salle, il peste de s’être fait avoir et jure de ne plus jamais tomber dans le panneau. Ou au moins constate sa persistance à se faire rouler dans la farine. Si les gens rient vigoureusement pendant, et débattent vigoureusement en
sortant, on sera ravis.

Jérémy Manesse, auteur

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : On en est là !

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment