Notre cher Anton

Artistic Théâtre , Paris

Du 07 juin au 10 août 2018
Durée : 1h15

CLASSIQUE

,

Biopic

Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, se livre, seule en scène, à une évocation libre de la vie et de l'oeuvre d'Anton Tchekhov, à travers son journal et sa correspondance.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 10 août 2018

 

Photos & vidéos

Notre cher Anton

De

Anton Tchekhov

Adaptation

Catherine Salviat

Mise en scène

Catherine Salviat

Avec

Catherine Salviat

  • L'homme dans sa correspondance

Notre cher Anton d'après les récits de Tchekhov : une évocation de la vie et de l'oeuvre de Tchekhov, à travers son journal et sa correspondance.

Pour donner envie à ceux qui le découvriraient de le lire ou mieux, d'aller le retrouver au théâtre ; pour réunir aussi ceux qui l'aiment, ceux qui ont eu le bonheur de le jouer... et ceux qui en rêvent !

Bercée et conquise, dès l'enfance, par le charme de l'identité et de la culture russe, Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, se livre, seule en scène, à une évocation libre de la vie et de l'oeuvre d'Anton Tchekhov... Avec toute la grâce qu'on lui connaît, ponctuant le récit de la vie de cet Anton, elle se glisse d'un personnage à un autre en évoquant les pièces ou les petits contes, comme elle évoquerait ses souvenirs propres.

Si le génie théâtral de Tchekhov irrigue toute son oeuvre et se glisse dans chaque réplique, ce que l'on découvre dans les pages de son journal ou dans les courriers qu'il a écrits, c'est cet humour extraordinaire, cette observation aiguisée, ironique et sans complaisance pour ses contemporains et cette passion (si contagieuse !) pour la vie... aussi absurde soit-elle. Tchekhov donnerait presque l'impression à ses lecteurs d'avoir l'esprit aussi brillant et moqueur que le sien... et lorsqu'il est donné de le jouer, quel plaisir de l'incarner ! Notre cher Anton est un portrait en mosaïque d'un homme de théâtre qui, tout en donnant l'impression de ne pas y toucher (et de parfois même profondément s'ennuyer), a laissé, grâce à la liberté et l'acuité de son regard, un témoignage très précieux sur son époque et sur le monde. En une bien courte existence, il aura construit un art poétique inédit... et une oeuvre qui, de catastrophes en succès colossaux, est devenue essentielle !

Vladimir Nabokov dit de lui : « Tchekhov vivra aussi longtemps qu'il y aura des bois de bouleaux, des couchers de soleil et le désir d'écrire, autant dire qu'il est éternel ».

  • La presse

« La comédienne remonte le temps, sortant parfois du « Je » tchekhovien pour entrer dans les pièces iconiques. Bribes de Mouette, fragments de Vania, esquisses d’Ivanov. C’est un bonheur de voir ses joues rosir lorsque l’émotion la submerge. » Joëlle Gayot, Télérama TT

« Une belle lumière ambrée et intimiste, qui donne du relief à cette narration talentueuse. » Sorties à Paris

« Un spectacle sensible, pudique, drôle et touchant. » Catherine Robert, La Terrasse

« La comédienne brosse un portrait en mosaïque d’un homme attentif à la misère des autres et à la nature, d’un dramaturge au regard perçant mais chaleureux, doté d’un extraordinaire sens de l’humour et de la dérision exercé vis-à-vis de soi et qui en dépit des souffrances et de l’absurdité de l’existence quotidienne garde le sourire aux lèvres. » Dominique Darzacq, Webthéâtre

« Catherine Salviat nous propose donc une très belle plongée dans l'univers de l'un des plus importants écrivains de théâtre de tous les temps. » Yves Poey, De la cour au jardin

« Un rendez-vous de délicatesse et de tendresse. » Armelle Héliot, Le Figaro

« Un moment de théâtre caustique et espiègle, chaleureux et d'un plaisir aussi grand qu'agréable. Un moment rare aux côtés d'une très grande dame de l'art. » Frédéric Pérez, Spectatif

« L'admiration et l'amour que Catherine Salviat lui porte sont très communicatifs. » Philippe Jousserand, Culture-Tops

« Et quand Catherine Salviat se fait cantatrice, quand elle se pose, les yeux mi-clos, battant la mesure d'une ritournelle russe, l'auditoire finit de se convaincre qu'elle pense Tchekhov, vit Tchekhov, est Tchekhov. » La Provence

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Notre cher Anton

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Iryna P. (4 avis) 04 août 2018

Un spectacle exceptionnel. Beaucoup de référence à la culture russe. Très profond et touchant. Il y a de quoi verser une larme :)
0
0
1
2
3
4
5
Par

René T. (1 avis) 22 juillet 2018

notre cher Anton mais peut-être un léger manque de structure dans l'enchaînement des textes .. il faut suivre ..
0
0

Spectacles consultés récemment