Nos éducations sentimentales

1
2
3
4
5

Théâtre 13 - Jardin , Paris

Du 11 janvier au 18 février 2018
Durée : 2h10

COMEDIE & BOULEVARD

,

CONTEMPORAIN

,

Comédie sentimentale

,

Coups de coeur

Qu’avons-nous eu de meilleur dans la vie ? Adaptée de Flaubert, la pièce pleine de charme de Sophie Lecarpentier raconte l’histoire d’un jeune rouennais qui arrive à Paris plein de fougue et d’envie et qui traverse la vie, grandit, enrage et se résigne, veut passionnément et renonce maladroitement, vole des baisers et laisse fuir l’amour. C’est aussi une fresque du monde contemporain, de sa violence quotidienne, de sa superficialité permanente, de sa richesse humaine, de sa tendresse intime.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 € au lieu de 29,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Nos éducations sentimentales

De

Gustave Flaubert

Mise en scène

Sophie Lecarpentier

Avec

Valérie Blanchon

,

Stéphane Brel

,

Xavier Clion

,

Anne Cressent

,

Vanessa Koutseff

,

Solveig Maupu

,

Colette Nucci

,

Julien Saada

Accessible à partir de 12 ans.
  • Le portrait d'une génération

Comment métamorphoser le monde quand la génération qui nous précède a vu s’effriter toutes ses utopies ?

Pour éclairer ce désir de changements d’une génération quarantenaire, des années 90 à nos jours, Sophie Lecarpentier s’appuie sur le roman de Flaubert et se réfère à la nouvelle vague, notamment à Truffaut.

Sept comédiens s’adonnent aux activités de leur temps, guère différentes de celles qui occupent le héros de Flaubert, Frédéric Moreau. Mais la nouvelle vague est passée par là, les histoires d’amour, les soirées, les discussions politiques ont rythmé l’esthétique de la vie. Sophie Lecarpentier dessine le portrait précis d’une génération au quotidien narcissique, qui fait avorter les grandes comme les petites ambitions.

  • La presse

«  Sophie Lecarpentier, excellente meneuse de troupe, développe une très jolie idée : à partir de L'éducation sentimentale de Flaubert, en s'inspirant de Truffaut, elle installe Frédéric entre XXème et XXIème siècle. Un narrateur constitue le fil littéraire d'une adaptation fidèle et vive. Cela pourrait être du Musset... On rêve, on entreprend, on s'aime, on se désespère, on se quitte, on se retrouve. (...) Tous les comédiens défendent leur personnage avec énergie et tendresse. (...) C'est vif, heureux et mélancolique à la fois. On s'amuse du décalage entre la langue de Flaubert et les dialogues du temps. Il y a là beaucoup d'intelligence, de sensibilité. Un spectacle touchant comme une chanson de Verlaine. » Armelle Héliot, Figaroscope

«  Les comédiens narrateurs et interprètes nous convient avec bonheur sur le chemin pavé d’une vie rêvée ! (...) La mise en scène de Sophie Lecarpentier est alerte et rythmée permettant de voir défiler l’histoire d’une vie, avec ses tours et ses détours. Les comédiens sont excellents dégageant une authenticité de fait.Un spectacle à ne pas manquer en ce début d’année. » Théâtres.com

« La mise en scène de Sophie Lecarpentier va à l'essentiel. La direction d'acteurs est alerte, vive, précise. Un esprit de troupe palpable règne en permanence. Ils vont nous faire rire, souvent. Ils vont nous émouvoir également. Tous sont irréprochables et très justes. D'une grande intensité, sans longueurs, la trame narrative a remplacé le roman. » Yves Poey, De la cour au jardin« On saluera la forme brillante que prendront les aventures de ces six copains qui pourrait être un remake de la série italienne " Nos meilleures années " de Marco Tullio Giordana. Des multiples costumes réussis et variés, à la scénographie astucieuse et aux ambiances sonores, tout concourt à un récit rythmé, bourré de petits gags et de moments appréciables. (…) Un spectacle bien mené et bien tenu où excellent six comédiens qui prennent du plaisir à se déplacer dans l'espace et le temps, à passer de la jeunesse à l'âge mûr. » Philippe Person, Froggy's delight

« Ce n’est pas une adaptation de L’éducation sentimentale qu’a voulu faire Sophie Lecarpentier, mais un support de l’imaginaire pour la troupe. Une voix off dit les mots de Flaubert et nous emporte dans son univers romanesque, tandis que sur scène on croque des moments de vie (…) On assiste à des fêtes, à des discussions, à des disputes, à des renoncements, à des fous-rires. On est aussi dans le monde d’aujourd’hui ! Le rythme est rapide, la scénographie légère laisse toute sa place à l’imaginaire. On se doit de saluer le travail de la Compagnie Eulalie. Les acteurs réussissent avec brio ce portrait d’une jeunesse qui se perd dans la superficialité d’une société matérialiste, se contente de rêves médiocres et narcissiques et se retrouve avec une impression de vide et de gâchis à l’heure des bilans. » Micheline Rousselet, Snes Fsu

« Soir de première, La Lucarne affichait complet et le public a largement plébiscité la pièce Nos éducations sentimentales. (…) les acteurs s'en sont donné à coeur joie, avec une mise en scène soignée. Une pièce à la fois mélancolique avec des moments joyeux, comme la vie de toute génération. Pendant deux ans, Sophie Lecarpentier et les acteurs ont réécrit, d'une façon contemporaine, la vie de Frédéric Moreau, personnage du livre de Flaubert, avec une voix off, chère à François Truffaut. Un travail collectif réussi. » Ouest France, 17 novembre 2017

  • Note d'intention

« L’éducation sentimentale est un livre phare, dont l’écho s’accentue dans le tumulte actuel. Comme un frère ou un ami, Frédéric Moreau exaspère et fascine, par son attentisme et son souffle passionné. Il traverse la vie, la violence d’évènements historiques capitaux, avec une nonchalance qui n’est pas sans questionner.

10 ans après Le Jour de l’italienne au Théâtre 13 / Jardin, avec les acteurs compagnons de la compagnie Eulalie, nous nous retrouvons pour raconter une histoire, avec des personnages qui seraient les lointains descendants de ceux de Flaubert. La fresque se déplace dans l’actualité, nous y adjoignons nos travers et nos doutes, nos envies et nos volontés…

Comment le réel influence-t-il nos vies ? Quelles sont-elles ces vies chaotiques et uniques, superficielles et profondes ? De Flaubert nous gardons l’audace d’oser l’anecdote de petites préoccupations singulières pour raconter la grande Histoire d’une génération en filigrane. Avec humour et précision, nous moquons nos velléités et nos désirs, nos contradictions et nos lâchetés de jeunes adultes qui font un premier bilan de leur vie. Avec Frédéric nous cherchons, au travers d’instants fugaces, les grandes décisions qui ont fait de nous ce que nous sommes. Cela dessine un moment de vie, et nous convie à une déambulation sensible au cœur de l’existence, dans un curieux voyage mêlant la littérature et la fiction. »

Sophie Lecarpentier

Par la compagnie Eulalie.

Avis du public : Nos éducations sentimentales

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment