Nathalie

Studio Marigny , Paris

Du 13 février au 03 mai 2009

CONTEMPORAIN

Une femme, en instance de divorce, recrute une prostituée pour séduire son ex-mari, entretenir avec lui une relation et la tenir au courant de tous les détails. Christophe Lidon met en scène Virginie Efira et Maruschka Detmers dans une pièce de la manipulation et du mensonge. Déconseillé aux moins de 16 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 mai 2009

 

Nathalie

De

Philippe Blasband

Mise en scène

Christophe Lidon

Avec

Maruschka Detmers

,

Virginie Efira

Certaines évocations pouvant heurter un jeune public, nous déconseillons ce spectacle aux moins de 16 ans.
  • Note du metteur en scène

Depuis six mois, Sonia et Jean-Luc sont séparés. Dans l’ombre de son appartement, Sonia, elle-même ombre de femme, est en train de façonner son Golem, cet être magique issu de la boue qui prend vie pour accomplir une vengeance : c’est Nathalie, objet d’envie et de sexualité qu’elle destine à son ex-mari.

Elle va recevoir les témoignages de Nathalie, s’en nourrir, les digérer comme une plante carnivore.

Nancy, prostituée engagée par Sonia, prête son corps à ce Golem, elle le vend plutôt ... Nancy endosse l’identité de Nathalie Ribout, sa personnalité, elle s’invente une vie ailleurs qui deviendra bien réelle.

La jalousie va étonnamment agir comme poison et antidote de la douleur de Sonia, interprétée par Maruschka Detmers, à fleur de peau, tandis que le fantasme qu’alimente Nancy lui permettra de construire sa nouvelle destinée. Endossant cette belle schizophrénie théâtrale, Virginie Efira est Nancy et Nathalie.

Grâce au travail sur le corps, il s’agit de donner à voir l’intimité de ces femmes, l’enfermement de Sonia, sa douleur, sa manipulation, de disséquer le plaisir physique rapporté par Nancy et rendre omniprésent le corps de Jean-Luc dans cet appartement, afin qu’il le hante, qu’il oriente les regards, qu’il transforme ce duo … en trio.

Au-delà de la narration et de l’émotion, c’est la force de la manipulation et du mensonge en abîme qui concourt à la déstabilisation du spectateur, perdu dans les prismes trompeurs de la réalité.

Christophe Lidon

  • La presse

" De sublimes comédiennes, on est saisi. " Pariscope

" Nathalie est un moment fort de théâtre. " Les Echos

" Un duo inattendu, mais d une grande justesse. " Le Figaro

" Maruschka Detmers et virginie Efira ont de la force, de la sensibilité et de la sincérité. " Télérama

" Emouvant, drôle et cru. " Le Parisien

" Un coup de coeur. " 20MN

" Courez-y. " Le Figaroscope

" Pari gagné. " Direct soir

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Nathalie

0 Note

4 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Marie-laurence C. (1 avis) 18 mars 2009

RE: RE: RE: Nathalie Moi, j'ai adoré la mise en scène et les comédiennes qui sont fantastiques. Et j'ai été intéressée de voir cette femme (la bourgeoise) arriver à dominer sa jalousie en prenant le chemin de la vengeance. Ce sont des femmes que les circonstances amènent à utiliser des mots d'homme sur le sexe. Très intéressant !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Lion O. (5 avis) 07 mars 2009

RE: RE: Nathalie Contrairement à ce qui est dit, le texte n'est pas si lourd...les dialogues sont plutôt truculents, certes rien de transcendant mais la pièce révèle une véritable comédienne : Virgine Efira! Et confirme la classe de Maruschka Detmers ! Je conseille à Welise de regarder le film éponyme d'Anne Fontaine...le même texte mis en scène par une femme...J'attends son avis...Personnellement je préfère la pièce !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie W. (1 avis) 17 février 2009

RE: Nathalie bravo à Maruschka Detmers et à Virginie Efira, excellentes ! bravo aussi pour le décor sobre et intimiste... Pour le reste, seules les 10 premières et les 10 dernières minutes sont intéressantes... Texte lourd, répétifif, ennuyeux, pénible. Une scène de C. est une scène de C. et ici elles sont décrites par virginie Efira mais écrites par un homme... aucune subtilité, aucune émotion, des mots les uns à la suite des autres. Aucun intérêt sauf si vous êtes impuissant ou en mal de sexe....
0
0
1
2
3
4
5
Par

Fabrice G. (1 avis) 16 février 2009

Nathalie Deux belles natures, Virginie Efira et Maruschka Detmers, au sens propre et au sens figuré ! Dans la mise en scène 'au rasoir' de Christophe Lidon, très subtile, elles vont vraiment loin dans l'émotion avec un texte très 'sexuel' mais jamais vulgaire. La dernière scene est sublime ! Avis aux amateurs de Virginie et Maruschka ...
0
0

Spectacles consultés récemment