Mes frères

1
2
3
4
5

Colline (Théâtre National) , Paris

Du 30 septembre au 23 octobre 2020

CONTEMPORAIN

,

Sélection Evénement

La dernière pièce de Pascal Rambert, Mes frères, évoque le désir masculin virant à l’obsession et la puissance de la femme qui bouleverse les codes imposés par les frères. Comme une fable, un poème animiste ou encore un rituel amoureux, Mes frères dit cette soif dévorante, fuyante ligne de vie.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Chacun doit se présenter au théâtre de la Colline 1 heure avant la représentation.
Le port du masque est obligatoire pour tout spectateur à partir de 11 ans, merci de venir avec le vôtre. Le théâtre fournit un masque aux personnes qui n’en auraient pas.
Du gel hydro-alcoolique est disponible dans tous les espaces du théâtre.
Le vestiaire est fermé.
Les espaces d’accueil du public sont nettoyés quotidiennement selon la norme en vigueur (EN14476).
 

Mes frères

De

Pascal Rambert

Mise en scène

Arthur Nauzyciel

Avec

Guillaume Costanza

,

Amada Diop

,

Marie-Sophie Ferdane

,

Pascal Greggory

,

Arthur Nauzyciel

,

Frédéric Pierrot

  • Un poème animiste

« Tu ne sais pas penser tu penses que penser c’est mettre un pied devant l’autre penser c’est avancer d’arbre en arbre tel le singe ou le chien laisser son cerveau se remplir et se vider comme un poumon. » Pascal Rambert, Mes frères

Une maison dans les bois abrite quatre frères : Pascal, Laurent, Frédéric, Arthur, ils sont bûcherons ou menuisiers. Mais il y a aussi Marie, la servante. Leurs désirs, leurs pensées, leurs mots convergent vers Marie, celle qui radicalement affirme sa liberté. Ils feulent, brament, braient, ils déplient leurs fantasmes et leurs nuits. Rêvent-ils ?

Elle, reprenant le pouvoir sur les hommes ira jusqu’à la dévoration. Mes frères évoque le désir masculin virant à l’obsession et la puissance de la femme qui bouleverse les codes imposés par les frères. Comme une fable, un poème animiste ou encore un rituel amoureux, Mes frères dit cette soif dévorante, fuyante ligne de vie.

  • La presse

« Grâce à sa direction d'acteurs au cordeau, Nauzyciel réussit à faire passer toutes les nuances de la pièce - lyrisme, colère, mais aussi humour noir - en s'appuyant sur un quintette de comédiens virtuoses. » Philippe Chevilley, Les Echos

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Mes frères

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment