Les filles aux mains jaunes

1
2
3
4
5

Théâtre Rive Gauche , Paris

Du 22 septembre au 14 décembre 2022
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Pièce historique

,

Comédie dramatique

,

Politique

,

Société

Une pièce puissante et sensible sur la naissance du féminisme, le pouvoir de l'engagement et la force de l'action. Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement au début du XXème siècle. Quatre ouvrières, d’horizons différents qui, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter au monde du travail et subir l’injustice réservée aux femmes.

 

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 12 € au lieu de 20 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Les filles aux mains jaunes

De

Michel Bellier

Mise en scène

Johanna Boyé

Avec

Brigitte Faure

,

Anna Mihalcea

,

Pamela Ravassard

,

Elisabeth Ventura

  • L'histoire d'un combat

Une pièce puissante et sensible sur la naissance du féminisme, le pouvoir de l'engagement et la force de l'action. Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement au début du XXème siècle.

Quatre ouvrières, d’horizons différents qui, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter au monde du travail et subir l’injustice réservée aux femmes. Mais dans cet univers pourtant effrayant, émergent l’échange, la solidarité, la possibilité d’avoir une opinion. Le parcours libertaire de Louise, journaliste militante chez les suffragistes, va questionner chacune de ses amies et leur proposer une nouvelle vision de la Femme : indépendante et libre.

Grâce à leur courage, elles vont s’unir et participer au long combat des femmes pour l’égalité : à travail égal, salaire égal !

  • Note d'intention et de mise en scène

Cette pièce nous raconte comment, pendant la Première Guerre Mondiale, quatre femmes, d’horizons différents, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter, pour la première fois, au monde du travail et goûter à l’indépendance et l’autonomie. Dans le huis clos d’une usine de fabrication d’obus il y a le bruit incessant, la lourdeur des machines, la difficulté et dangerosité du travail. Mais, dans cet univers pourtant effrayant, quelque chose de tout nouveau émerge : l’échange, le partage, la solidarité. La possibilité d’avoir une opinion, l’autorisation toute nouvelle de penser à voix haute et la confiance en ses idéaux, même fébrile, peu à peu grandit et éclate. Autour des rêves et attentes de chacune se construisent les prémices de ce qu’on appellera plus tard : le féminisme. Nous sommes au commencement, là où, pour la première fois, l’étincelle de la liberté et de la possibilité de l’émancipation a jailli, pour ne plus jamais s’éteindre.

En interrogeant la naissance du féminisme cette pièce nous plonge au cœur des questions, toujours actuelles, de l’égalité entre les sexes et nous ouvre indéniablement vers la question plus universelle, de la liberté et de l’égalité des Hommes. Il faut revenir sur notre histoire, pour éclairer notre actualité, nous interroger sur nous-mêmes et sur la société que nous produisons, car à travers le combat résolument humaniste qu’ont mené ces femmes, nous réalisons qu’un peu plus de cent ans plus tard, il est toujours le nôtre.

Johanna Boyé

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les filles aux mains jaunes

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment