Les Jardins de Monsieur Rameau

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Le 16 octobre 2013
Durée : 2 heures avec entracte

MUSIQUE & DANSE

Le Jardin des Voix cru 2013 délaisse les topiaires du Grand Siècle pour flâner dans les allées d’un parc XVIIIe siècle dédié aux surprises de Rameau et aux émois de Gluck.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 octobre 2013

 

Les Jardins de Monsieur Rameau

De

André Campra

,

Antoine Dauvergne

,

Christoph Willibald Gluck

,

Michel Pignolet de Montéclair

,

Nicolas Racot de Grandval

,

Jean-Philippe Rameau

Mise en scène

Paul Agnew

,

Sophie Daneman

Avec

William Christie

,

Cyril Costanzo

,

Benedetta Mazzucato

,

Emilie Renard

,

Victor Sicard

,

Daniela Skorka

,

Zachary Wilder

  • Le Jardin des Voix, sixième édition

Le Jardin des Voix cru 2013 délaisse les topiaires du Grand Siècle pour flâner dans les allées d’un parc XVIIIe siècle dédié aux surprises de Rameau et aux émois de Gluck.

Dans cet univers règnent les agréments de la danse et de la cantate de salon dont Nicolas Racot de Grandval est un singulier exemple. André Campra, dans L’Europe Galante, a ouvert le Siècle des lumières par un opéra ballet où chaque pays est prétexte à ariettes et blasons amoureux. Antoine Dauvergne, veillant aux destinées de l’Académie Royale à la vieille de la Révolution, mélange le galant (La Vénitienne) et la grandeur tragique (Hercule mourant). Cet héritage, issu de Lully, est vivace chez Michel Pignolet de Montéclair dont l’intense Jephté narre la souffrance d’un sacrifice lié à la fatalité de vœux inconsidérés. Jean-Philippe Rameau, à côté des grandes pages lyriques de Dardanus, n’a cessé de capter l’hédonisme aristocratique de son époque. La Guirlande, Les Fêtes d’Hébé, Les Surprises de l’amour, Les Indes galantes : voici autant de titres où le chanteur doit nuancer la palette des sentiments afin de mieux nous émouvoir. Venus de nations aussi diverses qu’Israël (Daniela Skorka, soprano), les États-Unis (Zachary Wilder, ténor), le Royaume-Uni (Emilie Renard, mezzo), l’Italie (Benedetta Mazzucato, mezzo-soprano) ou la France (Cyril Costanzo, baryton et Victor Sicard, basse), les nouvelles pousses du Jardin des Voix ont à cœur de nous faire visiter cette carte du Pays de Tendre.

Avec Les Arts Florissants.
Direction : William Christie

  • Programme

Jean-Philippe Rameau :
La Guirlande, extraits
Hippolyte et Aricie, Air « Quels doux concerts »
Ah ! loin de rire (Canon à la quinte)
Réveillez-vous, dormeur (Canon)
Les Fêtes d'Hébé - Première Entrée : La Poésie, extraits
Dardanus, extraits
Les Indes Galantes - Troisième Entrée : Les Fleurs, Quatuor « Tendre Amour »
Les Paladins, Ariette « Accourez, amants, venez tous »
Les Surprises de l'Amour - Les Sybarites, extraits

Michel Pignolet de Montéclair :
Jephté, extraits du Prologue

Antoine Dauvergne :
Hercule Mourant, Air « Quelle voix suspend mes alarmes ? »
La Vénitienne, Acte II, extraits

Nicolas Racot de Grandval :
Cantate « Rien du tout »

Christoph Willibald Gluck :
L'Ivrogne corrigé, Trio « Maudit ivrogne » et Quatuor « Il est mort »
L'Ivrogne corrigé, Trio « Rendez mon époux à la vie »
L'Ivrogne corrigé, Quatuor « Que de plaisirs l’Amour nous donne »

André Campra :
L'Europe Galante - La France, extraits

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Jardins de Monsieur Rameau

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment