Le journal d’une femme de chambre

du 13 février au 8 juillet 2023
1h10

Le journal d’une femme de chambre

Charmante, insolente et dérangeante, Lisa Martino est Célestine, l'anti-héroïne d'Octave Mirbeau. Mise en scène par Nicolas Briançon, la comédienne livre une prestation magistrale.

Charmante, insolente et dérangeante, Lisa Martino est Célestine. Dans une mise en scène intimiste de Nicolas Briançon, la comédienne incarne avec ardeur l'anti-héroïne d'Octave Mirbeau et livre une prestation magistrale.

  • Un chamboule tout sauvage et salutaire !

Un jeu de massacre jubilatoire ! Un chamboule tout sauvage et salutaire ! Un rire énorme, féroce qui se moque de l’hypocrisie, démonte le système, bouleverse nos certitudes ! Et par-dessus tout, une sensualité indomptée, un érotisme lancinant, une volupté enivrante. C’est à tout cela que nous convie Célestine, jeune parisienne embauchée comme domestique chez des notables.

Une confession terrible, cocasse et qui nous touche au cœur ! Un des plus grands textes du génie Octave Mirbeau !

  • La presse

« Ce récit aussi brutal que sensuel, Lisa Martino l’empoigne avec aplomb et gourmandise. Elle aiguise la cruauté suave d’Octave Mirbeau et offre à cette critique sociale en règle l’aura fascinante d’une plante vénéneuse. Sous la houlette de Nicolas Briançon, elle transforme cette plongée dans les eaux troubles de l’âme humaine en cavalcade paradoxale, qui fait froid dans le dos autant qu’elle témoigne d’une volonté irrépressible de survie. » Télérama TTT

« Appuyée sur une remarquable adaptation et une mise en scène qui ne l’est pas moins, la comédienne Lisa Martineau porte haut les couleurs de l’œuvre phare d’Octave Mirbeau. Conçu comme un bijou, ce seul en scène bouleversant touche au vif. » La Terrasse

  • Note d'intention

Voilà longtemps que je rêve autour du Journal d’une femme de chambre. Sans doute l’œuvre la plus connue et pourtant la plus mystérieuse d’Octave Mirbeau. Il y a dans ce texte sans concession, lucide, terrifiant et pourtant très drôle, une vérité, une modernité encore scandaleuse. Une analyse sans concession qui raconte nos paradoxes et nos folies.

Ce que nous montre Célestine, au-delà de l’hypocrisie d’une société qui cache sa crasse sous les tapis, c’est notre humanité, dans sa solitude et ses paradoxes. Jeu de massacre, le texte n’épargne personne. Aucune strate de la société. Des pauvres aux riches, personne ne sort grandi de ce brûlot !

Alors bien sûr d’abord, il y a la sensualité de Célestine, son attrait morbide pour Joseph, mais dans ce texte, maitres et domestiques se renvoient leur perversion et leur laideur dans une structure vertigineuse. Pas de gentils, nous sommes tous coupables ! Porter ce texte au théâtre, c’est lui rendre son parfum de scandale, de révolte, sa drôlerie noire et cynique. J’aimerais que le spectateur soit comme un intime, à qui l’on avoue l’inavouable. Dans la chambre même de Célestine, au plus proche.

Pourtant, si étouffante et morbide que soit l'atmosphère, si décourageante que soit la perspective d'une humanité vouée au pourrissement et au néant, l'écriture se mue en thérapie. Ce qui devrait être source d'écœurement se révèle tonique et jubilatoire ; de l'exhibition de nos tares naît un amusement contagieux ; du fond du désespoir s'affirme la volonté d'un mieux-être qui aide à supporter moins douloureusement une existence absurde.

Très étrangement dans sa noirceur, dans son dégout, dans sa terrifiante lucidité, le roman d’une femme de chambre nous pousse à chercher une sérénité, un équilibre, et sans doute un épanouissement salutaire. Plonger en enfer, pour comprendre qu’il existe un paradis.

Un voyage nécessaire.

Nicolas Briançon

Sélection d’avis du public

Formidable! Par Sylvie P. - 27 mai 2023 à 10h35

Quelle comédienne !!!! Entre Miou Miou et Cécile de France , fraîche , spontanée, talentueuse ....Elle EST cette femme de chambre dont on suit les avanies, les tourments, la solitude ....C'est une pièce formidable . On ne s'ennuie pas un instant ....Bravo !!!!!!!!

Belle pièce Par Franck V. - 18 mai 2023 à 22h47

Etonnante de naturel et portée par un texte féroce et drôle, Lisa Martino est bluffante. Multipliant les personnages avec une gouaille charmante et piquante, la comédienne excelle. Bravo également à Michel Dussarat pour la qualité des costumes. Un seul regret : une durée un peu longue et des ruptures trop marquées dans la mise en scène.

Le journal d'une femme de chambre Par Jean-claude R. - 29 avril 2023 à 15h19

Superbe pièce de théâtre avoir à tout prix

Par Marie B. - 20 novembre 2022 à 13h11

Lisa Martino est excellente

Synthèse des avis du public

4,8 / 5

Pour 4 Notes

75%
25%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 4 5
Formidable! Par Sylvie P. (4 avis) - 27 mai 2023 à 10h35

Quelle comédienne !!!! Entre Miou Miou et Cécile de France , fraîche , spontanée, talentueuse ....Elle EST cette femme de chambre dont on suit les avanies, les tourments, la solitude ....C'est une pièce formidable . On ne s'ennuie pas un instant ....Bravo !!!!!!!!

Belle pièce Par Franck V. (64 avis) - 18 mai 2023 à 22h47

Etonnante de naturel et portée par un texte féroce et drôle, Lisa Martino est bluffante. Multipliant les personnages avec une gouaille charmante et piquante, la comédienne excelle. Bravo également à Michel Dussarat pour la qualité des costumes. Un seul regret : une durée un peu longue et des ruptures trop marquées dans la mise en scène.

Le journal d'une femme de chambre Par Jean-claude R. (4 avis) - 29 avril 2023 à 15h19

Superbe pièce de théâtre avoir à tout prix

Par Marie B. (3 avis) - 20 novembre 2022 à 13h11

Lisa Martino est excellente

Informations pratiques

Théâtre de Poche-Montparnasse

75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Montparnasse
  • Métro : Montparnasse Bienvenüe à 60 m
  • Bus : Montparnasse - Cinémas à 39 m, Rennes - Littré à 94 m, Montparnasse à 107 m, Montparnasse - Rue du Départ à 123 m, Notre-Dame-des-Champs à 287 m, Gare Montparnasse à 348 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Poche-Montparnasse
75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 8 juillet 2023

Pourraient aussi vous intéresser

- 15%
Illusions perdues

Théâtre de l'Atelier

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Music-Hall Colette

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

- 21%
Spectacle terminé depuis le samedi 8 juillet 2023