Le dernier jour où j'étais petite

1
2
3
4
5

TGP - CDN de Saint-Denis , Saint-Denis

Du 08 au 26 novembre 2017
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

Mounia Raoui livre ici un texte très personnel, où elle rend hommage à son grand amour, dévorant, exclusif : le théâtre. Cet art « qui ne sert à rien », ce compagnon d’une route tortueuse mais claire, détournée mais libératrice...
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Le dernier jour où j'étais petite

De

Mounia Raoui

Mise en scène

Jean-Yves Ruf

Avec

Mounia Raoui

Mounia Raoui est aujourd’hui comédienne. Mais avant, Mounia était une petite fille. Puis elle a grandi. Elle livre ici un texte très personnel, un parcours à travers son enfance et sa vie d’adulte. Une traversée dans ses rêves, ses réflexions, ses désespoirs et ses révoltes.

Elle y rend hommage à son grand amour, dévorant, exclusif : le théâtre. Cet art « qui ne sert à rien », qui l’a isolée de ses autres vies, celles où elle aurait pu poursuivre la route tracée par ses parents, se marier, trouver un travail – un vrai. Ce compagnon d’une route tortueuse mais claire, détournée mais libératrice.

Ce témoignage sur sa condition d’artiste, sa lutte pour ne rien céder à la peur des lendemains qui ne chantent plus, à la précarité des jours sans travail, à l’incompréhension de ses proches, Mounia Raoui le porte sans aucune complaisance ni misérabilisme, mais avec une rare vitalité. Et de l’humour. Ses mots sont musique, rythme, cris parfois, ils jaillissent, heurtent et musclent cette chronique douce-amère, ce drôle de monologue, cet hymne un peu cabossé à la vie, écrit (on l’imagine) dans l’intimité d’une cuisine où flotte un parfum rassurant de café chaud… comme un parfum d’enfance… Peut-être est-ce simplement cela le désir de Mounia, la vie de Mounia, sa lutte de chaque instant : demeurer en ce monde que l’on quitte tous un jour sans s’en souvenir, le dernier jour où l’on est petit.

« Je demande à la parole
D’allumer la lumière
Je me brûle dans les mots
Pour noyer mon impuissance
Pour foutre le feu à mes plaies
Je me parle.  »

Mounia Raoui, Le Dernier Jour où j’étais petite

Avis du public : Le dernier jour où j'étais petite

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment