Le Postillon de Longjumeau

1
2
3
4
5

Opéra Comique , Paris

Du 30 mars au 09 avril 2019
Durée : 2h45, entracte compris

MUSIQUE & DANSE

,

Opérette

,

Sélection Evénement

,

Sélection Musique

L’ouvrage mythique d’Adolphe Adam retrouve l'Opéra Comique qui l'a vu naître : il enflamma durablement l'Europe mais n’avait plus été joué dans nos murs depuis 1894. Il faut le talent et l’humour de Michael Spyres pour incarner ce héros aussi vaniteux que séduisant, l’entrain de Sébastien Rouland pour déployer cette partition signée du maître du ballet romantique, et la subtilité de Michel Fau pour rendre justice, après Ciboulette, à toutes les facettes de cette éblouissante comédie. Tout public.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 82,50 €,70 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Le Postillon de Longjumeau

De

Adolphe Adam

Mise en scène

Michel Fau

Direction musicale

Sébastien Rouland

Avec

Yannis Ezziadi

,

Michel Fau

,

Franck Leguérinel

,

Jean-Claude Sarragosse

,

Michael Spyres

,

Florie Valiquette

  • Opéra-comique

Le jour de ses noces avec une jeune aubergiste de Lonjumeau, le postillon Chapelou est repéré par le directeur de l’Opéra qui l’engage comme soliste et l'emmène à Paris. Mais Madeleine entend récupérer son mari…

Est-ce le récit d'une ascension sociale sous l’Ancien Régime ? Ou bien un hommage souriant du XIXe siècle industriel au XVIIIe siècle galant ? Ou encore l’aventure d'un séducteur pris à son propre jeu ? C'est tout cela et bien plus, c’est le triomphe du chant : celui de Chapelou avec son air au contre-ré décisif, celui de Madeleine aux étourdissantes métamorphoses vocales.

L’ouvrage mythique d’Adolphe Adam retrouve l'Opéra Comique qui l'a vu naître : il enflamma durablement l'Europe mais n’avait plus été joué dans nos murs depuis 1894. Il faut le talent et l’humour de Michael Spyres pour incarner ce héros aussi vaniteux que séduisant, l’entrain de Sébastien Rouland pour déployer cette partition signée du maître du ballet romantique, et la subtilité de Michel Fau pour rendre justice, après Ciboulette, à toutes les facettes de cette éblouissante comédie.

Opéra-comique en 3 actes sur un livret d’Adolphe de Leuven et Léon-Lévy Brunswick.
Créé à l'Opéra Comique en 1836.
Avec le Choeur accentus et l'Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Postillon de Longjumeau

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment