Le Horla

A la Folie Théâtre , Paris

Du 11 novembre 2021 au 30 janvier 2022
Durée : 1h25

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

En proie à d’étranges phénomènes, un homme devient progressivement obsédé par une mystérieuse présence. Jusqu’où cela le mènera-t-il ? Guillaume Blanchard mène parfaitement ce crescendo de la légèreté à l'obsession folle. La capacité de Maupassant à saisir la noirceur est bien là.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 20 € au lieu de 26,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Le Horla

De

Guy de Maupassant

Mise en scène

Frédéric Gray

Avec

Guillaume Blanchard

,

Frédéric Gray

,

Olivier Troyon

  • Chef d'oeuvre

En proie à d’étranges phénomènes, un homme devient progressivement obsédé par une mystérieuse présence. Jusqu’où cela le mènera-t-il ?

Un chef d’oeuvre de Maupassant qui nous emporte dans les méandres de l’âme humaine. Hallucinations, hypnose, cauchemars… autant de passages obligés pour cet homme aux prises avec ses interrogations et ses démons.

  • Note d'intention

Le Horla est une histoire qui me suit depuis des années et qui me fascine, tant la frontière entre la folie et le fantastique est à la fois ténue et troublante. Adapter et mettre en scène ce texte magnifique devenait incontournable pour moi. Après m’être confronté à la mise en scène d’autres grandes figures du fantastique (Le portrait de Dorian Gray ; Mademoiselle Frankestein), l’envie de revenir dans ces eaux troubles, entre le rêve et le cauchemar, se faisait de plus en plus grande. Et Le Horla était l’oeuvre idéale pour m’y replonger. Ce texte a pour particularité d’être la première oeuvre de fiction à présenter l’évolution d’un trouble mental sous son angle médical à travers les pensées de celui qui le vit.

Ce qui est particulièrement troublant pour le lecteur, qui peut s’identifier au personnage principal et donc mieux ressentir la progression de son angoisse. Malgré une narration à la première personne et sous forme de journal intime, cette histoire nous permet la rencontre de plusieurs personnages que le narrateur croise. C’est ainsi que l’idée est venue d’adapter ce texte pour deux comédiens et de dialoguer ces rencontres.

C’est également la présence mystérieuse du Horla qui nécessitait l’intervention physique d’un second comédien afin de faire monter en puissance cette sensation que « l’Être Invisible et Redoutable » est peut-être là.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Horla

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alain A. (1 avis) 28 novembre 2021

Rencontre avec le Horla J'ai déjà vu 6 Horla montés différemment mais celui-ci est de loin le plus intelligent. L'ambiance stressante est bien rendue, les décors et les accessoires sont bien pensés et bien utilisés, la bande son est de qualité et le jeu des acteurs est tout simplement bluffant. L'acteur principal est complètement habité par le personnage, même le Horla est palpable sur la scène, c'est impressionnant ! Voilà une jolie pièce, mise en scène avec brio et qui dépoussière un peu ce texte que nous sommes nombreux à avoir étudié en classe. Courez la voir...
0
0

Spectacles consultés récemment