Le Docteur Glas

Manufacture des Abbesses , Paris

Du 22 août au 27 octobre 2013

CONTEMPORAIN

Jusqu'où un homme ira-t-il par amour ? Stockholm, 1905. Docteur Glas mène une vie aisée au sein de la bonne bourgeoisie de Stockholm, jusqu'au jour où Helga, la belle jeune femme du vieux Pasteur Gregorius, vient lui confier un secret qui changera à tout jamais leurs deux vies.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 27 octobre 2013

 

Le Docteur Glas

De

Hjalmar Soderberg

Mise en scène

Hélène Darche

Avec

Sofia Maria Efraimsson

,

John Paval

  • L'amour et ses complications en Suède au début du XXème s

Et si le droit d’aimer était un droit de l’homme ? Jusqu’où devrait-on aller pour le défendre ?
Stockholm, 1905. Le Docteur Glas mène une vie aisée. Il fréquente les salons de la ville, dîne avec son cercle de relations, et particulièrement avec son ami journaliste Markel ; il monte à cheval chaque matin, croise au cours de sa promenade Mlle Martens qui pourrait être l’épouse idéale pour lui, qui sait... ? Tout va bien, et pourtant.. Sa vie actuelle de médecin bourgeois est loin de l’idéal que jeune homme, il avait imaginé.

Et puis un jour la belle Helga, la jeune épouse du vieux Pasteur Gregorius, vient à sa consultation pour lui confier un secret qu’elle n’ose révéler à personne d’autre. Cette première rencontre va changer leur vie à tout jamais. Jusqu’où ira-t-il pour l’aider ?

Le Docteur Glas raconte la suite dans son journal intime tout au long de cet été mémorable : les visites d’Helga, le récit de ses souffrances, leurs rêves, leurs joies et leurs angoisses, et enfin la naissance d’un amour qui obligera le docteur à se confronter à lui-même, et à choisir entre la vie et la mort, qu’il le veuille ou non.

  • La presse

« Alternant lumière, pénombre et obscurité, emportant le spectateur sous des torrents de musiques poignantes, Hélène Darche a su peu à peu faire monter la tension du récit. On n’oubliera pas la prestation de John Paval, dont le soupçon d’accent américain renforce le charme d’une voix toujours interrogative qu’il sait utiliser autant pour chanter, pour s’emporter ou pour rassurer. On lui saura aussi gré d’avoir su transformer un texte qui s’inscrivait dans une réalité datée en une pièce intemporelle porteuse de sentiments universels. » Philippe Person, Froggydelight.com, août 2013

«  Il aura suffi à John Paval d'une seconde, d'un sourire, d'un grain de voix, pour nous emporter dans l'univers de la pièce : les confidences à son journal - et au public - d'un médecin à propos d'autres confidences, très intimes, de la jeune femme d'un vieux pasteur. [...] L'interprétation des deux acteurs – John Paval et Sofia Efraimsson - est magistrale. » Marion Richez, Théâtral Magazine

« Depuis sa création à Avignon dans le off en 2011, le succès de l'adaptation de John Paval sobrement montée par Hélène Darche ne se dément pas. Sitôt habitué aux accents américain et suédois de John Paval et Sofia Efraimsson, très émouvants, on se retrouve projeté plus de cents ans en arrière dans Stockholm, où on les suit, le cœur battant. Bra gjort (bravo en suédois) ! » Jacques Nerson, Le Nouvel Observateur

Helga la femme bafouée... est interprétée très justement par Sofia Efraimsson, actrice suédoise. John Paval compose un Docteur Glas émotif, impétueux, drôle parce que le personnage ne manque pas d’humour et se moque volontiers de lui-même. Vraiment, nous sommes conquis par la présence des comédiens et la mise en scène sobre d’Hélène Darche. Un spectacle à ne pas manquer ! Evelyne Trân, LeMonde.fr

  • Hjalmar Söderberg - un prophète de sa époque

Chaque époque a sans nul doute ses prophètes et ses martyrs : ceux et celles qui envisagent l'avenir, qui l'annoncent, qui le vivent, avant que leurs congénères soient prêts à l'accepter. Hjalmar Söderberg était de ceux-là. Docteur Glas, son chef d'oeuvre, publié en 1905, aborde des problématiques sociales et morales qui allaient préoccuper tout le 20ème siècle, et ce jusqu'à nos jours - les droits des femmes dans le mariage, le rôle de la religion dans la vie publique et privée, l'avortement, le suicide assisté, l'eugénisme, et plus important que tout, le droit d'aimer et d'être aimé.

En 1905, il osait poser ouvertement la question : si un mari oblige son épouse à faire l'amour contre sa volonté, est-ce son droit marital, ou est-ce un viol - une question sur laquelle le parlement français s'interrogeait en 2011. Pour cette raison, et pour d'autres expressions de révolte contre les codes de la bourgeoisie de Stockholm de l'époque, il fut conspué par les critiques, exclu par ses pairs, et enfin contraint à l'exil.

Mais aujourd'hui, ses oeuvres sont devenues des classiques incontournables dans son pays natal. Et nous vivons dans la liberté que lui et d'autres êtres courageux ont osé imaginer et défendre envers et contre tous...

Notre spectacle Docteur Glas est un hommage et un rappel. Un hommage à cet auteur/prophète, et à tous ceux qui ont défendu, dans un passé qu'ignore notre mémoire collective, la liberté d'aimer et d'être aimé. Un rappel, afin que nous soyons conscients que ce droit essentiel de l'homme, il nous reste toujours beaucoup à faire pour le valider dans notre façon de vivre individuellement et en société.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Docteur Glas

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Patrice C. (1 avis) 13 octobre 2013

Le Docteur Glas Une très grande performance d'acteur. Cette pièce aborde avec gravité mais aussi avec humour, des thèmes actuels (émancipation de la femme, religion et morale...). Nous avons passé une excellente soirée. Vraiment à voir
0
0

Spectacles consultés récemment