Le Bourgeois Gentilhomme

du 21 octobre 2017 au 4 janvier 2018
1h30

Le Bourgeois Gentilhomme

Les très amusantes mésaventures d'un bourgeois trop snob épris de culture et amoureux d’une trop belle marquise.
Les très amusantes mésaventures d'un bourgeois trop snob épris de culture et amoureux d’une trop belle marquise. Tout public dès 7 ans.

Spectacle tout public à partir de 7 ans

Les amusantes mésaventures d'un bourgeois trop snob.

Extraits de presse
Les confidences du metteur en scène

Depuis dix ans la compagnie Colette Roumanoff se consacre avec bonheur au théâtre classique. Chacune de ses mises en scène réussit à conjuguer un profond respect du texte et un regard contemporain. Pareil soin souriant est apporté aux décors et aux costumes. Pas de reconstitution léchée mais une vision poétique, colorée, de l'univers du XVIIeme siècle. D'une pièce à l'autre, on retrouve chez les comédiens un équilibre constant entre humour et vérité. Harpagon est un avare menaçant, obsédé par l'argent, perdu au milieu d'un tourbillon façon commedia dell'arte. Quant au Bourgeois Gentilhomme, il cède aux vanités de son siècle avec la naïveté d'un branché d'aujourd'hui. Un travail fidèle à la tradition, avec juste ce qu'il faut de décalage pour susciter la curiosité des plus jeunes.

Isabelle Calabre - Le nouvel Observateur, 9 avril 2003

Ils arrivent, ils sont tous là, le maître de ballet, le maître de musique, le maître d'armes jusqu'au maître de philosophie. Pourquoi tant d'enseignements et à quelles fins ? Tout cela pour Monsieur Jourdain du Bourgeois Gentilhomme de Molière qui déclare sans vergogne ; "  J'ai toutes les envies du monde d'être savant  " . Il s'est entiché de la condition d'aristocrate, lui qui n'est qu'un bourgeois. Et surtout il se pâme devant une marquise à qui il voudrait bien parler en beau langage :  " Je suis amoureux d'une personne de qualité " . Pour elle il apprendra à distinguer la poésie de la prose, à prononcer les voyelles et les consonnes...

Berné, trompé par plus malin que lui - ce n'est pas difficile un jeune marquis lui soutire de l'argent tant et plus sous le regard lucide de Madame Jourdain - le bourgeois est ridicule. Il suffit de lui dire que l'on parlait "  de lui dans la chambre du roi " pour que le sot s'envole dans le rêve vaniteux de la suffisance.

Le ton de la comédie prévaut une fois pour toutes chez Colette Roumanoff. Des costumes colorés vivement comme des bonbons acidulés, deux chaises d'un jaune éclatant, deux laquais épouvantails, et le tour est joué. Le livret de Lully soumis à des variations dignes des rythmes d'aujourd'hui mène la danse. Les acteurs épinglent et donnent à goûter les incohérences d'un homme devenu fou à vouloir trop paraître. Pour punition il sera fait Mamamouchi. Tant mieux pour nous, public joyeusement comblé.

Véronique Hotte - La Terrasse, avril 2002

Haut de page

Le Bourgeois, une comédie de mœurs
Un bourgeois " snob " , se donne beaucoup de mal pour avoir l'air distingué, et se contente en fin de compte d'une jolie mascarade à peine plus illusoire que le but qu'il poursuit : faire partie des " gens de qualité " .

L'idée de fond de la mise en scène c'est que nous sommes tous des " bourgeois gentilshommes " dans notre désir d'être autre que ce que nous sommes. S'accepter soi même n'est pas une donnée de départ mais le fruit d'un long et patient travail, qui ne peut venir que de l'observation des choses comme elles sont. Molière est un grand maître de vie. Il nous montre comment tout un chacun n'est préoccupé que de lui-même, se moque éperdument des autres et de ce qu'ils peuvent ressentir, ou attendre de lui.

Le comique naît naturellement du décalage entre les paroles et les actions, entre les désirs et les réalités. C'est en cela que Molière est toujours d'actualité, son regard lucide et bienveillant est une invitation à mieux voir et comprendre les petits et grands drames de la vie.

Le bourgeois finit heureux dans le mensonge parce qu'il préfère l'illusion à la vérité, il croit être devenu lui-même une personne " de qualité " grâce à la cérémonie turque. Comme toujours, Molière nous donne un mode d'emploi des relations humaines : pour communiquer efficacement avec quelqu'un qui est aveuglé par sa passion, il faut inventer un langage truqué, et la morale n'a rien à voir la dedans.

Haut de page

Le Bourgeois, un divertissement exotique
La cérémonie turque décrite dans la pièce de Molière tourne en dérision la religion mahométane, qui apparaissait autrefois comme un concentré d'exotisme. Les turcs sont aujourd'hui des voisins proches qui vont entrer dans l'Europe alors que pour Molière ils étaient un peu les habitants d'une autre planète. Il n'est pas question même pour rire de brocarder l'Islam. La cérémonie se passe en musique et presque sans parole pour qu'elle garde son aspect réjouissant et divertissant. On insiste sur le côté anoblissement exotique dans une hiérarchie fantaisiste : celle du Mamamouchi, en évoquant au passage les rituels de sectes en tout genre.

Le décor
Les deux valets sont deux vrais pantins articulés de taille humaine costumés et décoratifs, avec qui tout un chacun peut jouer et Jourdain n'oublie ni de leur donner des ordres ni de faire admirer leur livrée.

Haut de page

La musique et la chorégraphie
Jérôme Lemonnier, notre musicien s'est emparé du menuet de Lully sur lequel il a écrit des variations pour l'ouverture, pour la leçon de danse, pour l'habillage du bourgeois. Le thème revient même dans la musique de la cérémonie turque. Robert Richemont, notre chorégraphe, fait travailler les comédiens pour mettre en forme le défilé des quatre maîtres à l'ouverture du rideau et la joyeuse cérémonie turque.

PS. Il va de soi que dans cette production nous ne reprenons pas les ballets du 17ème car notre démarche n'est pas celle d'une reconstitution historique de la pièce. Nous voulons mettre en valeur la comédie de mœurs et les très amusantes mésaventures d'un bourgeois snob, crédule et amoureux d'une trop belle marquise.

Colette Roumanoff

Haut de page

Sélection d’avis du public

Très bon spectacle Par Alexia N. - 30 octobre 2018 à 20h55

Nous recommandons sans hésitation ce spectacle. Faire connaître le texte de Molière aux jeunes enfants à travers une mise en scène très réussie - quelle bonne idée! En tout cas les nôtres ont été conquis. Je salue aussi le jeu des acteurs - tous talentueux. À bientôt.

Toute la famille conquise par des comédiens qui donnent tout ! Par Marianne M. - 6 février 2018 à 10h22

Des plus jeunes de 9 et 12 ans à leur grand-mère de 85 ans, nous avons tous été conquis par le jeu des comédiens qui interprétaient merveilleusement un texte indémodable et toujours riche d'enseignements sur les relations humaines ! Un très bon moment en famille !

FORMIDABLE Par Juliette C. - 13 novembre 2017 à 08h57

Tout est formidable, le jeux d'acteurs, le style, l'énergie, le texte bien sur. Nous nous sommes régalés parents et enfants de 9 et 11 ans. MERCI

La bourgeois gentilhomme une réussite ! Par Juliette C. - 23 octobre 2017 à 12h54

Un vrai bon et beau moment. Les acteurs sont formidables, le respect dl'univers de la pièce de Moliere avec l'élan plus contemporain. Nos enfants de 9 et 11 ans se sont régalés. Nous aussi. Merci.

Synthèse des avis du public

4,6 / 5

Pour 17 Notes

71%
24%
6%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 20 5
Très bon spectacle Par Alexia N. (1 avis) - 30 octobre 2018 à 20h55

Nous recommandons sans hésitation ce spectacle. Faire connaître le texte de Molière aux jeunes enfants à travers une mise en scène très réussie - quelle bonne idée! En tout cas les nôtres ont été conquis. Je salue aussi le jeu des acteurs - tous talentueux. À bientôt.

Toute la famille conquise par des comédiens qui donnent tout ! Par Marianne M. (1 avis) - 6 février 2018 à 10h22

Des plus jeunes de 9 et 12 ans à leur grand-mère de 85 ans, nous avons tous été conquis par le jeu des comédiens qui interprétaient merveilleusement un texte indémodable et toujours riche d'enseignements sur les relations humaines ! Un très bon moment en famille !

FORMIDABLE Par Juliette C. (3 avis) - 13 novembre 2017 à 08h57

Tout est formidable, le jeux d'acteurs, le style, l'énergie, le texte bien sur. Nous nous sommes régalés parents et enfants de 9 et 11 ans. MERCI

La bourgeois gentilhomme une réussite ! Par Juliette C. (3 avis) - 23 octobre 2017 à 12h54

Un vrai bon et beau moment. Les acteurs sont formidables, le respect dl'univers de la pièce de Moliere avec l'élan plus contemporain. Nos enfants de 9 et 11 ans se sont régalés. Nous aussi. Merci.

Le 23 octobre 2017 à 07h16

Les ados ont apprécié la modernité et l'humour.

Le bourgeois gentilhomme Par Daniel G. (1 avis) - 5 mars 2017 à 17h13

Nous hésitions mais nous avons été conquis. Peu de moyens sans doute mais mais un très beau travail que nos petits enfants ont apprécié.

Le Bourgeois Gentilhomme Par Bernard R. (1 avis) - 27 février 2017 à 14h51

Mise en scène épurée mais très bien adaptée, les comédiens sont excellents. Nos petits enfants 12 et 14 ans ont découvert ce texte de Molière avec bonheur et nous l'avons revu avec plaisir.

Le Bourgeois Gentilhomme Par Christine D. (3 avis) - 27 février 2017 à 13h43

Drieux C. 26 février 2017 Très bon moment avec mes petites filles de 15 et 12 ans. Excellents comédiens, élocution parfaite , ce qui n'est pas toujours le cas même dans de "grandes" salles. Merveilleuse façon de mieux faire connaître Molière. Les Comédiens sont d'excellents professionnels. Nous irons voir d'autres grands Classiques. Seul bémol , un peu long, le début pourrait être un peu plus rapide. Bravo8

Par Claudine L. (3 avis) - 23 mai 2016 à 10h45

Bon spectacle .l'acteur principal est excellent . Un peu long ils perdent du temps au début avec la mise en scène des différents prof et donc comme c'est long les enfants en ont assez à la fin. À mon sens il faudrait 1 heure 3/4 maximum .

De très haut niveau: un respect du texte et un jeu d'acteurs epoustoufflant! Par Anne L. (2 avis) - 11 avril 2016 à 10h24

Félicitations à cette troupe qui est toujours aussi professionnelle et une valeur sûre pour les adultes et les enfants. J'amène toujours de la famille et des amis pour passer un après midi fantastique! Mes enfants ont déjà regardé le programme pour y retourner pour fêter un anniversaire (12 ans) ! Vraiment un GRAND MERCI et FELICITATIONS!!

le bourgeois gentilhomme Par Emmanuelle C. (2 avis) - 11 avril 2016 à 09h36

Mes enfants de 17, 14 et 10 ans ont été totalement emportés par le jeu des comédiens ; j'ai été totalement séduite par le très grand professionnalisme de tous les comédiens; cette troupe est extraordinaire , un grand M.Jourdain !!!! Merci

Juste excellent pour petits et grands Par Anne L. (2 avis) - 10 avril 2016 à 10h40

Bravo a la troupe vous nous avez donne envie de nous replonger dans les classiques, et les jeunes ont rellement apprecie

Par Monique H. (2 avis) - 23 décembre 2015 à 19h02

les enfants ont beaucoup aimé le spectacle C'est une approche assez ludique pour leur donner envie de lire Molière

Benoit F. Par Benoit F. (1 avis) - 1° juin 2015 à 09h04

Nous avons beaucoup aimé. Le jeu des comédiens est très bon. On sent qu'ils s'amusent et ils communiquent très bien avec le public.

Mitigé Par Guillaume L. (1 avis) - 11 avril 2015 à 19h09

Interprétation selon moi trop moderne, décors inexistant, un peut déçu, mais c'est tout de même du "Molière".

Informations pratiques

Théâtre Hébertot

78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris

À l'italienne Batignolles Restaurant Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Rome à 156 m, Villiers à 274 m
  • Bus : Rome - Batignolles à 70 m, Villiers à 172 m, La Condamine à 284 m, Mairie du 17e à 330 m, Europe à 379 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Hébertot
78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 4 janvier 2018

Pourraient aussi vous intéresser

Cyrano de Bergerac

Théâtre le Ranelagh

Le Malade imaginaire

Théâtre Saint-Georges

- 21%
Les fourberies de Scapin

Splendid Saint Martin

- 36%
L'Avare

Théâtre le Ranelagh

- 35%
Space Wars

Théâtre Michel

Spectacle terminé depuis le jeudi 4 janvier 2018