La veuve joyeuse (Die lustige witwe)

Opéra Bastille , Paris

Du 09 septembre au 21 octobre 2017
Durée : 2h30 avec 1 entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

En langue étrangère

,

Opéra

Socle d’une tourbillonnante action tendue vers la danse, la partition de Franz Lehár, dans la plus pure tradition viennoise, fait montre d’un raffinement orchestral et mélodique rarement atteint dans une opérette. Valses, mazurkas, polkas offrent leur rythme à la mise en scène de Jorge Lavelli qui, inscrite dans les années 1920, célèbre les fastes du monde d’hier tout en levant le rideau sur sa fragilité. Avec Véronique Gens. En langue allemande, surtitré.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 21 octobre 2017

 

Photos & vidéos

La veuve joyeuse (Die lustige witwe)

De

Franz Lehàr

,

Henri Meilhac

,

Victor Moleon

Chorégraphie

Laurence Fanon

Mise en scène

Jorge Lavelli

Direction musicale

Jakub Hrusa

,

Marius Stieghorst

Avec

Julien Arsenault

,

Peter Bording

,

Marie-Cécile Chevassus

,

Stephen Costello

,

Sylvie Delaunay

,

Alexandre Duhamel

,

Esthel Durand

,

Karl-Michael Elbner

,

Isabelle Escalier

,

Véronique Gens

,

Thomas Hampson

,

Siegfried Jerusalem

,

Michael Kranebitter

,

Virginia Leva-Poncet

,

Valentina Nafornita

,

Edna Prochnik

,

Ghislaine Roux

,

Anja Schlosser

,

Yvonne Wiedstruck

En langue allemande surtitré en français et en anglais.

  • Opérette en trois actes (1905)

« Tombe amoureux souvent, fiance‑toi rarement, ne te marie jamais ! » Danilo , Acte II, scène 11

En ce soir de fête, l’ambassade du Pontévédro à Paris est le théâtre d’une intrigue politique et amoureuse. Alors que l’argent de la veuve Hanna Glawari doit rester en territoire pontévédrin, un mariage avec son compatriote le comte Danilo garantirait la stabilité du pays. Un époux tout désigné qui n’est pourtant pas des plus faciles à atteindre…

Socle d’une tourbillonnante action tendue vers la danse, la partition de Franz Lehár, dans la plus pure tradition viennoise, fait montre d’un raffinement orchestral et mélodique rarement atteint dans une opérette. Valses, mazurkas, polkas offrent leur rythme à une mise en scène qui, inscrite dans les années 1920, célèbre les fastes du monde d’hier tout en levant le rideau sur sa fragilité.

Musique : Franz Lehár
Livret : Victor Léon d'après L’Attaché d’ambassade d'Henri Meilhac
Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris
Direction musicale en alternance : Jakub Hrůša ou Marius Stieghorst (16, 20, 28, 30 septembre et 5, 9, 11, 15 octobre 2017)
Chef des Choeurs José Luis Basso

  • La presse

« Mais quelle classe, et quelle musicienne. (...) la soprano française [Véronique Gens] distille avec grâce ces effluves nostalgiques dont s’enivre le célèbre « Heure exquise, qui nous grise ». A ses côtés, virevoltant, charmeur, ironique ou rageur, l’irrésistible Danilo de Thomas Hampson (...). Un couple de débutants à l’Opéra de Paris a également fait sensation : la Valencienne moldave de Valentina Nafornita, taille fine et voix fruitée, courtisée par le ténor américain Stephen Costello (...), un beau timbre aux aigus faciles, doublé d’une musicalité parfaite. » Marie-Aude Roux, Le Monde, 14 septembre 2017

Avis du public : La veuve joyeuse (Die lustige witwe)

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(3)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Aicha G. (1 avis) 17 octobre 2017

Classe opéra Bonsoir,je suis une élève de la classe opéra c'est un projet qui insite les visites d'opéra Bastile et Garnier,visite de plusieurs métiers rencontre de chanteur d'opéra Misha , mais aussi de producteur dont j'ai oubliée le nom, rencontre de danseur les ptits rats de l'opéra et la chance de rencontrer Léonor Baulac une danceuse étoile meirveilleuse Notre classe à vus déjà 2 spectacles à l'opéra Bastiles ce sont Le Lac des cygnes et Wozzeck je tiens à remercier Pierre et Alexis ce sont des personnes remarquables qui travaille à l'opéra Bastille et Garnier j'espère que pour la fin de l'année nous aurons le privilège et l'honneur de vous présenter un magnifique film que nous aurons réécrite à notre manière Roméo et Juliette
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jean-françois H. (8 avis) 12 octobre 2017

a voir! Chanteurs et chœurs toujours très bons, et pour une fois une mise en scène et des décors plutôt "classiques" (pas de bétonneuse ni de combats de rue). Avec en plus des ballets assez inouïs Que demander de mieux?
0
0
1
2
3
4
5
Par

Paolo R. (3 avis) 01 octobre 2017

Superbe soirée Un enchantement du début à la fin...
0
0

Spectacles consultés récemment